L'apprenti épouvanteur de Joseph Delaney




Éditeur : Bayard Jeunesse — Nb de pages : environ 350 par tome
Série : L'épouvanteur 
Catégorie : Fantasy — jeunesse


Joseph Henri Delaney est un auteur de science-fiction et d'Héroic Fantasy, qui fut professeur d'anglais spécialisé en littérature vampirique. Sa carrière d'écrivain a commencé avec le livre « Mercer's Whore » publié en 1997 sous le pseudonyme de « J.K. Haderack ». Le premier tome « L'apprenti-épouvanteur', qu'il publie sous son véritable nom, paraît en 2004.

Joseph Delaney quitte son poste de professeur pour se consacrer pleinement à l'écriture.



Tom est le « septième fils d'un septième fils » et possède un don particulier pour voir et entendre ce que le commun des mortels ne voit ni n'entend. Il a donc les qualités requises pour devenir l'apprenti de l'Epouvanteur. À treize ans, apprendre à chasser sorcières, gobelins, spectres et autres esprits malfaisants lui paraît autrement excitant que de soigner les cochons et épandre le fumier. Tom entame donc son apprentissage auprès de l'Epouvanteur, qui le teste dès la première nuit en l'enfermant, tout seul, dans une maison hantée. Mais le pire reste à venir.
(texte)

L'Apprenti Epouvanteur est le premier tome d'une série de sept – cinq sont parus actuellement — de Joseph Delaney. Toutefois, ce premier épisode peut se lire indépendamment des autres.

L'Apprenti épouvanteur [lu]
La Malédiction de l'épouvanteur [lu]
Le Secret de l'épouvanteur
Le Combat de l'épouvanteur
L'Erreur de l'épouvanteur
Le Sacrifice de l'épouvanteur
Le Cauchemar de l'épouvanteur
Le Destin de l'Epouvanteur
Grimalkin et l'Épouvanteur
Le Sang de l'Epouvanteur


La Warner Bros, également propriétaire des droits de Harry Potter, a acheté les droits des aventures de l'apprenti-épouvanteur. De quoi prédire un bel avenir à Joseph H Delaney et à son héros !

Le film Seventh Son devrait sortir en mars 2015, réalisé par Serguei Bodrov. Suite à une rupture de contrat entre Legendary et Warner Bross, il sera finalement diffusé par Universal


Bon, les premières images ne représentent pas vraiment le premier tome... à voir. 




Il est des livres qui vous appellent. Celui-ci, je l'ai découvert par pur hasard, je n'en avais jamais entendu parler. Lorsque je l'ai ouvert, j'ai parcouru le premier chapitre, dubitative.

Au programme : sorcières, gobelins, spectres... Personne sensible s'abstenir.

Et, j'ai adoré !


Le premier volet de cette œuvre nous offre un moment de lecture agréable. Le parcours initiatique d'un jeune homme (13 ans) destiné de par sa naissance (7ème fils, d'un 7ème... sans oublier sa mère, intrigante à souhait) à devenir Epouvanteur. C'est-à-dire, à pourchasser les Sorcières, les Gobelins et autres « charmantes » petites créatures qui vous dévoreraient en trois coups de dents. Tom va devoir affronter ses propres peurs et faire preuve d'initiative et d'intelligence. Bien sûr, il fera des erreurs, mais, c'est là une des forces de l'apprentissage.

L'apprenti Epouvanteur — mai 2010

Avant toute chose, je préciserai que ce livre m'a aussi attiré par sa couverture imitant un vieux carnet de cuir. Cela donne un aspect vieux conte, ou livre que l'on aurait retrouvé au fin fond d'un grenier. C'est bien pensé et l'intérieur vaut que l'on ouvre ce carnet...

Dés les premiers soirs, John Gregory, l'Épouvanteur laisse Tom, notre jeune héros, seul dans une maison hantée, avec, juste une chandelle pour s'éclairer dans le noir ! Le garçon a peur de l'obscurité, évidemment. De plus, il lui confie la mission de se rendre à minuit dans la cave pour y affronter la chose qui s'y cache !

Le ton est donné. Tout, absolument tout est effrayant pour Tom. Mais, c'est sa vie. Son devenir.

Certes, la fantasy a actuellement beaucoup de succès dans la littérature jeunesse. Et lorsque la magie est de la partie (Harry Potter et Eragon ne peuvent que le confirmer), on frôle bien souvent le carton. L'apprenti Epouvanteur appartient à cette catégorie de romans, mettant en scène, lui aussi un jeune héros. Mais l'auteur n'attend pas les tomes 4 ou 5 pour tomber du côté obscur. Il malmène son héros, qui semble d'ailleurs plutôt un antihéros au départ, et lui fait côtoyer la mort, la douleur, les choix cornéliens et le met face à des difficultés aux conséquences lourdes et effrayantes. Autant dire que le plongeon dans l'âge adulte est plutôt radical pour Thomas.
« L'Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d'être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu'un le fasse. Il faut que quelqu'un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. »
Dans ce tome, nous découvrons de fameuses forces obscures (sorcières, gobelins, fantômes...) en même temps que Tom. Les sorcières sont vraiment celles de nos pires cauchemars (loin des beaux atours de Potter et de ses courbettes victorieuses). Elles sont vilaines, méchantes, mais, en même temps, l'auteur évite de tomber dans le carnage sanglant. Tout se passe à un autre niveau. On a peur ! Peur pour Tom, et j'avoue que j'ai eu un peu de mal a me coucher, un soir, au milieu de ce bruit. Je pense qu'un crissement inconnu m'aurait fait allumer la lumière...

Alors, on peut reprocher les faiblesses de Tom, au départ, ses erreurs, ses bêtises. Il tombe dans le panneau de la fille aux souliers pointus si facilement qu'on a envie de le lui dire ! Et c'est juste magique. Car, oui, on entre dans l'histoire et on voudrait aider ce petit bout d'homme.

Le fond est vraiment à la hauteur de la forme. Les deux personnages principaux ont un petit côté de déjà vu, mais restent attachants grâce au talent de l'auteur dans la description de leur relation type père-fils.

Joseph H Delaney reste classique dans un récit entrant complètement dans la Fantasy. Il écrit dans un style élégant, et transmet les émotions avec une sensibilité telle qu'on s'y croirait.

Tout d'abord le contexte : un monde merveilleux dans un univers réel, rappelant l'Angleterre moyenâgeuse avec ses campagnes, ses villages, ses pendus, ses fermiers et ses sorcières. L'auteur ne crée pas de nouvel univers, mais se sert de son environnement, des plaines qu'il a peut-être parcourues... C'est brillant, car les descriptions sont simples et vivantes. On déboule réellement la colline avec Tom.

Ensuite, comme je le disais, la couverture, qui donne à ce livre l'aspect d'un vieux bouquin que nous aurait transmis notre grand-mère... comme si cette histoire était un souvenir.

Sans oublier l'humour. L'humour parfois très noir, dans ce texte écrit avec beaucoup de simplicité. On se prendrait même à penser qu'il est mal écrit. C'est un leurre. C'est justement l'effet recherché, car, ce côté lisse dans l'écriture permet à l'histoire et sa noirceur de prendre une ampleur insoupçonnée.

Alors, pour finir, je dirais juste : foncez !

C'est un beau livre. Et, je pense en faire l'achat, ainsi que de la suite, car, outre la belle histoire, cette couverture en cuir me hante.


Les personnages sont très attachants. Tom, si naïf et pourtant si courageux, L'épouvanteur grognon et mystérieux... Alice, jeune demoiselle aux souliers pointus. Et les méchantes sorcières, très charismatiques.


Tout se passe assez vite, ce premier tome contant quelques mois à peine de la vie de Tom, après quelques passages sur sa vie d'avant, chez ses parents. Les lieux sont décrits simplement, l'accent étant mis sur le sombre, la noirceur, pour notre plus grand plaisir.


La Malédiction de l'épouvanteur — Juin 2014

Mon premier constat est que j'ai trop tardé à lire ce deuxième tome ! le deuxième est que j'ai gardé un excellent souvenir du premier, gage de qualité, chez moi, et que je me suis replongée entre les lignes de ce livre avec un immense plaisir. Et pourtant quatre ans ont passé. Quatre ans où j'ai lu bien d'autres romans jeunesse et fantasy. Or, dès les premiers mots, tout est revenu, l'ambiance sombre, l'ironie de l'auteur, traduite par celle de l'épouvanteur, la naïveté de Tom, qui encore une fois fonce dans les déboires même s'il réfléchit un peu plus. 

Les pages ont filé, trop vite, avec la même sensation de bonheur que lors de la première découverte. L'auteur n'hésite pas. Il montre, des choses un peu gore, mais racontées avec une grande simplicité, un brin d'amitié qui pousse Tom vers des actes parfois peu recommandables, de l'action, de la magie. Tout est réuni pour faire de cette histoire une très bonne littérature fantasy. 

Ici, Tom n'aura pas de sorcière à affronter. Nouvel épisode, nouvel ennemi. J'ai beaucoup aimé, justement le fait que l'auteur sache changer de cap, en gardant les rouages noirs et obscurs du premier. J'ai bien aimé aussi l'apport spirituel et les croyances mises en exergue. Un inquisiteur pire que les démons qu'il pourchasse, des prêtres obtus et des hommes vaillants, au cœur pur, sacrifiés. Car, Delaney ose sortir du manichéisme et tuer même les gentils. 

Bref, un tome convaincant qui me pousse à acquérir la suite, en espérant ne pas attendre 4 ans pour la découvrir... 


Les mots pour : intrigue, noirceur, sorcières

Les mots contre :

Notation : 17/20


Une saga épatante, sombre à souhait, mêlant astucieusement la magie et l'épouvante. 

16 commentaires :

  1. Belle découverte! Ça donne envie: je le rajoute tout de suite à ma wish-list.

    Je découvre ton blog que je trouve très bien fait, et je pense que je retrouverai prochainement des lectures et coups de cœur en commun ;)

    Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Hey ! J'ai tout les épouvanteur dans ma bibliothèque, à part le dernier :/ J'adore ces livres !
    Beau blog, et bel article :D

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu tous les tomes sortis en VF à l'heure actuelle et c'est une très bonne saga fantasy jeunesse. Le premier tome ne m'avait pas tout à fait convaincue (mais m'avait plu tout de même) mais j'ai été conquise par le 2e de par la noirceur de certains moments et des personnages que je trouve très attachants en particulier Tom et Alice (je ne sais plus trop si on la voit beaucoup dans le tome 2...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je uis trop loin du premier pour vraiment pouvoir comparer les deux tomes lus... mais, je ne pense pas attendre aussi longtemps pour lire le 3°, et c'est certainement lié aussi à cet affect, un peu plus prononcé avec cette lecture.

      Alice est assez présente, oui, dans les 2 premiers.

      Biz

      Supprimer
  4. Oh, oh ! Je ne savais pas que la sortie cinématographique s'était précisée ! J'aime beaucoup l'imitation de la couverture, moi aussi :) J'avais davantage accroché au deuxième tome et encore plus au troisième ! J'ai fait l'erreur moi aussi de laisser trainer, je vais donc reprendre entièrement la série ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment, le film est terminé, mais une brouille entre réalisateur et producteur semble avoir reculé la sortie. Les images présentées me laissent pantoise, Tom y apparaît comme un adulte...

      Je vois souvent cet argument sur cette série : elle s'amèliore au fil des tomes, ce qui est plutôt rare ^^

      Biz

      Supprimer
  5. Camille la chenille17 juin, 2014

    J'adore cette saga! :) J'ai lu tous les livres qui sont parus en français et comme tu le dis si bien: même après des mois on replonge immédiatement dans cet univers, il faut le dire, tout a fait génial! J'adore aussi la couverture! Ce livre me passionne à chaque fois, quand j'en reçois un nouveau, mes parents ne me voient plus pendant deux jours! ^^ Et c'est toujours avec impatience que j'attends la suite! Je suis très contente que tu aies fait un "article" dessus! :) Il faut que plus de monde le connaisse!! :) Par contre, le film me laisse perplexe; j'ai toujours été un peu déçue des adaptions cinématographiques qui, pour moi, ne sont pas tout a fait ou pas du tout les mêmes. Et souvent, un film retrace plusieurs tomes d'un coup. Il me semble qu'il se passe la même chose pour celui-ci: il n'a pas vraiment l'air de correspondre au 1er tome et on voit déjà dans la bande-annonce quelques différences importantes ( Tom adulte dans le film alors qu'il est supposé avoir 13 ans dans le livre!). Bref, je regarderais surement le film à sa sortie car l' épouvanteur est un des mes livres préférés, mais je vais essayer de ne pas trop me faire des films (c'est le cas de le dire ^^), mais plutôt de constater des mes propres yeux ce que vaut ce long métrage. ;) J'espère vraiment ne pas être déçue même si ça semble mal parti. :) En tout cas, j'ai vraiment bien aimé ton article! :) Biz :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas plus d'infos sur le film, mais effectivement l'acteur semble adulte ! Une libre interprétation ?

      Je lirai bien sûr la suite.

      Biz

      Supprimer
    2. Ah, ben tiens, je suis mon propre spam... Ma réponse était bloquée en attente de validation. Voilà qui est réparé, désolée du temps d'attente.

      Supprimer
  6. C'est une saga que j'aime beaucoup =D J'ai d'ailleurs terminé le dixième tome hier ^^
    Comme beaucoup, je doute un peu de l'adaptation... à voir quand elle sortira...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sang, 10 tomes... j'ai acheté le 3° au cours de la semaine... je l'ai trouvé en super occasion. Il sera donc lu, je l'espère assez rapidement, mais 10 tomes, pfff.

      Pour le ciné, il nous reste plus qu'à attendre.

      Biz

      Supprimer
    2. Je crois qu'en tout, il y a 13 tomes + les hors-séries ;-)
      (tout n'est pas encore sorti en France)

      Supprimer
  7. Que dire de plus sur cette oeuvre qui en est réellement une ! J'entame le 5 Tome et chose très agréable que celle de ne pas perdre le file de l'histoire...! Oui en effet ici le rappel de certains indices lors de la lecture, vous permet quelque flash back vous remémorant sans forcer des faits importants. L'histoire évolue intelligemment. Je reste perplexe concernant le film...1h45 cela me semble court, nous verrons bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu le film ! Suis plus que déçu...et rien d'autre à dire car tout à déjà été dit autour de ce film.

      Supprimer
    2. Juste pour info j'entame le Tome 8...la passion est toujours là, l'histoire ce tient et les personnages plus que jamais attachant, "charismatique" et un bestiaire qui s'enrichit , Merci Mr Delanay et à vous pour ce site dédié.

      Supprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)