Le journal d'un Vampire de Lisa-Jane Smith.


"Elle se pencha au-dessus de lui et ferma les yeux. La bouche froide et desséchée de Stefan chercha contre sa gorge la morsure qu'il avait déjà faite. Lorsque ses canines s'enfonçèrent dans la chair de la jeune fille, elle s'efforça de ne pas tressaillir."

L.J Smith
Le journal d'un Vampire de Lisa-Jane Smith.

L'auteur.

Lisa-Jane Smith est américaine (il m'a été impossible de trouver une date de naissance...).

Diplômée de l'Université de Californie en Psychologie Expérimentale, L.J. Smith a d'abord enseigné dans des écoles élémentaires, puis dans des établissements scolaires en tant qu'éducatrice spécialisée, avant de se consacrer pleinement à l'écriture.

Ses livres s'adressent à des jeunes adultes et mêlent avec adresse de nombreux genres littéraires : horreur, science fiction/fantasy et romance.

Résumé du livre

Dès l'arrivée de Stefan Salvatore à Fell's Church, Elena, la reine du lycée, se jure de la séduire. D'abord distant, le garçon aux allures d'ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu'il aimait l'a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des évènements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L'histoire est-elle amenée à se répéter ? Le récit captivant de deux frères vampires déchirés par l'amour d'une même femme. Un triangle amoureux d'une dangereuse sensualité.

Le petit mot en plus

Alors, avant tout, ce livre a été écrit en 1991, donc bien avant Twilight. Donc, il ne s'agit pas d'une copie, ou d'un plagia... à moins que Meyer soit incriminée de cette possibilité ? Ce sera la seule citation de cet autre livre sur les vampires, car, je n'ai pas l'intention de les comparer.

Ce livre est tout d'abord sortie en France sous le titre Vampires : la naissance.

L'histoire.

La jeune Elena va se retrouver au centre d'un tringle amoureux, prenant la place autrefois occupée par une mystérieuse jeune femme (Katerine) dont elle est le sosie. Les deux garçons vont s'acharner l'un contre l'autre, ne pouvant pas mourir, puisqu'ils le sont déjà !

Les passages du livres nous amènent peu à peu à la découverte des héros, mêlant une sorte de gue-guerre très scolaire entre les deux "reines" du Lycée, pour le beau et ténébreux nouvel arrivant... une succession de petits accidents avec quelques vrais meurtres, mais la sauce est bien maigre pour en faire un chef-d'œuvre.

L'histoire a du mal à prendre, les personnages sont peu crédibles, sauf les Vampires qui tirent assez bien leur épingle du jeu. Elena est bien trop parfaite, et franchement risible, malgré son passé noir ("pauvre Orpheline" - c'est ironique, bien sûr... ) ce qui aurait pu amener à un vrai travail d'écriture, mais qui est complétement laissé de côté. L'auteur prend cet événement comme prétexte pour mener Elena dans le cimetière, endroit morbide, et où naturellement il se passe quelque chose. Trop facile.

Certes, je descends un peu le livre, qui a tout de même quelques bons passages : la scène finale du combat, la mort de Mr Tanner avec l'incontournable fête d'halloween... Je reproche surtout à Lisa-Jane d'avoir utilisé tous les artifices des mauvaises séries TV... Elle accumule tous les points effrayants ou le laissant croire dans une histoire et semble avoir bâtie sa romance autour. Dommage.

J'ai pourtant apprécié le méchant : Damon, qui est cruel, narquois... vindicatif. Bref un vrai vampire sournois, haïssable à souhait. Et la fin que je ne vous raconterai pas mais qui pour une fois n'est pas manichéenne.

Le style.

C'est clair, simple, avec quelques passages intéressants. Mais... je regrette une prise de partie évidente, une narration plus tonique, ou au contraire plus douce ? Il s'agit selon le titre d'un journal, et, nous n'en avons que quelques rares pages ou échantillon. Il semblerait que la première édition ait été "édulcorée" ! Peut-être est-ce là l'erreur ?

Les descriptions sont toutefois bien faites, surtout la partie sur le passé de Stefan et Damon, et les retour en arrière sont intégrés dans le texte global, souvent comme des souvenirs. Cela coule assez bien, même si par deux fois, je me suis demandée si je n'avais pas sauté une ligne.

Au final.

Pf...  ce livre est ... décevant. Je sais en disant cela que je vais avoir des commentaires outrés ! Que vous dire ? Franchement, je ne vais pas dire que j'ai adoré pour vous faire plaisir...

1 commentaires :

  1. Coucou !
    Me voici pour la 5e semaine de ton concours.

    Réponse #1 : 9 romans de bit-lit.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)