A comme Association de Érik L'Homme et Pierre Bottero

"Ma mère participe à un stage de poterie tibéto-alsacienne en Ardèche. Je reçois régulièrement des SMS enthousiastes. Singe infaillible que de nouvelles horreurs ne tarderont pas à tenir compagnie aux sculptures germano-sénégalaises et aux points de crois nippo-bretons de l'appartement."
(P)

Les auteurs

Erik L'Homme est né en 1967 à Grenoble

Ecrivain français, il possède une maitrise en histoire, mais a préféré partir à l'aventure autour du monde durant plusieurs années avant d'écrire son premier roman. Il se lancera dans l'écriture de romans jeunesse avec la publication en 2001 de Qadehar le sorcier, premier tome de la trilogie Le Livre des étoiles.

En 2009, il commence à écrire avec Pierre Bottero la série fantastique intitulée A comme Association présentée ici. Suite à la mort de son ami et coauteur, il a décidé de reprendre seul la série.


Pierre Bottero est né en 1964 à Barcelonnette (France) et est décédé en 2009.

Il a débuté comme illustrateur avant de se lancer dans l'écriture... choisissant les mondes fantastiques, avec la magie, et des mondes différents !



Résumé officiel
La pâle lumière des ténèbres

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de L’Association.
L’organisation a repéré chez lui certaines aptitudes pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de L’Association ne se passent pas vraiment autour de la photocopieuse ! Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue.

La série

Les deux auteurs se sont rencontrés sur des stands, et une amitiés est née. Ils ont décidé de s'associer pou notre plus grand plaisir et d'écrire ensemble une série de livres. Cette association est narrée, tristement, par Érik l'homme en préface du premier opus de la série.

La série se compose de quatre livres, écris alternativement par Erik L'Homme et Pierre Bottero Jusqu'au quatrième opus, puis uniquement par le premier par la suite. Voici le lien vers le site qui vous présentera plus en détail cette série.

- La pâle lumière des ténèbres de Érik L'Homme
- Les limites obscures de la magie de Pierre Bottero
- L'étoffe fragile du monde de Pierre Bottero
- Le subtil parfum du soufre de Érik L'Homme
- Là où les mots n'existent pas de Érik L'Homme


Vous pouvez même découvrir les premières pages du troisième opus : l'étoffe fragile du monde et surtout un petit mémo présentant les principaux personnages du livre : Le Casting

 La pâle lumière des ténèbres (Erick l'Homme)
L'histoire

Jasper est un jeune homme comme nous pouvons en rencontrer des dizaines de nos jours, il suit les cours sans réelle motivation, il s'habille en noir et joue dans un groupe...  sauf que ce petit jeune à un petit quelque schose de différent. Dans son enfance, sa mère lui a fait suivre des stages de magie... il n'a pas adhéré aux pensées bizarres de sa drôle de maman, mais a réussi à canaliser son don et a devenir un véritable petit sorcier en herbe. Du coup, dans l'ancienne chambre d'amis de ses parents absents, il concocte avec plus ou moins de succès des potions et autres mixtures au dessus d'un pentagramme gravé dans le parquet en chêne.

Gosse de riche désœuvré ? non, Jasper est surtout un stagiaire de l'Association !

L'auteur nous balance les informations au fil des pages avec un grand talent, et surtout énormément d'humour. Jasper est un garçon charmant, au demeurant, poli avec les vieilles dames a qui il tient la porte, et pourtant, il cache un lourd secret : Les vampires, goules et autres saletés capables de bouloter un humain en quatre secondes sont bel et bien réels. Il est là pour les empêcher de nuire. Il est là  en tant que Paranormal pour assurer l'ordre et éviter que les Anormaux ne créent trop de dégâts dans le monde des Normaux.

J'avoue qu'en ouvrant ce tout petit bouquin, je me demandais où l'auteur allait nous entrainer. J'ai lu les premières pages un peu dubitative, et puis, j'ai plongé et j'ai dévoré cette nouvelle ! C'est frais, gai, bourré d'humour et de références à d'autres œuvres littéraires que j'adore. L'auteur que je ne connaissais pas a su me convaincre, alors que je ne lisais ce livre que pour entamer une série écrite par Pierre Bottero.

L'histoire, enfin, l'intrigue de ce livre est de surcroit assez complète pour un livre de présentation. C'est toujours assez frustrant de trouver dans les premiers tomes de séries, uniquement des informations sur l'univers concocté par l'auteur, et peu d'intrigue. Ici, tout y est. L'auteur a su marier la présentation de L'Association, des personnages principaux, même s'il parle peu de Ombe, et surtout a conservé une grande part pour la mission (les deux missions) de Jasper. Mais, j'ai décidé de ne pas vous en dévoiler plus, cela serait vraiment dommage.

Le seul bémol, donc serait la taille de l'ouvrage qui se lit en une bonne soirée.

Le style

La narration est intérieure, et Jasper nous raconte son histoire et ses déboires. Comme je l'ai évoqué ci-dessus, c'est frais, gai et bourré de références. Je me suis laissée emporter par l'humour décapant mais respectueux de l'auteur et par ses calembours. L'auteur nous offre même quelques néologisme savoureux et j'ai adoré la citation des livres présents dans la chambre de Jasper... (et non, pas de citation...)

Les personnages sont évoqués dans ce premier livre, leurs traits sont dessinés. Cela manque un peu de profondeur, mais en 150 pages, il était difficile de faire un portrait complet de chacun. Comme ils sont récurrents dans les autres ouvrages de la série, ils gagneront sûrement en profondeur. En tout cas, j'ai trouvé Madame Rose très charmante ! un peu pincée, tout de même.

Les descriptions sont simple, et peu détaillée.  L'histoire se déroulant dans une grande ville, l'auteur ne prend pas la peine de nous faire un plan détaillé, et donne juste quelques points d'attache, laissant notre imagination faire le reste : une usine désafectée... reste un bâtiment sombre, sans fenêtres, crasseux. Bref, pas besoin d'utiliser dix pages pour décrire cet endroit. C'est efficace, certes, mais comme j'aime les textes un tantinet plus longs, je suis un peu en manque.

Enfin, le temps est linéaire, avec quelques souvenirs permettant essentiellement à présenter les différents protagonistes de l'histoire.

Livre lu dans le cadre d'une Lc sur Livr@ddict avec : Sevmarguerite, Minipouss, Desirdelire, SophieLJ, Niënor, Bambi-Slaugther, 100choses, TheChouille, Reveline, Gentiane, Ewatoppno, Luthien, Delcyfaro, Ellana

Les limites obscures de la magie (Pierre Bottero)

L'histoire

Après l'histoire de Jasper, et une présentation du monde où gravitent les membres de l'Association, ce deuxième tome nous présente Ombe. Et c'est la plume de P Bottero que nous suivons à présent. J'y reviendrais bien sûr dans le style...

S je suis entrée rapidement dans l'histoire, qui se lit tout aussi vite que le premier opus, j'avoue que je n'y ai pas pris autant de plaisir. Au début, les évènements recoupent ceux vus dans le premier tome, avec le coup de téléphone de Ombe à un bien mauvais moment pour... les deux héros. C'est amusant, mais c'est un peu léger, car au final, c'est le seul lien entre les deux protagonistes ! Ils se croisent, Jasper apporte à la Miss ses énormes connaissances magique, et elle ne ui donne rien en retour, meêm pas sa gratitude. 

C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus gêné dans ce livre : le caractère de Ombe. Cette fille est certes inébranlable, indestructible (et encore) mais manque un peu de sympathie. Certes, elle a des amies avec qui elle cohabite, mais je n'ai pas vraiment apprécié la façon dont elle traite Jasper. Je conçois que la différence d'âge ne donne pas vraiment d'atouts au jeune homme. Mais vu les lacunes qu'elle traine en magie, elle pourrait se montrer un tantinet plus respectueuse. C'est ce qui m'a déçu, d'autant que Bottero m'avait habitué à des personnages bien plus respectueux. Mais, c'est un trait de caractère certainement voulu ? La suite me le dira...

L'aventure qui incombe à cette demoiselle est tout d'abord désastreuse. Son impératif premier - discrétion -  en prend pour son grade et la voilà mise en avant devant les médias afin de couvrir sa grosse (un élémentaire de la Terre, rappelez vous, Jasper dans un moment de panique lui conseille de le noyer ^^) bavure. J'ai bien aimé la façon dont l'auteur narre les gob's (oups Gobelins) mais je suis restée hermétique aux actes un tantinet violent et épurés de finesse d'Ombe.

Toutefois l'Association ne renonce pas à ses autres qualités, et l'expédie dans un château isolé, au bord d'un lac contenant un être caché (genre Monstre du Lockness). Et là, j'ai décroché. La suite est pour moi un ensemble assez incohérent, très peu crédible et lu avec l'espoir que quelque chose de génial se passe et relève le tout. Bon, ce n'est pas minable, il y a de bons petits trucs, mais je n'ai pas été séduite. Ombe nous tartine qu'elle capte rien en magie, qu'elle est une bille mais parviens avec trois conseils mal goupillés (merci Jasper) à créer un bracelet capable de mettre à bas un magicien chevronné ! j'ai eu beaucoup de mal a avaler cette pilule.

Fort heureusement la fin, avec le retour à Paris et la course poursuite m'a titillé et l'épilogue est amusant. Enfin, je pesne que vous l'aurez compris, j'ai grandement préféré les aventures de Jasper.

Le style
Comme dans le premier tome, la narration est intérieure, P Bottero était un auteur talentueux (au cas où vous en auriez douté). Dans ce livre, il nous balade. Les êtres rencontrés sont dessinés avec justesse, on a la sensation de les voir, de presque pouvoir les toucher. Sa palette de couleur est bien plus sombre que dans les livres de la belle Ewilan, mais Ombe est aussi plus sombre avec un passé noirci par un abandon, une jeunesse brusquée... Les monstres sont toujours aussi magnifiques. 
Toutefois tout va vite et semble épuré, les dialogues sont jetés crument, les descriptions sont presque crachées. Et tout cela colle parfaitement au personnage de Ombe. Ne vous y trompez pas, c'est la la grande qualité de Bottero, il nous bascule réellement dans l'univers, la tête de son héroïne. Ombe voit les choses ainsi, alors il les a écrit rudement, sèchement. C'est brillant.

Les personages rencontrés sont du coup vu différement ! Le point de vu de Ombe différe de celui de Jasper, mais Mme Rose reste intrigante. Les méachants m'ont toutefois moins plu que dans le premier tome.
Enfin le temps est ici aussi linéaire... avec quelques micros flash-back sur les premières rencontres avec des membres de l'Association lorsqu'elle vivait encore au Canada, à 13 ans...

Livre lu dans le cadre d'un Lc sur Livr@ddict avec : TheChouille, reveline, JuNa62, laetiChoùuxx, (Korto), SophieLJ, Delcyfaro, Desirdelire, Felina, nath56 (sur livr@ddict), Anastahasia et Sevmarguerite  (Liens dès que possible)
Au final 


Une très bonne entrée en matière avec un auteur  (Erik l'Homme) que je pense découvrir dans ses autres ouvrages.

Je suis moins conquise par le personnage de Ombe, vu par Bottero, mais toujours satisfaite de la plume de ce dernier.

Je poursuivrais bien sûr l'aventure...


28 commentaires :

  1. Sympa ton article!!

    C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de détails mais je trouve que cela suffit!! On arrive à comprendre.

    Erik L'Homme a réussi à faire un concentré de suspence, d'action en seuelement 154 pages et j'ai adoré!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'on ne rentre pas en profondeur de l'histoire et que c'est très court mais j'ai totalement adhéré à l'humour de Jasper.
    Je lirai la suite ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Et bien, je crois que je suis bien partie pour être la seule à ne pas avoir adoré cette lecture :/

    Contente que tu ai aimé en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  4. On suit en effet Jasper dans ces aventures qui ne s'arrêtent jamais !
    J'ai beaucoup apprécié ce premier tome ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Ce petit roman est une véritable bouffée d'air frais : j'ai adoré l'humour de Jasper et toutes ses péripéties, mais c'est vrai que j'adhère en général plus aux longues descriptions. C'est ce qui fait que, avec la brièveté du texte, ce n'est pas un coup de coeur !
    Je ne peux que t'encourager à découvrir Le Livre des Etoiles d'Erik L'Homme, c'est une série que j'adorais relire étant plus jeune !

    RépondreSupprimer
  6. @ Sev : Les détails sont effectivement suffisant, puisque cette courte histoire tient la route. C'est juste que j'aime les livre un pu plus fournis...

    RépondreSupprimer
  7. @ Bambi : je lirai la suite aussi ^^

    RépondreSupprimer
  8. @ Desirdelire : je vais aller voir sur ton article ce qui t'a gêné. Biz

    RépondreSupprimer
  9. @ Luthien : j'ai oublié de signaler que le rythme est assez soutenu, oui... merci d'être passé.

    RépondreSupprimer
  10. @ Niënor : C'est le même cas pour moi, cette courte histoire reste dans les très bonnes lectures mais ne passera pas en c-de-coeur, à cause de la longueur...

    Ej epnse lire un de ces jours le livres des étoiles,n que bcp de monde semble avoir apprécié.

    Biz

    RépondreSupprimer
  11. Critique très complète. J'ai également trouvé ce livre très bon. Je lirai la suite avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai que ces volumes sont bien trop courts! J'ai énormément aimé et comme toi, j'ai particulièrement apprécié les titres des ouvrages présents dans la bibli de Jasper.

    RépondreSupprimer
  13. @ reveline : merci. La suite m'attend déjà...

    RépondreSupprimer
  14. @ 100choses : je pense que le volume des livres tient du fait que la série est écrite à deux mains (au départ)... j'espère que les volumes suivants seront plus fournis ?

    Biz

    RépondreSupprimer
  15. contente que tu ais aimé toi aussi =) c'est vrai qu'il était très rapide à lire, heureusement que le tome 2 est déjà sorti ^^
    je me languis de pouvoir enfin découvrir Mr Bottero :)

    RépondreSupprimer
  16. ;) Article bien fourni dis-donc !
    J'ai aimé l'idée de l'Association, un passage entre le monde humain et certaines créatures!
    Contente que tu ais aussi beaucoup apprécié ! C'est vrai que les description des endroits ne sont pas très développées, mais j'ai adoré les descriptions et les explications de ses tours de magie et pentacle ! :D

    RépondreSupprimer
  17. @ The Chouille : Une lc est organisée pour le moi de mais... et j'ai hâte de découvrir ce que P Boterro a fait de cette histoire.

    RépondreSupprimer
  18. @ Pholi : effectivement l'association de deux auteurs est aussi un concept sympa.
    La magie vue par Erick L'Homme est très agréable, et assez détaillée. C'est un des points majeurs de ce tout petit bouquin.

    Biz

    RépondreSupprimer
  19. Coucou,
    merci de ton passage sur mon blog. Moi aussi la seule chose que j'aurai eu à redire est la taille de l'ouvrage (en comparaison avec le prix ^^) parce que j'ai l'habitude de lire de plus grosses briques. Cependant, je pense qu'on peut très bien réussir à s'adapter.

    J'espère que la suite de la lecture de cette saga te plaira.
    Bisous et bonnes lectures.

    RépondreSupprimer
  20. @ ewatoppno : Avec plaisir... effectivement le rapport poids/prix est franchement décevant ! mais bien compensé par celui poids/plaisirs...

    La suite m'attend sagement, et compte bien sûr pour les lecture de Mai

    Biz

    RépondreSupprimer
  21. :P Et merci d'avoir été parmi nous pour cette lecture commune ! C'était chouette, je ne regrette pas de lavoir organisée !
    Ellana. :)

    RépondreSupprimer
  22. @ Pholi : tu lis la suite avec nous ?

    RépondreSupprimer
  23. Sympa ton article!! J'adore également ta façon de faire pour les séries, de tout mettre à la suite!!

    J'ai également adoré ce second tome qui était bien rythmé!!!

    Pierre Bottero a une très belle plume!!

    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  24. J'ai préféré le tome 2. PS pour le eprsonnage, je préfère Jasper qui est plus sympa et drôle, mais pour le style qui passe mieux et l'histoire un peu plus poussée.

    RépondreSupprimer
  25. @ sev : merci. Je trouve cette façon de traiter les séries bien plus sympa que de faire un article pour chaque volume. De plus, mon objectif n''est pas de faire une tonne d'articles... mais bien de présenter les livres.

    LE tome 2 m'a moins plu que le premier même si j'ai aimé (encore) le style de Bottero...

    Biz

    RépondreSupprimer
  26. @ Sophie : j'avoue que sans le style de Bottero, cette histoire ne m'aurait pas accroché du tout, alors que j'ai bien aimé la première.

    Biz

    RépondreSupprimer
  27. dommage que tu es moins accrochée à ce deuxième tome. J'avoue que les points négatifs que tu as trouvé ne m'ont pas perturbé ... mais je suis un bon public ...
    j'espère que la suite te plaira plus =)

    RépondreSupprimer
  28. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour le 1er tome, l'histoire de Jasper est excellente ! Ca m'a fait tellement rire :D Contente que ça t'ai plus ;)

    Mais contrairement à toi j'ai aussi beaucoup aimé celles d'Ombe (même si je lui ai préféré Jasper), surtout la mission au début où elle se fait passer pour une lycéenne ! Je comprends qu'elle puisse agacer par moments mais son petit côté mystérieux et inattendu (les expressions comme "par les couilles de Lucifer" par exemple ^^) m'a plu !

    Moi aussi Mlle Rose m'a intriguée, j'ai l'impression qu'elle cache quelque chose, peut-être que dans la suite on verra qu'elle a un mystérieux secret ou quelque chose comme ça ... ou alors c'est moi qui me fait des films ^^

    Vivement le tome 3, où on retrouvera Jaspeeeer ;D

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)