Journal d'une princesse de Meg Cabot

"Par ailleurs, quand des tas de personnes super belles vous tournent autour en vous disant que ceci vous va bien et que cela met vos pommettes en valeur, ce n'est pas évident de se rappeler qu'on est féministe et écologiste, et qu'on refuse d'employer des produits chimiques qui risquent de polluer la planète."
(p133)




L'auteur


Meg Cabot, de son vrai nom Meggin Patricia Cabot est née en 1967 dans l'Indiana.

Diplômée de l'Académie des Beaux-Arts, elle a d'abord choisi d'être illustratrice avant de se tourner vers l'écriture. Elle a connu un immense succès international avec sa série : Journal d'une Princesse.

Sous le pseudonyme de Patricia Cabot, elle a écrit plusieurs romans d'amour historiques.


Résumé Officiel

A quatorze ans, Mia est une collégienne new-yorkaise comme les autres. Mais le jour où elle apprend que son père, qui vit en Europe, est en réalité le prince de Genovia, une petite principauté au bord de la Méditerranée, les choses se gâtent. Voilà Mia princesse héritière ! Et ça ne lui plaît pas du tout. 

La série

La série comporte pas moins de 10 livres... narrant tous la vie de la jeune Mia, princesse de Genovia, ses déboires, ses amours.  Et quatre livres surfant sur le thème.

Tome 1 : La grande nouvelle - Tome 2 : Premiers pas d’une princesse - Tome 3 : Une princesse amoureuse - Tome 4 : Paillettes et Courbettes - Tome 5 : L’anniversaire d’une princesse - Tome 6 : Rebelle et Romantique - Tome 7 : Petite fête et gros tracas - Tome 8 : De l'orage dans l'air - Tome 9 : Cœur Brisé - Tome 10 : Pour la vie

Le journal d'une princesse : Encore plus d’histoires de Princesse - L'art d'être une princesse - Le roman d'une princesse - Conseils d'une princesse.

Le film
Un film a été réalisé par les studios Disney  en 2001 : Princesse malgré elle (2001), avec Anne Hathaway (Mia) et Julie Andrews (la grand-mère de Mia, la princesse douairière de Genovia Clarisse Renaldo). 



L'histoire

J'ai aperçu ce livre sur de nombreux blogs, et lorsque je l'ai croisé en librairie, j'ai décidé de le feuilleter, puis de l'offrir à ma fille. Cherchant un livre en C pour le challenge 26 livres - 26 auteurs, je me suis amusée à mettre ce petit livre dans la liste. 

L'histoire est celle d'une jeune fille un peu naïve de 14 ans vivant à New-York, et apprenant par son père qu'elle est la princesse d'un état coincé entre la France et l'Italie : Génovia. Toute ressemblance avec un autre état situé dans ce coin, est forcément fortuite... surtout que le prince de Génovia que nous baptiserons Philippe, restons simple, joue au Polo ! Le paradoxe est amusant, j'ai sourit à de nombreuses reprises au cours de cette lecture en imaginant les scènes décrites, même si le constat de départ est assez incroyable : à 14 ans, je pense que l'on est un plus apte à saisir quelques détails, surtout lorsque l'on passe toutes ses vacances dans le chateau familial !

Mais, ce n'est pas le propos de l'histoire. Mia, Amelia mignonette de son patronyme complet, on comprend aisément qu'elle préfère Mia... va donc apprendre lors d'un gouter en compagnie de son père qu'elle est la digne héritière d'une principauté richissime. Et contrairement aux doux rêve de milliers de jeunes files qui s'imaginent virevoltant aux bras d'un prince  dans un majestueux palais (si possible sans cloche à minuit) Mia ne va pas apprécier du tout cette nouvelle ! La suite est cocasse... Sa grand-mère décide de la relooker et de lui apprendre en trois temps, trois mouvements les arts et la manière de faire lorsque l'on est une princesse digne.

Beaucoup d'humour, donc, dans ce petit bouquin, mais pas uniquement. Car sous couvert d'une situation rocambolesque, narrée avec vivacité et gaité par l'auteure, elle nous présente aussi les sentiments mitigés et une approche intéressante des relations amicales qui peuvent être perturbées par un évènement aussi incroyable.

Mia, jeune fille pleine de bonne volonté, mais bourrée de complexes (grande et plate à son âge !) rêvant d'un beau jeune homme quasiment inaccessible et passant ses journées d'ado avec sa meilleure amie, va voir tout son univers chamboulé par cette nouvelle donne. Refusant de perdre amitié et liberté, l'apprentissage des us en cours dans les strates princières va s'avérer un tantinet douloureux.

Mia perd pendant quelques temps ses repères et son amie fidèle Lilly, juste pour avoir choisi de taire cette nouvelle qu'elle n'accepte tout simplement pas. L'auteure nous gratifie d'un très joli travail de deuil et d'acceptation, passant par les différentes phases : Choc (crise de larme dans les toilettes du grand hôtel) ; Colère (crise envers Lilly qui n'y est pourtant pour rien) ; Marchandage (paiement des séance d'apprentissage du rôle de princesse avec la Grand-mère... au profit de Greenpeace) ; Dépression (conscience de la perte de Lilly... ) ; Acceptation. Et tout cela sous le couvert d'un livre pour adolescent ! Chapeau bas...

Les autres points abordés sont aussi traités avec justesse : la séparation des parents de Mia et la nouvelle relation de sa mère, l'envie avec des êtres auparavant totalement infect avec Mia et qui tout d'un coup viennent lui parler... ainsi que quelques touches sur le racisme, les religions...

Bref, un très bon petit bouquin, qui se lit sans faim.

Le style

Ce livre est un journal intime, c'est donc un roman épistolaire écrit à la première personne. Mia à quatorze ans, et l'auteure use donc d'un langage jeune sans tomber dans la vulgarité : bravo. Quelques libertés d'expressions, quelques raccourcis mais dans l'ensemble une écriture simple et correcte. Certes, si vous cherchez un texte construit avec de nombreux compléments d'objets directs et indirects.... ce n'est pas le bon livre ! mais si vous acceptez le fait que ce petit livre n'est pas là pour révolutionner l'écriture mais pour passer un bon moment avec un sourire au x lèvres...

Mia est adorable, Lilly un peu stressante, Mickael (le frère de Lilly) très sympathique. Bref, les personnages sont dépeint avec sagesse et simplicité. Ils sont assez complet et j'ai bien aimé Tina, cette jeune fille timide et réservée qui offre sans questions son amitié à Mia au moment où elle se retrouve seule.

Le temps coule très vite dans ce bouquin. a peine quelques jours séparent la prise de conscience de Mia de la fin de l'histoire. Mais c'est largement suffisant.

Au final

Une adorable lecture que je suis bien contente d'avoir choisie.

Je vous le conseille si vous avez un passage à vide. Comme les Chick-lit ce livre est un vrai petit sourire ambulant.


 Ce livre a été lu dan le cadre du challenge 26 livres - 26 auteurs. 


11 commentaires :

  1. Je ne connaissais que le film que ma fille regardait en DVD quand elle avait 8-9 ans. Ça a l'air sympa comme tout !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai visionné le film hier... que c'est mignon... bon, un peu trop "disney" pour moi (je trouve que leurs films sont ttop rose.)
    Le livre est tout de même bien plus interessant !
    biz

    RépondreSupprimer
  3. Héhé je suis contente que tu ais aimée ce livre, comme toi le fait de savoir que Genovia ressemblait étrangement à une autre principauté m'a fait bien sourire :)

    RépondreSupprimer
  4. Ah, chick-lit et bit-lit même combat : je passe !

    RépondreSupprimer
  5. La littérature jeunesse réserve souvent de belles surprises :)
    PS: Il y a un autre petit concours sur mon blog. (avant dernier article)

    RépondreSupprimer
  6. @ StupidGrin : C'est un livre amusant et pourtant abordant des sujets assez sérieux. Un vrai petit plaisir.

    RépondreSupprimer
  7. @ Véro : C'est dommage, c'est vraiment un bon petit bouquin, et qui aborde des sujets intéressant. Pas si Chick-lit que ça, justement... Mais, je suis aussi en overdose de Bit-lit (comme le démontrera mon article du 4 février)

    Biz

    RépondreSupprimer
  8. @ Laeti : c'est vrai, et c'est pour cela que j'ai choisi ce petit bouquin dans mon challenge.

    Un new jeu... je viens voir ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai jamais vraiment été attirée par cette série, je dois dire. J'ai vu les deux films que j'aime bien.
    Mais bon, j'avoue que si jamais je mets la main sur le tome, je vais probablement le lire ! ;-)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai visionné le film, depuis, c'est mignon, mais cela ne vaut pas le livre ! n'hésite pas si tu le croise.

    Biz

    RépondreSupprimer
  11. dommage que la série soit fini

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)