Âmes Perdues de Poppy Z. Brite

"Et il restait de la magie en ce bas monde ; il en restait forcément. Steve attaqua ses cordes de plus belle. Une mélodie farouche perçait sous le vacarme."

Poppy Z Brite (P237)


L'auteur

Vous trouverez les renseignements sur Poppy Z Brite ici et je ne vais donc pas réécrire cette partie…

Le résumé officiel

A quinze ans, Nothing, adolescent rebelle et mal dans sa peau, s'enfuit de chez ses parents. Sa route croise celle des Lost Souls, créatures étranges, vêtues de noir, qui boivent une liqueur au goût de sang. Insatiables, sensuels, sauvages, ce sont des prédateurs sans loi qui n'obéissent qu'à leurs instincts. Avec Molochai, Twig et Zillah, Nothing part en quête d'amour, de sexe et de violence au son de longs riffs lancinants dans les boîtes punk de La Nouvelle-Orléans, et découvre la vérité sur ses origines...

L'histoire

Poppy Z. Brite nous entraîne dans un univers noir où les vampires profitent de leur immortalité pour s'adonner à toutes les perversions et braver tous les interdits de la société puritaine américaine.

Et déjà, en ces quelques mots l'ambiance est donnée... et déjà ce sentiment de pénétrer dans un livre bizarre vous étreint ! A juste titre... Dés les premières pages, j'ai succombé à la tentation.

J'ai ouvert ce livre avec envie, ayant adoré le style et les mots utilisés dans 'Le corps exquis'. Mais à côté de cette œuvre, cette découverte me laisse finalement pantoise. Dans ce livre, tout est calculé, tout est posé. Chaque passage amène un frisson, et surtout l'envie de poursuivre, d'avancer, se savoir ce qui va arriver aux divers protagonistes.

On retrouve ses thèmes de prédilection : drogue, homosexualité... rapporté à un des mes thèmes préférés : les Vampires !

Pourtant elle les recrée de façon assez froide et criante ! Ce ne sont pas des Vampires engoncés dans leurs bonnes manières, dans leur tenues ringardes et un peu faussées... ils ne vivent pas dans de grands manoirs mais bel et bien dans une fourgonnette ! S'habillent de loques et s'abreuvent autant d'alcool que de sang... La mort des uns est touchante mais aussi cruelle qu'elle soit, complètement horrible par ses descriptions, on se surprend à excuser les Vampires ! Il faut bien qu'ils se nourrissent. Leurs abus, sexuels ou addictifs, paraissent presque normaux. Excusable. C'est effroyable.

Si vous voulez ressentir ce qu'ils font, trembler avec eux, espérer avec les 'bons' je vous conseille vivement de vous offrir cette petite merveille.

Par contre, abandonnez toute pudeur, toute raison en ouvrant ce bouquin : viol, meurtre, et autres délits beaucoup moins charmant sont dans ces pages. De quoi vous remuez les méninges ! de quoi vous faire réfléchir, aussi sur le bien fondé et sur les préceptes inculqués ! Est ce que tout est excusable parce que commis par des être sans loi ? Voilà, une des grandes questions qui ressort... j'avoue que j'ai grincé des dents à deux reprises. La descente aux enfers m'a contracté l'estomac et seule la qualité, la beauté du texte m'a donné l'envie de poursuivre ma lecture.


Le style

Poppy Z Brite a su créer un style très personnel, et assez déroutant dans un premier temps. Des phrases construites, assez longues mais sans tomber dans l'exagération. Les descriptions ont pour but de centrer l'action, de préciser les lieux où les personages se trouvent. Sans plus. Sauf pour les endroits sordides où trainent ces êtres de la nuit, et qui nous donnent une vision noire de la Nouvelle-Orléans. Magnifique.

Le narrateur est extérieur, et suit Nothing au long de sa vie Vampirique... je n'en dirais pas plus a ce sujet, cela trahirait votre découverte.

Les personnages sont... hum... passionnants, mais pas vraiment attachants, quoi que ! disons que mon esprit se refuse à s'attacher à l'horreur, mais qu'après tout, ce ne sont que des personages fictifs et qu'en ce sens, ils sont parfois tellement bien dépeint qu'on pourrait réellement leur donner raison. C'est affreux ! Ils assassinent et on les pardonnerait presque.

Le temps a peu d'importance, restant linéaire mais truffé de souvenirs qui sont autant de petit retours en arrière. Pourtant, tout coule, tout se déroule sans lourdeurs (si on oublie les quelques gènes stomacales ^^ qui pourraient survenir)


Au final

Deuxième livre que je lis de cet auteur ... et ... deuxième merveille ! Je vais poursuivre ma découverte de cet auteur, avec d'autres livres, car vraiment, sa façon de manier les mots m'a charmé...

5 commentaires :

  1. Comme je suis heureuse de voir une autre lectrice de Poppy Z. Brite ! Ta chronique est très intéressante, je trouve que tu décris très bien l'ambiance et le style. C'est amusant que tu l'aies préféré à Corps Exquis car c'est son premier livre et elle en parle souvent avec humour en disant qu'elle a un peu collé dedans un max de choses pour remplir les pages... mais je l'adore moi aussi, alors je peux comprendre. Personnellement je trouve les personnages terriblement attachants, mais je suis sans scrupules, il faut dire !
    Si tu veux continuer avec elle je te conseille Sang d'Encre, mon favori, ou la saga Alcool qui est plus sage mais plus mature et tout à fait délectable si tu t'intéresse un peu à la cuisine.
    Bonnes lectures !!

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air super, je l'avais déjà vu sur un autre blog, et j'ai le souvenir que le résumé m'avait plu. De plus ton avis m'encourage vraiment à tenter, je suis certaine que cela me plairai beaucoup !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai acheté, mais l'ai prêté avant de le lire... Ta critique me fait regretter !
    Comme l'a dit MSM, je te conseille Alcool, qui m'a en fait bien surprise parce qu'on m'avait décrit Poppy Z. Brite comme une auteur glauque et que dedans, rien de tel. Mais c'est très plaisant à lire.

    RépondreSupprimer
  4. @ MSM : j'ai commencé par le Corps exquis car le résumé me plaisait, et il reste un très bon souvenir de lecture, mais celui-ci est pour l'instant mon préféré... on m'a déjà conseillé Alcool. Je le prendrai surement bientôt.

    @ Alix : L'écriture de Poppy z brite peut surprendre, et je pense que soit on adore, soir in déteste !

    @ Sita : Dommage, j'espère que tu pourras le récupérer sous peu. Quand à Alcool... j'y pense.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ! Âmes perdues est pour moi un immense coup de cœur mais je n'ai lu que ce livre de cet auteur.

    J'ai moi aussi un blog de critiques de livres et aussi de films, et il y a notamment la critique d'Âmes perdues => http://jedevoreleslivres.blogspot.com

    et puis j'ai un autre blog dédié plus à l'écriture et à la photo, et à d'autres choses aussi => http://leblogderosedray.blogspot.com

    Vive Poppy Z.Brite et vive la lecture et l'écriture ! :D

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)