lundi 31 mai 2010

Ensemble, C'est tout de Anna Gavalda

«Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences...»
Anna Gavalda



L'auteur


Anna Gavalda est née en France en 1970. 

Professeur de Français, elle obtiendra un premier prix littéraire pour son premier recueil de nouvelles : Je voudrai que l'on m'attende quelque part. Depuis, elle est devenue chroniqueuse pour le journal Elle... et a continué à publier des romans très humains. 


Résumé Officiel

" …Non, ne pleure pas… Tiens, prends mon mouchoir, petite fille… Mais il y a une chose que je dois te dire : les gens qui s'arrêtent de parler deviennent fous. Chu Ta, par exemple, je ne te l'ai pas dit tout à l'heure, mais il est devenu fou et très malheureux aussi… Très, très malheureux et très, très fou. Il n'a retrouvé la paix que lorsqu'il était un vieillard. Tu ne vas pas attendre d'être une vieillarde, toi, n'est-ce pas ? Dis-moi que non. Tu es très douée, tu sais ? Tu es la plus douée de tous les élèves que j'aie jamais eus, mais ce n'est pas une raison, Camille... Ce n'est pas une raison… Le monde d'aujourd'hui n'est plus comme celui de Chu Ta et tu dois te remettre à parler. Tu es obligée, tu comprends ? Sinon, ils vont t'enfermer avec de vrais fous et personne ne verra jamais tous tes beaux dessins… "

" Ce livre ne raconte rien d'autre qu'une histoire d'amour. Une histoire d'amour entre quatre éclopés de la vie. Camille, Franck, Philibert et Paulette. Des bons à rien, des cabossés, des cœurs purs. Quatre allumettes placées ensemble au-dessus d'une flamme. Et, pfiou… Tout s'embrase. " Anna Gavalda

Le film

Réalisé par Claude Berri en 2007 avec Audrey Tautou, Guillaume Canet, Laurent Stocker...


L'histoire

Ce livre raconte une histoire d’amour entre quatre éclopés de la vie. Camille, Franck, Philibert et les autres. Des bons à rien, des cabossés, des cœurs purs.

Je démarrerai cette présentation par une petite phrase de l'auteur, que j'ai trouvé charmante et qui résume bien ce livre : 

"Je voulais raconter une histoire d’amour. Celle de Franck et Camille. Je cherchais un titre avec le mot « apprentissage » dedans. Mes livres préférés sont des romans d’apprentissage. Franck et Camille me semblaient être d'excellents cobayes. Le manuel et l’intellectuelle, le cuisinier et la maigrichonne, le macho et la délicate. Schéma un peu grossier ? Tant mieux. Tout était question d’affinage.
Et puis l’histoire m’a échappé. Philibert et Paulette n’ont plus voulu jouer les faire-valoir. C’est de ma faute aussi. Je me suis mise à trop les aimer. Alors voilà, l’histoire d’amour à deux s’est transformée en une histoire d’amour à quatre." (Anna Gavalda)

Voilà, elle a fait tout le travail de présentation... il en me reste qu'à vous donner mon sentiment. Parce que finalement, entre la petite vidéo et ce court résumé, l'histoire est maintenant évidente : Quatre personnes que tout sépare, vont apprendre à vivre, à aimer et surtout se tenir les coudes pour continuer à affronter leur propres peurs. Ils vont devenir inséparables et vivre ensemble. C'est tout... 

Non, ce livre apporte bien plus que cette petite leçon de vie, que cette nostalgie d'une communauté presque hippie. L'auteur nous offre une étude de comportement, en fait quatre. Chaque personnage est décrit avec force et moult détails. On les vois évoluer, ensemble ou seuls et on a l'envie de les voir encore, de les pousser vers ces décisions, certes romanesques et gentillette mais qui font de ce livre un pur moment de plaisir, de douceur dans notre monde abruti d'individualisme. 

Ils sont touchants, avec leurs défauts, leurs bleus physiques et moraux. Ils sont différents mais finalement pas tant que cela, ayant réagis de façon exacerbés aux affres d'une vie trop dure, trop agressive. L'un, aristo ruiné, godiche et pourtant faisant preuve d'une force d'humanisme très rupestre, l'autre, cuistot pommé qui noie son amertume et pourchasse des jeunes filles d'un soir pour ne plus avoir à donner cet amour qu'on lui a volé... deux hommes que tout oppose, et qui justement vont s'unir pour sauver une belle en perdition. Les chevaliers des temps moderne ont encore de beaux jours devant eux.

Alors, certes, on peut reprocher à ce bouquin, les petites facilités prises par l'auteur. La romance. la grand-mère qui bien sûr vient vivre avec eux. Mais, c'est écrit déjà dans le titre...et puis, de temps en temps, c'est bien de voir un peu de rose. 

Surtout que Anna Gavalda leur met quelques bâtons dans les roues et ne leur offre pas le bonheur dès leur rencontre. Elle ajoute ces éléments navrant de nos réalité : argent, mort... souffrance. 

Le style

C'est cru, moderne, naturel et pourtant réellement touchant. Les mots vont droit au but, et Anna Gavalda ne cache aucun d'eux, usant péremptoirement de quelques onomatopées presque vulgaires mais qui assènent une vérité bien sentie.

Les phrases coulent, mêlant sentiments et réflexions. Quelques mots, posés intelligemment, ponctuent l'ensemble.

Le rythme est soutenu dans les dialogues, parfois très incisifs, à la limite du caustique, parfois trainant et entrainant pour les souvenirs, les réflexions...

Alors, certes, ce n'est pas la meilleure prose que j'ai pu lire, mais c'est d'une fraicheur adorable et très reposante. On entre dans ce bouquin avec facilité et on en ressort qu'une fois l'histoire terminée, avec un petit regret... il en faudrait encore. 

Au final

Je voulais découvrir cet auteur depuis plus d'un an. C'est fait et j'en suis ravie. Je vais chercher un autre de ces livres, comme souvent lorsque j'ai apprécié. 

Ce livre à été lu dans le cadre d'une lecture commune sur Livr@ddict... (Lolo, Lily, Azilice, LelanieLexounet, Bulle, et Liyah qui a lancé cette lecture)

10 commentaires:

  1. Un coup de coeur chez moi, j'ai vraiment beaucuop aimé et comme toi j'ai hâte de découvrir d'autres romans de gavalda, puisque celui ci était mon premier.

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement ce que j'ai pensé, vraiment rafraichissant. Ca fait du bien mais c'est sur qu'en matière de prose il y a beaucoup mieux :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ravie que l'article vous plaise ^^ je vais aller voir les votre...

    RépondreSupprimer
  4. Un de ses meilleurs romans, je pense. J'ai également beaucoup beaucoup aimé Je l'aimais mais en revanche une énorme déception avec la Consolante...

    RépondreSupprimer
  5. On a tous un avis unanime ! Ca fait plaisir ! Merci pour l'extrait du film ! Ca a l'air assez fidèle au livre !

    RépondreSupprimer
  6. @cath, je n'ai pas lu la consolante, mais, vu les différents avis, je pense m'abstenir... je crois que je lirai l'échappée belle !

    @Liyah, je n'ai pas vu le film... j'ai bien failli, mais il n'était pas dispo en vidéo à la demande !

    RépondreSupprimer
  7. Une lecture très agréable et rafraichissante !

    RépondreSupprimer
  8. Lu il y a quelque temps déjà. Il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.

    RépondreSupprimer
  9. bonjour, j'ai très bien aimer le livre. Pour moi, j'ai trouvé ce livre très émouvant et très facile à livre pour les personnes qui ont du mal à lire comme moi.
    c'est vraiment un coup de coeur pour moi. Il faut regarder le film aussi car il et très bien.

    RépondreSupprimer
  10. @ Véro : C'est effectivement très rafraichissant avec beaucoup d'amour et une bonne base de réflexion sur les sentiments et les rapports humains.

    @ Jemlyre, saurais-tu dire pourquoi ?

    @ eloise, merci pour ce chaleureux commentaire. Ce livre est très beau. Je n'ai rien lu d'autre de cet auteur, mais je pense le faire un jour. Bonnes lectures.

    Biz, nanet

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées. Pensez à noter un pseudo : les "anonymes" ne sont pas publiés.
Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

La Complainte d'Irwam

ou Un extrait ! sur le site Atine Nenaud
* - *
* - *
Page de ce blog la Complainte d'Irwam : Plus d'informations en cliquant sur le lien. Achat direct !