Le cycle de Chrestomanci de Diana Wynne Jones

 
L’auteur.

Diana Wynne Jones est née en 1934.

Elle a rencontré C.S Lewis et J.R.R Tolkien lors de ses études, à Oxford… ce qui lui ont donnés une part de son inspiration. Elle a tout d’abord écrit des livres pour adultes, avant de rencontrer le succès avec ceux pour les jeunes, tel que celui-ci : Ma sœur est une sorcière (1977). Elle a reçue de nombreux prix littéraires notamment pour ses écrits dans le domaine de la fantasy, le dernier en 2007.

Ses livres et ses mondes magiques sont souvent comparés à ceux de JK Rowling (Harry Potter) et de Neil Gaiman (Stardust). Elle est pourtant leur ainée…

Résumé officiel

Ma sœur est une sorcière

Rescapés du naufrage où leurs parents ont péri, Chat et sa sœur Gwendoline sont recueillis par le mage Chrestomanci. Dans l'imposant et mystérieux château où ils vont vivre désormais, les deux orphelins vont connaître d'extraordinaires aventures. Car Gwendoline pense être douée, elle aussi, de pouvoirs surnaturels... Avec la complicité de son frère, elle va laisser libre cours à son imagination et provoquer une série d'événements plus étranges et inquiétants les uns que les autres...

Les mondes de Chrestomanci

Ce cycle est composé de 5 livres en France (7 outre-manche) il est peu connu chez nous alors que nos amis anglophones en sont abreuvés des leur enfance ^^

* Ma sœur est une sorcière (1977) (lu)
* Les Magiciens de Caprona (1980) (lu)
* La Chasse aux sorciers (1982)
* Les Neuf Vies du magicien, (1988)
* Le Destin de Conrad, (2005)

Ces livres peuvent se lire seuls, et le lien est surtout fait par les personnages récurrents.

L’histoire
Ma sœur est une sorcière

Deux orphelins qui se retrouvent dans un château avec un homme portant des robes un peu bizarres, bariolées… c’est la seule ressemblance que vous trouverez avec l’histoire du petit Harry ! Car, ici, certes Gwendoline et Chat-Eric vont à l’école, certes ils vont devoir maitriser leurs pouvoirs, mais… le méchant ne leur court pas après, et ils n’affronteront pas de méchant troll sorti des cachots.

Tout est bien plus chaotique, et Gwendoline, par sa bêtise, rend le monde de Chat un peu compliqué.

Le livre commence donc par un naufrage. Chat-Eric, nous raconte sa vie, et nous emmène dans ses peurs, dans ses sentiments de jeune garçon un peu perdu, qui suit patiemment sa sœur (la sorcière). Ils vont se retrouver tout d’abord chez une gentille dame, un peu simplette, dont la seule ambition est d’obtenir de la mairie une bonne rétribution pour les soins qu’elle leur donne.

D W Jones nous dévoile l’histoire au travers des yeux de Chat. Et c’est divin. Il est adorable, un peu niais, et voit le monde depuis sa petite taille. Il ne comprend pas tout les évènements et subit la forte influence de sa sœur. Pourtant, il n’est pas bête, loin s’en faut, juste soumis. Et pour cause…

L’auteur réussit à nous transporter dans ce monde de magie, uchronique bien sûr, avec une pléiade de sorciers, nécromanciens, chiromanciens et autre joyeux possesseurs de dons magiques qui tentent de renverser le Chrestomanci pour être libre de pratiquer les sorts qui leurs passent par la tête. Leur méchanceté n’a d’égal que leur stupidité et leur concupiscence.

C’est amusant. Drôle. Sensible. Et surtout très bien pensé. Tout est calculé, amené avec tendresse. Et la fin est simplement renversante.

On peut reprocher un univers un peu complexe, avec moult détail que nous voudrions connaitre, notamment sur l’enchanteur… mais cela serait vraiment de trop, je crois car cela alourdirait ce livre qui est le premier tome du cycle de Chrestomanci. On a envie d'en savoir plus, d’apprendre, de voir avec Chat… 

Les Magiciens de Caprona

Je savais que ces histoires avaient pour unique point commun la présence de Chrestomancie, mais je ne me doutais pas de tant de différence entre les deux livres. Je suis bluffée et conquise ! 
 
Dans les magiciens de caprona, Diana W Jones nous réécrit une sorte de combats entres les Capulet et les Montaigu... version famille italienne plus que fournies en tante, oncle, neveux et autres cousines qui ne peuvent pas voir l'autre famille (tout aussi fournie) en peinture. C'est bien simple, ils seraient capable de faire demi tour dans une ruelle plutôt que de passer à moins de trois mètre !  Dans cette ville, Caprona, tout est régit par la magie. Les deux grandes familles, les Petrocchi et les Montana sont aussi les plus douées dans les sortilèges et rivalisent de puissance pour être toujours considérés comme les meilleurs.

L'histoire que nous suivons, se déroule pourtant à une époque bien sombre : la magie semble s'épuiser et la Ville est en danger, attaquée par les autres grande Villes italienne. Les deux jeunes héros que l'auteure a choisi de nous présenter, Paulo et Tonino vont se voir embringués dans une aventure où les évidences vont leur sembler tout à coup bien trompeuses...

Dasn ce livre aussi les Chats on leur importance et le petit Tonino, pas très "doué" pour la magie, s'avère posséder un don très spécial, il est capable de parler avec eux ! 
 
Je ne vous dévoile pas l’intrigue qui comme dans le premier livre est bien pensée, assez simple mais amenée avec justesse. L'histoire est ici aussi très douce bien que la guerre menace. J'ai adoré la bataille entre les deux familles, c'était très drôle ! 

Le style

Cocasse avec un style accrocheur mais d’une simplicité déroutante, l’auteur ayant pris le partit d’écrire pour les jeunes et donc ayant usé de formes grammaticales et d’un vocabulaire adapté, ce livre est un subtil mélange d’humour et de magie. Un véritable enchantement. Les adultes y trouveront aussi leur compte avec de très belles allégories, et des petites références amusantes.

C’est frais, reposant. Les personnages sont dépeints rapidement, avec des détails amusants, et surtout cette façon légère dont les enfants qualifient les gens. Une coiffure. La dame aux gants, l’homme qui parle de la bourse… tout est précis, et pourtant, il n’y a pas de grandes descriptions. C’est juste magique.
Alors, bien sûr les adultes diront qu’il s’agit d’un livre d’ado. Mais ils l’ont déjà dit pour tant d’autres petits chefs d’œuvres !

Enfin, le temps est évoqué très simplement, car il n'a que peu d'importance dans ces histoires...  elles sont intemporelles.

 Au final

J’ai adoré. Je trouve d'ailleurs dommage qu'elle soit estampillée littérature "jeunesse".

Et je pense que c’est à lire si vous êtes fan de la fantasy ou si vous avez su garder votre âme d’enfant.

6 commentaires :

  1. Bouh, comme ça fait péjoratif "même si" c'est jeunesse, c'est dommage :/ (même si je suis sure que tu ne l'entends pas négativement ^^)
    Perso j'adore la litté jeunesse parce qu'elle ose aller plus loin, ouvrir des possibilités, qu'elle n'a pas peur d'utiliser la naïveté si ça sert l'histoire alors que ça passe mal pour un roman adulte... C'est un vrai laboratoire où toute expérience est possible et c'est génial.

    Qu'elle écrive pour adultes ou enfants les univers de Diana Wynne Jones sont toujours plein de magie, de personnages fantastiques et d'aventures. C'est une auteure vraiment génial. Cette série est une des premières que j'ai lu en anglais et je me suis régalée ^^

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tu as raison, je vais changer le même si... d'autant qu'effectivement, je n'y vois aucun mal, je trouve d'ailleurs dommage qu'elle soit estampillé jeunesse. Tiens, je vais mettre ça...

    J'avoue que lorsque j'ai crée ma liste de 26 livres fantasy, ce nom c'est imposé ! la suite attend sagement dans ma Pal depuis quelques mois ! Ce sera l'occasion de retrouver Chat ^^

    RépondreSupprimer
  3. Héhé je pense exactement comme toi :) La fin est juste géniale et tu vas adorer les volumes suivants !

    RépondreSupprimer
  4. Hum, je sens que ce petit livre va remonter rapidement dans la liste, alors ^^

    biz

    RépondreSupprimer
  5. Bien, j'espère que sa rencontre avec C. S. Lewis ne lui aura pas laissé trop de traces ... j'ai affreusement été déçue par Narnia ...

    RépondreSupprimer
  6. Ah, j'avais bien aimé Narnia... quelques livres sont bien meilleur que d'autres mais l'ensemble m'avait bien plu. tien, faudra que je poste l'article ici ^^

    Biz

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)