jeudi 28 juillet 2016

Conte de la plaine et des bois de Jean-Claude Marguerite


Ce chien qui aboie, là-bas, est-ce Dick ? Est-ce un souvenir ou l'écho d'un autre animal ? saviez-vous que les cerfs aboyaient aussi ? C'est l'un des petits détails qui agrémentent ce magnifique texte de Jean-Claude Marguerite : Conte de la plaine et des bois.


Éditeur: Les moutons électriques

Nb de pages : 126

Série : / 

Catégorie : fantastique

Traducteur : /.


Pourquoi ce livre ? 

Ce livre m'a été proposé avant sa sortie, prévue en septembre, par l'éditeur que je remercie pour cette très agréable découverte. 

De retour dans son pays natal, le patron d’un grand studio de dessins animés entend aboyer Dick, son premier chien, pourtant mort il y a longtemps.
Il sort à sa recherche, traverse la rivière, se perd dans les bois… où il croise un garçon qui accompagne « son » Dick pour son ultime voyage. Débute un périple à la frontière du fantastique – ils dorment dans une maison hantée, partagent la dernière noisette de Mister Kreekle, son personnage fétiche… 
Toute fin étant une question de point de vue, chacun des trois voyageurs proposera la sienne.


mardi 19 juillet 2016

Le Cycle des âmes déchues de Stéphane Soutoul





Éditeur: Le petit caveau.

Nb de pages : 144 - 186 - 249

Série : Le Cycle des âmes déchues. 

Catégorie : Fantastique

Traducteur : /.


Résumé du premier tome :
Sur les terres reculées du domaine de Kreuzburg, une ombre étend son influence maléfique jusqu'entre les murs du manoir Kraemer. Afin de préserver les siens d'une menace plus funeste encore que la mort, le maître des lieux n'a d'autre recours que demander l'assistance d'experts en vampirisme. En ce crépuscule du XIXe siècle, la famille de Lacarme, un clan issu d'une longue lignée d'érudits en occultisme et surnaturel, fait figure de référence dans la chasse aux nosferatus.

Lorsque Gerald de Lacarme arrive en Allemagne, il est cependant loin de se douter de la sombre aventure qui l'attend. Car le mal qu'il est censé combattre rôde déjà dans les couloirs de la demeure, insidieux, impie… Surtout, il y a la belle Marion Kraemer, si mystérieuse, qui lui chavire le cœur à en perdre la raison. Partagé entre ses tendres sentiments et l'importance cruciale de sa mission, le jeune homme va s'immerger dans le plus terrifiant des cauchemars…



Biographie

Stéphane Soutoul est né en 1977 à Nîmes.

Il se passionne très tôt pour les formes d'imaginaires les plus diverses, avec une affection toute particulière pour les œuvres à caractères fantastiques.

Il est notamment l'auteur d'une série vampirique aux éditions du petit caveau (Le Cycle des âmes déchues) et plusieurs de ses nouvelles figurent au sommaire de différentes publications.

Passionné de livres et de culture populaire dans son expression la plus large, il officie en tant que chroniqueur et rédacteur au sein de sites web et de fanzines (vampirisme.com, Les soupirs de Ligeia...)

Son blog

La série

  • Trilogie fantastique
    • Le Cycle des âmes déchues, tome 1 : Le Mal en la Demeure [lu]
    • Le Cycle des âmes déchues, tome 2 : Le Sacrifice des Damnés
    • Le Cycle des âmes déchues, tome 3 : Coeur de Ténèbres

lundi 18 juillet 2016

Contes d'amour de folie et de mort de Horacio Quiroga


Cette femme qui se meurt, nuit après nuit, alors qu'aucun mal ne semble l'atteindre, si ce n'est cette étonnante pâleur. Ces hommes qui disparaissent d'un bateau, en pleine mer...  découvrez les contes de l'amour de la folie et de la mort de Horacio Quiroga



Éditeur : Éditions Métailié (Suites)

Nb de pages : 196

Série : / 

Catégorie : fantastique, contes, nouvelles.

Traducteur : Frédéric Chambert.

Pourquoi ce livre ? 

Ce livre entre dans mon ABC imaginaire 2016 

Dans ces récits solidement construits, l'inquiétante étrangeté de chaque détail, l'horreur toute simple — donc absolue — et le réalisme sont l'aliment d'un fantastique aussi spectaculaire qu'ambigu; fantastique parfois drôle, plausible et cependant opaque comme peuvent l'être la monstruosité de l'enfance, la force tonnante d'un fleuve en crue, l'inclémence de la forêt vierge et des midis tropicaux ou le délire de l'homme, délire de l'amour ou folie de la mort. Avec Quiroga nous retrouvons une des principales sources de cette manière d'écrire Latino-Américaine qui réconcilie l'infernal trio du fantastique, du merveilleux et du réalisme pour atteindre l'onirique à travers le sordide.



jeudi 14 juillet 2016

ETHERVAL 8 : Les reptiles - revue imaginaire


Les dragons, ces être fantastiques qui nous effraient et nous attirent. Découvrez dans les 8 nouvelles de ce numéro d'Etherval, des dragons particuliers, parfois bons, parfois particuliers, mais toujours enchanteurs.


Éditeur: Etherval

Nb de pages : epub

Série : Etherval 

Catégorie : nouvelles — Fantasy — SF — Fantastique

Traducteur : /.

Pourquoi ce livre ? 

Cette revue m'a été proposée par Andréa,
l'une des (membre de l'association ?) 

ETHERVAL 8 : Les reptiles

« Draconis Lex »

(La Loi du Dragon)

Ils sont les rois. Ils imposent leur loi sur le monde de notre imagination. Leurs noms et leurs légendes sont murmurés sur tous les continents. Les dragons sont les seigneurs de la fantasy, il était naturel de leur rendre hommage. Cependant, ils sont loin d’être les seuls reptiles fascinants. Les crocodiles sacrés du Nil et d’ailleurs avaient les faveurs de Sir Terry Pratchett qui aimait les élever. La tortue de la Fontaine a gagné sa course à la célébrité. Et quid du serpent corrupteur d’Ève ou de ceux qui sifflent sur d’autres têtes que celle de Médusa ?

Les auteurs d’Etherval ont joué d’écailles et d’imagination pour vous emporter dans leurs histoires.

Notre sélection regroupe sept auteurs pour notre version papier, auxquels viennent s’ajouter un auteur pour la version numérique.

« Complainte ophidienne » de Stéphane Lesaffres
« Romances sibyllines » de Thomas Spock
« Pour quelques onces de cuir » d’Arnaud Grocagne
« Les Yeux de la tortue » de Sylvain Lamur
« Écailles » de Catherine Loiseau
« Entends le chant du vent » de Nadine Debertolis
« Morts programmées » d’Anthony Boulanger

et en supplément numérique :

« Évolution » de Thomas Courjault