Exercices de styles de Raymond Queneau

"Litotes.

Nous étions quelques-uns à nous déplacer de conserve. Un jeune homme, qui n'avait pas l'air très intelligent, parla quelques instants avec un monsieur qui se trouvait à côté de lui, puis il alla s'asseoir. Deux heures plus tard, je le rencontrai de nouveau ; il était en compagnie d'un camarade et parlait chiffons. "
R Queneau.



 L’auteur.

Raymond Queneau, est né au Havre en 1903 et mort à Paris en 1976.

Romancier, poète, dramaturge mais aussi mathématicien français, cet hommes portait allégrement plusieurs casquette... Il a été journaliste pendant quelques années, a fait plusieurs petits métiers, avant d'entrer en 1938 aux éditions Gallimard.  Il y a été nommé en 1954 directeur de la collection « Bibliothèque de la Pléiade ». Étonnant pour un auteur qui a revendiqué une autre forme d'écriture.

Résumé du livre

Le narrateur rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffe d'un chapeau orné d'une tresse au lieu de ruban. Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s'asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus.

Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes.
 
L’histoire.
 

L'histoire est toujours la même. Elle est le support de cet exercice de style et se veut à la fois, naïve, ringarde, riche et dénuée de tout intérêt... on finit par la savoir par cœur, alors qu'elle n'a rien de franchement novateur.

Queneau aurait pu nous inventer milles histoire bien plus tarabustée, il se contente, ici d'une scénette sordide et de sa réminiscence, quelques minutes plus tard, justement pour pouvoir travailler sur ce décalage dans le temps. Certes, son but n'était pas de saturer le lecteur, mais plutôt de montrer la multitude de formes possibles. 

Voici quelques titres, ceux qui m'ont plu : Notations, Métaphoriquement, Précisions, Récit, Anagrammes, Analyse logique, Alexandrins, Apartés, Philosophique, Tanka, Modern style...

Ces Exercices de style lui furent inspirés par L’Art de la fugue de Johann Sebastian Bach, lors d’un concert et qui avait fait naître en lui l’envie de développer différents styles d’écriture.

Le style.

Je ne vais pas analyser les 99 façon d'écrire de Queneau. Cela n'aurait aucun intérêt et d'autre part, c'est ici une série d'exercices, ou justement son style propre (que vous pouvez découvrir dans Zazie, par exemple) disparait. Il joue avec les mots...
 
Tanka

"L'autobus arrive
Un zazou à chapeau monte
Un heurt il y a
Plus tard devant Saint-Lazare
Il est question d'un bouton"

Ce court extrait, pour vous montrer à quel point, une même histoire peut être façonnée par le style employé. Ici, Queneau utilise un art japonnais, le Tanka (poésie sans rime) pour nous donner une version épurée et sobre de cette scène. Plus haut, en citation, la même histoire, toujours aussi sobre, mais déjà différente. D'autres sont bien plus longues, amenant moult détails. D'autres encore semblent nous mener sur scène, et les alexandrins sont... divins.

S'il devait réécrire ce texte, aujourd'hui, nul doute qu'il ferait une version en Verlan, et une autre en SMS...

Au final.

Un livre très sympathique, à garder près de soi, en cas de déprime... ou, si comme moi, vous écrivez, car cela permet de relativiser ! Après tout, chaque "forme" est valable.

A lire en plusieurs jours... pour ne pas saturer.

6 commentaires :

  1. Aaaah, ces Exercices de style, un incontournable ! J'ai adoré les jouer. Et j'aime aussi beaucoup l'OuLiPo ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Tu l'as joué ? sur scène ? Ce doit être drôlement sympa !

    L'OuLiPo... je n'y ai pas fait allusion dans mon article. C'est un bel ensemble d'auteur, effectivement.

    Biz

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire moi aussi !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un livre surprenant, et très intéressant. A lire en plusieurs jours, pour apprécier les différents styles...

    RépondreSupprimer
  5. Comme tu dis, ça doit être rébarbatif de lire 99 fois la même histoire!

    RépondreSupprimer
  6. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux le lire en plusieurs jours...

    Biz

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)