La théorie des Dominos de Alex Scarrow

" "Pics Pétrolier." L'une des phrases fétiche d'Andy ; deux mots qui dans son foyer avaient fini par s'accoler comme deux frères siamois. Une expression qu'elle avait pris en horreur au cours des dernières années. "
 Alex Scarrow.




Ce livre m'a été offert par les éditions Le cherche Midi et le site Livr@ddict que je remercie amplement.


L'auteur

Alex Scarrow est un auteur britannique.

Il a passé les dix premières années après le collège dans le business de la musique, et les douze années suivantes dans le secteur des jeux informatiques en tant que graphiste et concepteur de jeux.

Ce livre est on premier roman publié en France. 





Résumé Officiel

Lundi : série d'attentats sur les réserves pétrolières. 
Mardi : effondrement des marchés. Mise en quarantaine des transports.
Mercredi : restriction de l'approvisionnement en vivres et en énergie. 
Jeudi : coupure de l'électricité, prise d'assaut des magasins. 
Vendredi : la panique et le chaos s'installent dans les rues. 

Le scénario apocalyptique est en marche. Un seul homme peut l'arrêter. 

Un thriller d'un réalisme effrayant, une tension extrême : les débuts fracassants d'un jeune écrivain considéré dans le monde entier comme le successeur de Robert Ludlum et Tom Clancy. (note de l'éditeur)

Le Cherche Midi (6 mai 2010) collection Ailleurs - 500 pages - Français - ISBN-13: 978-2749115634


L'histoire

L'histoire commence bien plus tôt que ce qu'annonce le résumé... elle débute en fait en 1999 par l'entrée inopinée d'une jolie petite fille dans une chambre d'hôtel. Et déjà dans ce court chapitre d'introduction, la tension vous prend, et on se demande ce qui va lui arriver.

La suite est prenante. Déroutante. Envoutante... et j'avoue que si je n'avais pas été en congés dans un lieu assez paradisiaque, je l'aurais surement lu en une seule soirée ! Les mots s'égrainent, les personnages vous entrainent et la peur commence a vous titiller. Car ce livre est aussi un thriller, non pas par les scènes horribles qu'il décrit, même si l'assassin qui y sévit est assez morbide, mais parce que ce bouquin nous montre ce qui pourrait nous arriver... Si demain les robinets qui nous abreuvent de pétrole sont fermés, comment réagirions nous ? Serons-nous aussi prompt a réagir que la belle Leona ? aussi futés que Jenny ?

Alors certes, certains évènements peuvent paraitre faciles, et les héros s'en sortent bien (enfin presque) dans l'ensemble. Mais ce livre pousse a une intense réflexion et sa construction, que j'évoquerai plus précisément plus loin, donne vraiment le tournis et l'envie de continuer, de lire, de savoir. Pas d'espoir pour tel ou tel personnage qui s'est fourré dans la panade. Non, c'est à un autre niveau ! On ne cherche pas en lisant à trouver ce qui va enfin les sortir de cette situation, non, on veut juste connaitre la suite, notre suite. Notre avenir ! Et c'est très fort...

Je vous laisse découvrir cette belle intrigue géopolitique, les liens, les doutes, les troubles que vont subir Léona, Jenny, Andy et les autres. L'aventure qui les attend, tous, nous donne le sentiment un peu écœurant que notre monde est bien fragile, ce qui dit d'ailleurs Andy ...

Le style

Les chapitres sont très courts et évoquent, chacun leur tour, la vision, les sentiments d'un personnage. Ils sont pourtant rangés chronologiquement, donnant une avancée rapide de l'histoire, sur une semaine. Chaque jour est une descente vers l'enfer... les évènements s'accumulant et donnant de plus en plus de sueurs froides à nos héros.

Les phrases sont assez courtes, elles aussi. Peu de descriptions, juste l'essentiel, mais le livre se déroulant de nos jours dans des pays connus, cela n'aurait que peu d'intérêt. L'auteur se contente donc de dépeindre un peu les décors sans s'y attarder, comme nous le faisons en entrant dans un nouveau bâtiment. Nous ne détaillons. Lui non plus. Cela donne du poids à l'action qui est plus que présente.

Enfin, les personnages sont très attachants. L'auteur leur a donné à tous un petit quelque chose, des détails, des bribes de vie, et ils sont un peu comme nos voisins, nos amis. Même ceux que nous ne croisons que très peu de temps, puisqu'il y a beaucoup de morts... C'est là un vrai beau travail. Bien sûr, ceux que nous suivons du début à la fin, sont croustillants, adorables, touchants et je me suis surprise à frissonner lors de certaines scènes, et même a presque encourager Jenny à un moment précis.

Au final

J'avais lu un article sur ce livre, et lorsque Livr@ddict l'a proposé en partenariat avec le Cherche Midi, j'ai foncé. J'en suis encore plus ravie aujourd'hui. C'est un très très bon livre que je vous conseille vivement.


&

9 commentaires :

  1. Thankyou for a very generous review. I just wish I could thank you in French

    all the best

    Alex Scarrow

    RépondreSupprimer
  2. Je vois maintenant l'ouvrage dont tu me parlais ;-)
    Effectivement, ton article m'amène à l'ajouter à ma liste de livres à lire. J'apprécie ce genre de sujet.

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre m'a l'air vraiment bien ! J'attendrai une éventuelle sortie en poche mais je l'ai déjà noté dans ma wish-list.

    RépondreSupprimer
  4. Ton avis me donne bien envie de le lire. Je vais noter ce titre !

    RépondreSupprimer
  5. Merci a vous tous. Je vous souhaite de le lire, il vaut le détour.

    Dear Alex, I hope you can do, but I prefer that you write a new book of quality (sorry for my english ^ ^) Good inspiration.

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, tiens. Voilà qui m’intéresse. Et en plus, tu as eu la visite d’Alex Scarrow en personne sur ton blog. Quel succès!

    RépondreSupprimer
  7. Cela m'a touché... mais outre ce petit plus personnel, ce livre est une réelle bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  8. Une bonne lecture pour moi aussi !
    Je trouve que ton billet est très juste et représente complètement le livre.
    Dans cette histoire, tout ne se finit pas forcément comme on le souhaiterait, mais c'est beaucoup plus réaliste...
    En tout cas, c'est un livre à mettre entre beaucoup de mains !!!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai commencé par lire l'effet domino, mais cela n'a pas d'importance, je suis quand même passionné par "la théorie". J'ai lu à peu près tout ce qui a été écrit dans ce genre et j'avoue que c'est la première fois qu'un bouquin me fait froid dans le dos.
    Pour une fois un auteur livre une analyse un peu plus fouillée, un peu moins linéaire que d'ordinaire. Je dirais qu'il m'a accroché comme je l'ai été (dans un genre différent)par "Les piliers de la terre". Ainsi "La route " m'avait laissé un peu sur ma faim, là je suis presque repu!
    Bravissimo pour Alex Scarrow.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)