Le pacte des Marchombres de Pierre Bottero [série]

" - Ellana, la voie des marchombres ne t'apportera ni richesse ni consécration, 
elle t'offrira en revanche un trésor que les hommes ont oublié : ta liberté."


L'auteur

Je ne présente plus Pierre Bottero, je vous invite à suivre ce lien pour découvrir une micro-bio.

Résumé officiel

Seule survivante d’un groupe de pionniers après l’attaque de leur caravane, une fillette est recueillie par un peuple sylvestre et grandit à l’écart des hommes. À l’adolescence, elle décide de partir en quête de ses origines. Sous le nom d’Ellana, elle croise alors le plus grand maître marchombre, Jilano Alhuïn, qui la prend pour élève et l’initie aux secrets de sa guilde. Un apprentissage semé de rencontres et de dangers…Le Pacte des Marchombres invite le lecteur à pénétrer dans les arcanes d’une guilde aux pouvoirs extraordinaires, et à suivre le destin d’Ellana Caldin, héroïne prodigieuse par sa psychologie, ses exploits physiques et son insatiable goût de la liberté.

La série

Le Pacte des Marchombres est composé de trois livres : Ellana, Ellana l'envol et Ellana, la prophétie.


L'histoire
Ellana
2011
Ici, point de jeune fille traversant grâce à un pas de magie... L'auteur a choisi de nous faire descendre dans la noirceur, dans la douleur, dans la violence de la mort, de la séparation, avec un début assez frustrant ! Alors, certes on peut lui reprocher d'avoir rendu la petite fille Orpheline, comme tant d'autres héros... mais on peut toujours reprocher tant de choses aux auteurs. 

Cette enfant, esseulée par le deuil, va grandir avec le peuple des petits hommes. Ils sont un peu niais, et elle va vite devenir plus "grande" tant par la taille que par l'esprit, qu'elle a vraiment vif. Ils l'appelleront Ipiu (Ipiuitiminelle, oui, on sait, ce n'est pas un nom, ça !) et lui apprendront à se déplacer silencieusement dans la forêt, dans les arbres, à chasser. Ces chapitres sont importants, car ils forment la jeune femme, lui donnant les bases qu'elle utilisera toute sa vie. Devenir une ombre... un souffle, un courant d'air... 

Sauf qu'un jour, la réalité va la rattraper. Elle comprendra sa différence, et voudra, bien sûr, revenir dans le monde des humains, le sien.

Je ne vais pas vous raconter la suite, car elle vaut le détour, comme chaque épisode de ce premier opus. Vous l'aurez compris, Pierre Bottero nous a raconté l'enfance et l'adolescence de cette jeune femme dynamique qu'il avait créé à l'origine pour n'être qu'un second rôle dans la quête d'Ewilan. Sauf que sa dextre, son aura en on fait un personnage incontournable... et qu'il aurait été dommage de la laisser dans l'ombre. Il lui fallait une marche, un pacte... le pacte des Marchombres.

L'envol
Mars 2012

Ellana continue son apprentissage ! Elle a découvert, effleuré aussi les sentiments humains, à la fin du premier tome, et va constater que croire et aimer ne sont pas vraiment les mêmes choses.

L'auteur a, vers la fin, lié les histoires. Il amène à plusieurs reprises des éléments de la Quête d'Ewilan, avec des personnages tels que Edwin (même si nous n'apprenons pas encore son prénom) et surtout des lieux. Puis raccorde les deux séries par un dernier chapitre relatant les faits vus par Ellana, alors qu'ils l'étaient par Ewilan dans la Quête.

Mais ce livre, c'est aussi, et surtout, une aventure. Ellana va devoir se battre, et parfois contre ses propres sens. Douter peut être une force ! Sauf que cela peut aussi être très dangereux. Il faut savoir où et quand douter... C'est une magnifique leçon de vie.

Je ne raconte volontairement pas plus sur ce livre, qui m'a conquise.

La Prophétie
Avril 2013
Le temps a coulé, les mois ont passé et, lorsque nous retrouvons Ellana, elle est devenue mère d'un charmant petit bout d'homme. La joie de cette nouvelle est pourtant rapidement contrée par un revirement, et après un âpre combat, les Mercenaires du Chaos parviennent à enlever cet enfant. À plusieurs contre une, même la meilleure des marchombres, le combat était inégal... 

La prophétie vient de passer du monde des possibles à celui du réel ! 

Après un retour sur le passé, nous arpentons la voie. Magnifique final à une trilogie, cette histoire se veut plus sombre, par certains côtés, plus adulte, aussi. 

Mon avis

J'ai découvert cet auteur trop tard pour pouvoir lui écrire ! Et chaque nouveau livre de lui me donne la sensation que nous avons perdue beaucoup, le jour de son décès. Dès les premiers mots de la quête d'Ewilan, je savais que cette série me comblerait. Mais là, avec cette saga, c'est encore autre chose, c'est encore "meilleur" et je pense être définitivement "fan".

Je n'ai trouvé aucun tort à ces petits bouquins, que j'ai avalés en quelques heures, tournant les pages avidement. Le style de Pierre Bottero est toujours aussi efficace et frais. Simple, il nous entraîne dans l'aventure sans détour, sans frivolités d'auteurs. Il pose ça et là quelques indices que nous prenons plaisir à découvrir et nous emmène en balade avec ses héros. J'aime son écriture, j'aime sa narration extérieure pourtant pleine des sentiments de ses personnages. On sombre dans le doute avec Ellana, on a presque mal lorsqu'elle se blesse. Et, fait rare, j'ai presque pleuré, au début du troisième tome ! Des larmes contenues pour une émotion vraie, tant cet auteur a su toucher une corde sensible.

Toutefois, l'écriture est ici un peu plus mature que dans la Quête ou encore dans les Mondes d'Ewillan. Je ne parle pas du petit bonus présent à la fin du tome l'envol... qui est destiné à un lectorat adulte et démontre s'il le fallait le talent de l'auteur, sa maîtrise des mots, des sens. Je parle en général, les paysages dépeints plus sobrement, puisque déjà évoqués. On sent bien que ces livres viennent après les deux séries, et que l'auteur nous considère presque comme des égaux : nous savons où se déroule l'histoire...  Est-il besoin de nous décrire à nouveau l'arche, les villes majestueuses ? Il prend juste le temps de ramener en notre mémoire quelques détails. C'est admirablement bien fait, et cela évite les redites, les lourdeurs. Pourtant, je suis persuadée qu'une personne qui lirait ces ouvrages sans avoir lu les autres, ne serait pas perdue. L'essentiel est là, suffisant et magique.

Certes, il invente d'autres lieux, d'autres spectacles pour nous. Dans l'envol, la ville au bord du lac est somptueuse. Existe-t-elle ? Est-elle juste un songe... cela n'a guère d'importance, elle a permis à Ellana d'avancer, de sortir de sa torpeur. Dans la prophétie, les lieux sont réutilisés, puisqu’une partie du livre est un retour sur le passé, et le seul lieu inventé est si austère, si froid, si carré, si contradictoire avec les  hommes qui y gravitent, qu'il rend le reste magique.

Les personnages que nous offre l'auteur, dans cette nouvelle série, avant de retrouver ceux de la Quête, sont particulièrement attachants. Les "petits" sont adorables, sots à souhait, mais tellement charmants, tellement gentils avec Ipiu ! Les enfants de Al-Far sont touchants, surtout Nahis... Les personnages que nous croyons connaître apparaissent avec une autre couleur, une autre teinte : ici, ils sont vus par Ellana, et non plus au travers des yeux presque candides d'Ewilan.

Dans l'envol, les rapports sont plus humains, les sentiments sont mâtinés d'attirance, d'envie. Pierre Bottero aborde des sujets graves tels que le Viol, et le fait avec sagesse, douceur. Les personnages mis en cause, ou restant à côté d'Ellana tel que Hurj, sont donc empreint de réactions adultes. On a laissé les enfants, leur légèreté et parfois leur détresse pour aborder des réactions, des actes plus mûrs. Ce changement ne peut que trouver un écho favorable en moi. Autant j'ai aimé les autres livres, autant celui-ci m'a emporté et complètement satisfait.

Les thèmes abordés dans la prophétie sont encore différents et tout aussi poignants. La naissance, la vie, la mort, l'amour, le doute... le deuil. Autant de sujets que Pierre Bottero sème dans une aventure pleine, savoureuse. Avec, pourtant, ces pointes d'humour, de douceur qui rendent ces sujets simples.

Quant à Ellana son évolution est décrite avec brio, et on a la sensation qu'elle est une Marchombre née. Que c'était sa destinée, et que les épreuves ne sont pour elle que les marches vers sa liberté. Même lorsqu'elle doute, même lorsque les épreuves entachent son âme, elle se redresse, forte et puissante, libre ! C'est magique. C'est magnifique.

Enfin, le temps est assez bien démontré que ce soit dans le premier tome, depuis l'accident, jusqu'à la fin de ce premier épisode, le jour où Ellana apprend qu'être marchombre, c'est vivre en équilibre parfait... que dans les autres, avec un talent incroyable pour le dernier opus, fait de souvenirs, de pensées, d'action sans que l'on ne ressente la moindre lassitude lors de la lecture.

Au final 

Une série qui démarre très fort, qui se poursuit avec un tome magnifique et complet. Quand au troisième...
Sourire triste.
Larme de joie.
Sentiments diffus face à la fin d'une série que j'ai aimé, face à la cruelle vérité qui en fait le dernier... merveille de l'art d'écrire, de faire rêver.
Merci !

Le premier livre a été lu dans le cadre du challenge baby-fantasy 2011.
Le second dans le cadre des challenge ABC et ABC Fantasy 2012
le troisième dans le cadre des challenges ABC, ABC de l'imaginaire et baby fantasy 2013

15 commentaires :

Asuna a dit…

Ah ben ça me donne bien envie de lire cette série ! Une de plus ou de moins dans ma PàL hein...

Véro a dit…

Je ne lis pas ce billet car il fait partie de mes lectures à venir...

Ahérée a dit…

J'aime énormément cette trilogie, la meilleure de Pierre Bottero à mon avis!! D2jà fan de la Quête d'Ewilan, j'ai adoré parcourir la vie d'Ellana, un personnage que je trouvais déjà passionnant!!
Le style est aussi adapté à la personnalité d'un marchombre: entre poésie, fluidité, violence et harmonie... c'est juste magnifique!

Anonyme a dit…

Il n'y a pas vraiment de mot pour décrire la sensation que procurent ces livres. C'est assez unique et il faut vraiment connaître ça au moins un fois dans sa vie ; Pierre Bottero était un auteur hors du commun !

Cé Marin a dit…

J'ai découvert Pierre Bottero il y a déjà environ sept ans avec la quête d'Ewilan puis Les mondes d'Ewilan, et c'est un auteur vraiment incroyable. Il nous embarque dans son univers dès les premiers chapitres: les personnages sont attachants au fur et à mesure des pages, les descriptions sont magnifiques juste ce qu'il faut pour imaginer nous même et les aventures sont vraiment passionnantes! La trilogie d'Ellana, un personnage libre, rebelle et pourtant fragile en même temps est également géniale! On voit en quelque sorte "une suite" des aventures d'Ewilan (dans le troisième bouquin) juste passionnant! Et pour finir Les Âmes croisées qui nous transporte dans une autre aventure et qui nous dévoile un petit bout de plus sur les Ewilan, j'ai adoré! Bref pour ceux qui on eu le courage de lire mon commentaire jusqu'au bout je ne peux que vous conseiller ces bouquins de Pierre Bottero vous allez vous régaler :)

nanet a dit…

!Une série extra...

nanet a dit…

Ce premier tome de cette trilogie est beau, touchant
et c'est vrai plus "mature" que ce que l'on trouve dans les autres séries de Bottero.

Je dois poursuivre la découverte, mais je préfère terminer mes challenges en cours.
Biz

nanet a dit…

C'est vrai, c'est un auteur déjà regretté ! j'ai la "chance" d'avoir encore quelques livres de lui à lire ! je prends mon temps...

Merci de votre passage.

nanet a dit…

On sent dès la fin de ce deuxième tome les liens avec les aventures d'Ewilan, et je trouve cela très fort de la part de l'auteur qui q su réunir ses histoires.

Je conseille aussi vivement la lecture de cet auteur, car il avait un talent fou ! un vrai conteur.

Merci pour votre passage sur ce blog ! Biz, nanet

Lau1307 a dit…

Je n'ai lu que le tome 1 de la trilogie L'Autre de cet auteur, qui m'avait beaucoup plu. Ta chronique me conforte dans mon envie de découvrir encore plus cet auteur.

nanet a dit…

On vient de me prêter la trilogie L'autre... qui est la dernière que je "dois" découvrir.

Je suis, peu à peu, devenue assez fan de cette écriture, de ces textes, ces aventures, et je ne peux donc que te conseiller de lire autre chose ^^

Biz

Véro a dit…

Le 3e tome est la lettre de B de mon challenge donc je repasserai après l'avoir lu... Je le garde en réserve pour cet été : histoire de le déguster !

nanet a dit…

A cet été, alors ^^ Il est vraiment bien, tu verras !

Czar a dit…

Je l'ai dans ma pal et je dois également le lire pour le challenge ABC littérature de l'imaginaire... En lisant ton avis je me dis que j'ai fait le bon choix... J'ai hâte!

Frankie a dit…

J'avais déjà beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette trilogie (et les deux trilogies d'Ewilan) mais La prophétie est un cran au-dessus et est vraiment magnifique. Et je trouve ta chronique tout aussi belle, elle m'emporte autant que le livre m'a emporté !

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)