La reine des Damnés de Anne Rice

« Je suis quelqu'un d'extrêmement symbolique »
Anne Rice
Je trouve dommage que les couvertures de ces livres soient toujours aussi glauques ^^


L'auteur

Anne Rice est née en 1941 à la Nouvelle Orléans.

Elle a passé vingt-huit ans à San Francisco avant de retrouver La Nouvelle Orléans de son enfance où elle vit aujourd'hui. Cette ville est d’ailleurs devenue le décor d’une grande partie de ses œuvres…


Cet auteur à révolutionné le genre ‘fantasy’ et lecture vampiresque en apportant une sensualité incroyable. C’est elle qui a crée le mythe des ‘beaux’ Vampires.

Le résumé Officiel

Quand Lestat, vampire impie, libertin et suicidaire, s'improvise chanteur de rock pour hurler à la face de l'humanité sa condition de mort vivant, les mortels lui font un triomphe, sans imaginer une seconde qu'il ne leur dit que la vérité. 

Mais, avec sa "musique à réveiller les morts", Lestat ne s'est pas seulement fait des ennemis parmi ses frères qui le considèrent comme un traître et se sont décidés à le détruire, il a aussi arraché à son sommeil millénaire Akasha, la Mère de tous les vampires, la reine des damnés. Akasha qui ne rêve que de régner à nouveau sur les mortels. 

Editeur : Pocket (4 septembre 2001) - Terreur - 574 pages - ISBN-13: 978-2266118996


La série
La reine des damnés fait parti du cycle : Les Chroniques de Vampires, avec Entretien avec un vampire et  Lestat, le vampire.

Les vampires d'Anne Rice

Anne Rice a écrit de nombreux ouvrages dans cette série sur les vampires et dans d’autres notamment sur les sorcières…  mais elle reste la "créatrice" des nouveaux Vampires, de Lestat ! Elle a crée toute une panoplie, tout une caractéristique qui a été reprise par la suite par de nombreux auteurs, essentiellement pour des films.

Chez elle, nul besoin de porter de l’ail ou une croix… ces Vampires ne le craignant pas (Buffy a du souci à se faire). Mais alors, qu’ont-ils des vampires. ? Ils s’abreuvent de sang : animal ou humain (et oui, Meyer n’a pas inventé cela…) Bien sûr le sang humain reste leur souper de prédilection…

Ils sont très beaux, avec leur peau translucide, qui devient de plus en plus claire au fil des siècles. Ah, oui il ne faut pas oublier leur immortalité ! Même si elle parait éphémère face à un petit rayon de soleil. Ces noctambules, donc, n’ont pas de pouvoirs particulier, si ce n’est pour certains la capacité de voler (plus apparentée à une agilité et surtout une gestion du mouvement et de la vitesse) et bien sûr de lire dans l’âme des humains… d’y voir la peur, l’envie.

Mais la principale caractéristique des vampires d'Anne Rice est leur personnalité sensible, émotive et sensuelle, souvent la proie de passions. Ils ressentent et peuvent être bon !

Le film

Il est rare que je vois un film avant de lire le livre... mais celui-ci fait l'exception !  Sorti en 2000, il a été réalisé par Michael Rymer,  avec Stuart Townsend, Aaliyah, Marguerite Moreau, Vincent Perez...


L'histoire


Quand Lestat, vampire impie, libertin et suicidaire, s'improvise chanteur de rock pour hurler à la face de l'humanité sa condition de mort vivant, les mortels lui font un triomphe, sans imaginer une seconde qu'il ne leur dit que la vérité.

Mais, avec « sa musique à réveiller les mort », Lestat ne s'est pas seulement fait des ennemis parmi ses frères qui le considèrent comme un traître et se sont décidés à le détruire, il a aussi arraché à son sommeil millénaire Akasha, la Mère de tous les vampires, la reine des damnés, Akasha qui ne rêve que de régner à nouveau sur les mortels.

Ceci est le synopsis du film… pas vraiment du livre ! D'ailleurs ce film, même s'il s'inspire du roman d'Anne Rice, prend de grandes libertés vis-à-vis de l'intrigue, de la narration et des personnages de la Reine des damnés. 

Mais parlons du livre...

La Reine des damnés constitue le troisième volet des Chroniques des vampires d'Anne Rice. Alors que les précédents ouvrages s'intéressaient principalement aux origines de Lestat et de sa famille vampirique, La Reine des damnés entraîne le lecteur aux sources même de l'Histoire pour y découvrir les origines de la race des vampires.

Lestat de Lioncourt, vampire libertin et provocateur (hum… oups pardon) s'improvise chanteur de Rock'n Roll. Starifié par le monde de la nuit il dérange pourtant ses semblables… qui le traquent. Car ce charmant jeune homme a décidé de dévoiler quelques petits secrets sur l’origine des Vampires. Il organise un concert qui va devenir le point central de la première partie du livre (La scène du concert dans le film est tout simplement géniale...) car ses chansons ont réveillé l’une des plus vieilles vampires existant sur Terre ! Et aléatoirement, il se fait un peu secouer par la belle.

Je ne vous raconterai pas la suite, ce serait dommage…

Passons outres les visions religieuses, avec une quête d’une foi nouvelle pour ne garder que celle des origines des Vampires. Elle se fonde suivant cet auteur en Égypte et coexistent avec une Humanité naissante qu'Anne Rice nous décrit avec des mots toujours excellemment choisis. Les scènes de combats n'ont rien a attendre des grands auteurs d'actions, celles d'amour sont loin d'être platoniques. Le concert (encore lui ) est décrit avec brio...

Et l'ensemble est tellement prenant…

La Reine des damnés apporte une superbe conclusion à la quête des origines vampiriques initiée par Entretien avec un vampire. Mais ce n’est pas la fin de la série… et les aventures de Lestat perdurent.

Le style

Le style de cet auteur(e) est plaisant mais peut se montrer un peu lourd. Si l’ensemble reste harmonieux, la lecture peut s’avérer dans un premier temps, lassante. (à déconseiller pour un premier roman de cette auteur.) Les mots sont tous choisis, posés dans un but précis, ils rendent compte de la violence, mais aussi du romantisme de ces créatures de la nuit. Certes, elle développe beaucoup trop les pensées de ses personnages faisant face à une quelconque action. Cela alourdi le texte qui pourrait être plus fluide surtout au moment des actions. 

Les personnages justement sont stylé et détaillés, avec une profusion de détails. Lestat est sensible, doux et pourtant violent.  Akasha aussi supérieure que son rôle le laisse penser et pourtant amoureuse de Lestat... et c'est si passionnant. 

Le temps est maitrisé, entre souvenirs, rappels et action. Un parfait compromis.

Au final

J'ai adoré le film, malgré quelques défauts et le livre ma comblé... il dépasse largement l'intrigue découverte au travers du scénario choisi par le réalisateur, pour tendre ves une vrai quête des origines. 

A lire si vous ne craignez pas les vampires...

12 commentaires :

  1. Voilà encore un livre qui me branche... Je vais le rajouter à ma wish list. Merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. Avec plaisir ^^ Anne Rice est une auteure passionnante et prolifique.
    Je suis loin d'avoir tout lu !

    Biz

    RépondreSupprimer
  3. j'adore toute la série... lue 2 fois.
    et en attente :"L'Heure de l'Ange"
    bonne soirée
    bises

    RépondreSupprimer
  4. Le livre m'avait moins accroché que les deux premiers (mais plus que les deux suivants ! ^^) et je n'ai pas aimé du tout le film que j'ai trouvé... euh...nul ! :D J'essayais de trouver quelque chose de plus constructif mais c'est le seul adjectif qui m'est venu à l'esprit ! :)

    RépondreSupprimer
  5. @ Mazel : je n'ai lu que les trois premiers (et le 2° en partie seulement : rendu à la biblio et jamais repris) Et je ne sais pas encore si je lirai les suivants. Je crois que je préfère tout de même la saga des Sorcières...

    Biz

    RépondreSupprimer
  6. @ Fankie : J'ai voulu lire le livre après avoir vu le film... que je trouvais assez sympathique.C'est sur que ce n'est pas le plus grand film existant ! Entretien avec un Vampire est bien meilleur, alors que ce livre est plus intéressant que le premier livre (chui claire là ? ) Et je n'ai pas lu les autres bouquins... (sauf le tome 2, comme je le précisais à Mazel )

    Biz

    RépondreSupprimer
  7. Oui oui, très claire ! :) C'est sûr qu'Entretien avec un vampire est très bien !

    RépondreSupprimer
  8. (sans citer Tom Cruise et Brad Pitt qui ne donnent pas du tout d'intérêt au film ^^)

    RépondreSupprimer
  9. Il faudrait que je me penche sérieusement sur cette saga et dans l'ordre ! Je n'ai lu que Merrick où vampires et sorcières se croisent entre "".
    J'avais vu le film "La Reine des damnées" et je n'avais pas trop aimé, Aaliyah m'agaçait prodigieusement.
    A rajouter à ma wishlist les différents Anne Rice donc !

    RépondreSupprimer
  10. Le film n'est pas vraiment représentatif du livre. il en traite qu'une infime partie de l'histoire... et donne de grands rôles à des personnages qui n'en ont qu'un tout petit dans le livre.

    Je préfére aussi la saga des Sorcières ^^ que je trouve plus accomplie !

    Biz

    RépondreSupprimer
  11. Un coup de coeur pour ce livre riche et passionnant sur les origines de nos vampires favoris (enfin les miens !).
    Je ne me rappelle guère du film mais il me semble que je l'avais trouvé très nul !

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)