Les portes du secret de Maria V. Snyder

"Je me retournai pour lui lancer une pique et me trouvai nez à nez avec Valek. Je cessai de respirer. Il avait certainement observé mon entrainement ; J'en étais un peu gênée."
(Tome 1, P258)
Ces deux livres m'ont été offert par Meyturo lors du Swap Bit-lit/fantasy

L'auteur

Maria V. Snyder est née en 1969 en Pennsylvanie.

Elle a débuté sa carrière professionnelle comme météorologue avant de devenir romancière. Elle a également publié de nombreux articles à la pige des magazines et des journaux, et enseigne l'écriture de fiction classes à l'université locale et bibliothèques de la région.



Le résumé officiel

Le poison écarlate


Dans les geôles d’Ixia, Elena attend son exécution.
Mais, au dernier moment, le fascinant Valek, puissant dignitaire [...], lui propose un étrange marché : si elle entre à son service, elle aura la vie sauve. Néanmoins, qu’elle ne songe pas à s’enfuir – car, pour être certain de la retenir près de lui, Valek lui fera avaler une dose mortelle du poids écarlate, dont il est seul à connaître la formule est surtout l’antidote…

[j'ai volontairement ôté trois mots qui spoilient trop l'histoire]

La série

Les Portes du Secret, tome 1 : Le Poison écarlate
Les Portes du Secret, tome 2 : L'apprenti magicienne / Le souffle d'Emeraude
Les Portes du Secret, tome 3 : Les Secrets de la Cité Blanche / Les Secrets d'opale

L'histoire
Le poison écarlate


Tout d’abord, je voudrais revenir sur le résumé. Comme souvent il déforme un tantinet la réalité pour donner beaucoup d’informations. Cet éditeur a voulu rendre cette histoire très romantique et mettre l’accent sur la relation entre Valek et la belle Elena. C’est certes louable à des fins commerciales mais cela supprime une grande part de surprise est ôte toute notion de découverte. Je ne lis jamais les quatrièmes de couverture, justement pour ne pas être influencée par ce genre de révélations. Si j’avais lu celle–ci, je n’aurais certainement pas lu ce livre, que j'aurais classé dans les séries Harlequin et autres romans à l’eau de rose… (A savoir : Darkiss est une filiale d'Harlequin ^^)

Mais revenons à l’histoire. Elena, jeune demoiselle d’environ 16 ans (bien que je ne sois pas certaine de ce fait, elle a entre 16 et 18 ans), se retrouve enfermée au fin fond d’une geôle, pour avoir commis un meurtre. Dans son monde, le meurtre est banni et la peine capitale et de systématiquement appliqué. La seule autre solution pour ne pas être exécuté être d’accepter un horrible chantage : devenir le goûteur du commandant. Lorsque Valek l’a fait venir dans son bureau, Elena est loin de se douter de ce qui va lui arriver. Ce charmant jeune homme -dont je pense que de nombreuse lectrice peuvent aisément tomber amoureuse, tant il est ténébreux et mystérieux- va devenir son mentor, tout au long du périlleux apprentissage des poisons. Et la relation qui naît entre eux, entre respect et crainte prend de plus en plus de poids tout au long de l'histoire. 

Mais d'autres personnages vont graviter autour de cette demoiselle en survie. Tout un flot d'hommes et de femmes qui vont savoir dépasser leurs émotions premières et surtout leurs préjugés pour s'attacher à ce petit bout de femme. 

Tout d'abord le Commandant, Ambroise qui peu à peu va lui accorder sa confiance. Cet homme, dictateur un peu particulier, est relativement complexe. Pour lui, la valeur des hommes se mesure par leurs qualités et non par leur naissance... c'est très bien décrit et son comportement ainsi que ses agissement,s sont particulièrement crédibles au vu de son passé. Certes les lois qu'il a ordonné peuvent paraître un peu intransigeantes, mais au final, c'est le bonheur de tous qu'il recherche. 

J'ai beaucoup aimé, bien sûr, Ari et Janco. Leur dualité, leur humour simple et surtout leur loyauté, leur fidélité en une amitié qu'ils prouvent sincère. Je ne reviens pas sur Valek, ce personnage est particulièrement attachant et caractérise tous les éléments nécessaire pour être attirant, apprécié et même sûrement adulé. quand à Elena, son personnage est assez crédible. en tant qu'héroïne, elle se sort assez aisément des aventures et péripéties qui lui arrivent, sans toutefois devenir imbattable à la cinquième page... la grande part de psychologie que l'auteur à voulu intégrer au texte est bien amenée, même si c'est un peu facile par moment. Ses tourments, ses peurs la rende très humaine. quand à Iris, je suppose que nous en apprenons plus dans le deuxième tome... pour l'instant elle est très mystérieuse et cela me plaît.

Enfin, la trame est intéressante avec plusieurs petites histoires qui se mêlent, et un fil rouge tout au long du livre, sans oublier une belle ouverture sur la suite. Bien sûr le méchant est réellement méchant, cruel et sanguinaire... enfin, les méchants puisque là aussi, il y a plusieurs niveaux !

Un seul point toutefois, si Valek sent la magie, comment se fait-il qu'il n'est jamais senti celle d'Elena ? son amour a-t-il faussé ses perceptions ?

L'Apprenti magicienne / Le souffle d'Emeraude

J'ai attendu pour lire cette suite, une Lc organisée par Mycoton... et cela a été assez dur ^^ Ce livre m'a envouté par sa simplicité, ses personnages attachants et l'adorable romance qui unit les deux protagonistes principaux. Pourtant ce n'est pas et de loin, le meilleur livre que j'ai pu lire. Mais il a ce je ne sais quoi que l'on espère dans d'autres...

Bref, dès les premières pages de cette deuxième aventure, j'ai pris plaisir à retrouver Elena et Irys. Point de Valek ! et pour cause... la belle est partie dans une contrée, le sud, où ce tueur professionnel est tout simplement recherché pour être mis à mort ! dur d'autan qu'Elena ne peut pas revenir en Ixia sans courir le même risque.


Mais passons la romance. Dans ce tome, Elena doit apprendre a maitriser sa magie. Pour ce faire, Irys décide de l'emmener avec elle, dans une école, afin de lui inculquer personnellement les moyens d'user de ses dons. Sauf qu'Elena à vingts ans ! (d'ailleurs, elle est lus âgée que ce que je ne le pensais dans le premier livre) Elle qu'elle va se montrer un peu récalcitrante fasse à l'autorité ambiante, et surtout se retrouver accusée d'espionne à la solde du Commandant... par son propre frère ! Tout cela dans les deux premiers chapitres.

Alors, certes, elle va devoir fausser plusieurs fois compagnie à ses mentors, prouver à tous qu'elle n'est pas une espionne, et commencer cette formation qu'elle a bien envie d'envoyer bouler, pour foncer dans les bras de son amoureux. Grâce à son caractère impétueux, elle affronte les évènements rocambolesque avec un petit sourire et quelques cernes...  Bref, c'est vif, plein de rebondissement, parfois limite chaotique (super héroïne en action) et ça marche ! Toutefois, j'ai été un peu déçue par la fin, qui n'est à mon gout pas au niveau du reste de l'histoire. Elena se révèle être une super magicienne, mais l'auteur tente de la rendre trop respectueuse des enseignements donnés, puisant peu dans ses réserves, contrairement à ses habitudes. L'ensemble devient bancal... et tout se termine en un petit tour de passe passe déroutant.

J'ai beaucoup aimé la relation avec Leif, son frère. Très joli travail sur la culpabilité, l'amour au delà des années d'éloignement.  Les parents d'Elena m'ont un peu moins marqué, sa mère est très envahissante, mais finalement très respectueuse.


J'ai aussi bien aimé la jument  d'Elena : Kiki et cette complicité qui se crée entre elles.  Le rapport à la nature aussi, mais ça, c'est mon côté écologique qui ressort.

Pour le fond, l'étude de cette nouvelle société est aussi réussi que dans le premier tome. Ici, nous découvrons en fait trois mode de vie : Les Zaltana dans leurs arbres, la ville du conseil des magiciens qui tente de tenir unifié les différents peuples du Sud, et enfin les Sandseed et leur nomadisme. Trois jolies descriptions, moins développées que la république d'Ixia, toutefois, mais on sent une bonne base crée par l'auteur.


Quand à la romance... et bien, je ne vous dévoilerai rien ! si, juste un petit mot, Elena se fait draguer par un jeune homme. Ce qui ne laisse pas tout le monde indifférent...

Livre lu dans le cadre d'une Lc avec Mycoton, czar

Les secrets d'Opale

A nouveau une Lc, toujours organisée par Mycoton pour ce troisième opus de cette série, et j'avoue que dès les premiers mots j'ai eu le plaisir de retrouver les personnages avec l'adorable sensation de ne pas les avoir oubliés. Chacun d'eux réapparaissant au fil de ce long volume, avec toujours ce traits de caractère bien dessinés, et un rôle précis dans l'aventure. Maria V. Snyder sait jongler avec eux et réutiliser leur caractères dans une nouvelle histoire, ce qui est un bon point...

Et il faut le compter, parce que malheureusement ce livre ne m'a pas plu autant que les autres de cette série.  J'ai d'ailleurs mis une bonne semaine à le lire contre deux jours pour chacun des deux précédents...

Certes, l'histoire avance, certes Elena apprend enfin à contrôler ce fameux pouvoir de chasseuse d'âme au prix de bien des déboires. Mais j'ai trouvé le tout un peu longuet, fouillis... et parfois sans réel intérêt.

Mais je vais reprendre un peu le fil de l'histoire. Dès le début, Elena se confronte à Roze, l'une des quatre magicienne qui lui tient tête depuis le début du deuxième livre, craignant que la jeune femme n'utilise ses capacité de chasseuse d'âme pour lever une armée contre Sitia et aider Ixia. Elena veut poursuivre Cahil et Ferde qui ont réussi à s'enfuir des geôles du château, mais Roze veut d'abord la former ce qui laisse le champ libre aux deux hommes. On saisit rapidement que l'entêtement de la magicienne cache un secret, et qu'elle n'est pas aussi blanche qu'elle voudrait le faire croire. Surtout que quelques petits évènements vont témoigner dans ce sens, mais Elena s'enfonce dans son sale caractère et ne voit pas les évidences... Elle hait cette magicienne, sans parvenir à découvrir ce qui se trame. Elle fonce dans les pièges, les uns à prés les autres, entrainant ses amis et refusant de voir les évidences !

Alors, cela peut marcher une fois, mais au bout d'un moment, c'est lassant.

Sans parler des chapitres au sujet du Détourneur de feu qui sont assez confus ! j'avoue que je ne les ai pas relus, pensant que c'était un effet de style de l'auteur...  sauf que la fin ne m'apporte pas de réponses. Ces chapitres sont vraiment bizarres et insatisfaisants au regard du reste de la trame.


L'intrigue se complexifie à souhait avec moult rebondissements qui au lieu de donner un aspect terrifiant à l'œuvre, comme dans un bon thriller, lui donne un air confus. Les personnages ajoutés ne le sont que pour devenir des "méchants" que nous suivons sur quelques chapitres et qui finissent par tromper la vigilance d'Elena...

J'aurais bien aimé voir et apprendre plus de choses sur les Sanseed, mais là, Maria V Snyder nous dévoile rapidement un peuple qu'elle détruit sans plus de raison que de montrer la cruauté des méchants de son histoire. Et on passe à autre chose, sans que l'Homme-Lune ne puisse faire son deuil... J'avais trouvé ce personnage passionnant dans le deuxième livre, presque autant attachant que Ari et Janco. Ici, je l'ai trouvé presque inutile, presque de trop. Comme si l'auteure n'avait plus su que faire de lui.

La fin est trop manichéene à mon gout, même si l'auteure a fait un bel effort en laissant planer le doute, il parait évident en tournant une unique page que son héroîne revidnra encore plus forte, encore pluspuissant et e maitrisant enfin ses pouvoirs ! Dommage.


Enfin, le magnifique couple Elena - Valeck est très peu mis à l'honneur, même si j'ai bien aimé la tentative de querelle imposée dans une des scènes. Sauf que cela ne prend pas...
Bref un troisième opus un peu décevant.

Livre lu dans le cadre d'une Lc avec : Acsylé, Czar, Petit-Lips, Mariiine, Mycoton

Le style

J'ai été déroutée par le style de ce livre qui est très simple, et très peu travaillé. Des phrases courtes, peu de descriptions... et quelques erreurs grammaticales que j'espère dues à une traduction peu attentive !  Le narrateur est l'héroïne elle même et nous n'avons donc que son point de vue. Mais, finalement, c'est très agréable et surtout cela se lit très vite. Ce n'est pas de la grande littérature, cela manque de profondeur, mais pour ce genre d'histoire, c'est largement suffisant et même assez tentateur pour que l'on est envie de lire la suite.

Les personnages, que j'ai longuement évoqué dans la partie histoire, sont attachants et crédibles. J'avais hâte de les retrouver dans le deuxième tome, même si je craignais que certains n'y soient pas : Ari et Janco... Dans le deuxième tome, je soulignerai les Sandseed, que j'espèrai découvrir plus en profondeur dans le troisième livre. Leur magie très proche de la nature a su me plaire ! Dommage que l'auteure ne nous ai pas donné plus d'informations sur eux, sur leur mode de vie...

Le temps est assez bien évoqué et bien posé. Dans les deux premiers livres, les souvenirs d'Elena et des autres personnages sont évoqués par petites touches, laissant une grande part à l'action et surtout aux sensations de la jeune femme. Le tout se déroule en moins d'un an : six mois seulement. Le deuxième tome est tout aussi vif, et se déroule sur quelques mois, à son tour. L'évolution d'Elena et sa maitrise de sa magie passent au second plan, et on ne comprend ses progrès que par de rares touches situant l'histoire.

Dans le dernier, le temps est rapide aussi, mais nous predons la notion de temps dans le monde du feu et les mornes plaines. Elena y passe de longues journées sans s'en rendre compte...  sans boire, sans manger.C'est un peu trop invraisemblable, à mon gout.

Au final


Une belle découverte pour les deux premiers livres qui me réconcilie en partie avec l'urban fantasy... et la littérature romancée à souhait.

Le dernier livre m'a déçu.

29 commentaires :

Anne a dit…

La bit-lit je n'ai pas vraiment commencé, et je ne sais pas si j'accrocherais... Cela dit, j'espère que cela te plaira, j'ai osé te tagger ici : http://desmotsetdesnotes.over-blog.com/article-tag-15-auteurs-60760974.html
(Tu en fais ce que tu veux !)

Kitsune-histoires de romans a dit…

♠ Newsletter Histoires-de-romans ♠

Bonjour,

Je viens t'informer que la Chronique de "Survivre avec les loups" de Misha Defonseca est en ligne !
En espérant te croiser au détour des pages de mon blog.

kitsune

Mylène (Mycoton32) a dit…

Contente que tu aies apprécié! J'ai le T2 dans ma PAL, il faut que je m'y attaque!

nanet a dit…

@ Myléne, je pensais le lire dès hier soir, mais finalement j'ai préféré avancer dans les enfants de la terre. Et ce soir, je commencerai surement Dragon rouge ! du coup... ce livre à rejoint ma PAL ^^

A moins que nous ne fassions une Lc ?

Lelanie a dit…

Ce roman me tente beaucoup, en plus je trouve la couverture très belle !

nanet a dit…

A couverture est magnifique, effectivement. Et puis le papillon a une signification dans le livre, mais chuttttt ...

Biz

Anonyme a dit…

C'est vraiment fou le nombre d'héroïnes pouvant s'appeler Elena !
Le résumé que tu fais de ce livre me plaît bien, pourtant le style que tu décris me fais freiner des quatre fers, un style simple c'est une chose, mais je dois avouer que les erreurs grammaticales m'hérissent le poil.

Alix (fantastics-books/ Irrésistiblement-lecture sur overblog)

Good-Bad-Reading a dit…

Je l'ai de noté sur ma LAL.
Mais j'ignore quand ma lecture ce fera...

nanet a dit…

@ Alix : Elena, Ellana... tu as raison, ce prénom plait apparemment aux auteurs !

Pour les fautes dans le livre, il n'y en a pas a toutes les lignes ^^ c'est juste un peu dommage, car avec un minimum de travail sur le style, ce livre serait vraiment une perle.

Biz

nanet a dit…

@ Good : C'est un livre fort agréable ! nous organisons une Lc en décembre pour le tome 2, si le coeur t'en dit !

Merkillia a dit…

Ce livre est dans ma LAL depuis un bout de temps déjà! Dommage que le style soit si peu travaillé..!

nanet a dit…

@ Merkillia : cela reste un bon livre, il deviendrait un coup de coeur avec une écriture plus riche, plus travaillée...

Czar a dit…

Ton avis est très détaillé! merci!
à bientot
czar

nanet a dit…

Merci ^^ je passer ai lire le tien ce soir... et je mettrais le lien !

Biz

accrocdeslivres a dit…

NEWSLETTER !

Mes avis (fin de la page 62 à 64)

Qadehar le Sorcier d’Erik L’Homme
Le Seigneur Sha d’Erik L’Homme
L’épreuve de Kathleen Duey
Le visage de l’ombre d’Erik L’Homme
Prohibited Book de Luis Royo
Clio Kelly et l’éveil de la gardienne d’Angélique Ferreira
Le Mal en la demeure de Stéphane Soutoul

Mes cadeaux de Noël : http://accrocdeslivres.skyrock.com/2962867795-Le-pere-Noel-est-passe.html

Mise à jour des parutions : http://accrocdeslivres.skyrock.com/2586214503-Livres-a-paraitre.html

Mon défi pour 2011 : http://accrocdeslivres.skyrock.com/2331413265-Defi-lecture-ABFA-2011.html

Bonne soirée !

Accrocdeslivres

Mylène (Mycoton32) a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre! Comme toi, je trouve qu'il n'y a rien de spécial mais juste quelque chose d'envoutant qui fait que les pages se tournent toutes seules...

Mylène (Mycoton32) a dit…

j'ai bien aimé le troisième tome même si j'y ai aussi trouvé quelques longueurs! Mais je suis triste de quitter Elena et Valek!

czarinette a dit…

Cela fait le deuxième avis pour la LC des secrets d'opale qui est négatif, c'est dommage... Moi aussi j'ai trouvé l'histoire fouilli par moments... Mais ce fut une belle trilogie tout de même!!^^

Petit-Lips a dit…

Je suis du même avis que toi, cette lecture a vraiment été décevante :(

Mariiine a dit…

J'ai un peu plus aimer que toi ce troisième tome et je suis un peu triste de quitter le monde que Maria V. Snyder à créer !

nanet a dit…

@ Mylène : Il y a de bonnes choses dans ce livre, ami trop de longueurs et trop de confusion a mon gout.

Biz

nanet a dit…

@ Czarinette : C'est une très belle trilogie, effectivement. Et puis, on ne peut pas tous aimer la même chose ^^

nanet a dit…

@ Petit-lips : merci d'être passée. Ce tome est moins bons que les autres, ce qui est dommage pour le dernier.

nanet a dit…

@ Mariiine : je suis aussi un peu triste de laisser ce petit monde, mais l'auteur à ouvert quelques pistes : le dualisme du commandant, son refus de devenir 4° magicienne... cela lui laisse la possibilité de revenir pour un autre livre.
Biz

kitsune-hdromans a dit…

♠ Newsletter Histoires de Romans ♠

Bonsoir.

C'est avec plaisir que je t'annonce la mise en ligne de la chronique de " Le récit des Fous " de Audrey Brière.

Bonne découverte !

accrocdeslivres a dit…

NEWSLETTER !

(Pages 69 à 71)

Mes avis :

Le Facteur 119 de Lydie Blaizot
Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver
Delirium de Lauren Oliver
L’origine de Patricia Briggs
Wicca de Cate Tiernan
Le pouvoir des fées de Christelle Verhoest
Sans identité – Hors de moi de Didier Van Cauwelaert

Ma lecture du moment : L’enlèvement du prince Armand de Jim C. Hines

Mes rapports du 17 et 18 mars 2011 (semaine du salon du livre, deux autres sont à venir)

Bonne soirée !

Accrocdeslivres

laeti a dit…

La couverture que je trouve très belle me donne envie de le lire. D'ailleurs, toutes les couvertures de livres de bit-lit sont très belles et très travaillées pour attirer les lecteurs.. ;)

nanet a dit…

@ Laeti : les trois couvertures sont très belles. Les deux premiers ivres sont vraiment bons, j'ai un peu calé sur le dernier.

marmeline a dit…

Voilà, grâce à toi, nanet, j'ai découvert l'univers d'Elena - certes, j'ai pris le train en route directement dans le tome 3, mais je n'ai pas pu attendre d'avoir mis la main sur les 2 premiers !
Ce fut une lecture agréable, même si j'ai comme toi trouvé que la propension d'Elena à se jeter dans la gueule du loup était un peu répétitive. Le Déformeur de feu m'a intriguée et m'a empêchée de fermer le livre avant de l'avoir terminé. Au final, pas un Nobel de littérature, mais une évasion sympa pour le week-end. Merci pour ce cadeau nanet !

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)