Les Âmes Croisées de Pierre Bottero

" Traquer sa propre responsabilité, dédouaner les autres de la leur, n'est-ce pas avant tout un moyen égoïste de s'accorder de l'importance, de se placer au centre d'un univers tournant autour de sa propre personne ?"
(P399)
L'auteur

Je vous laisse découvrir cet auteur sur l'article la Quête d'Ewilan

Résumé officiel

Nawel vit à Jurilan, le royaume des douze cités. Aspirante comme ses amis Philla et Ergaïl, elle va choisir la caste correspondant à ses aspirations profondes pour le reste de sa vie. Tout indique qu'elle entrera, selon le désir de ses parents, chez les prestigieuses Robes Mages...
Quelle voie arpentera-t-elle ?


Le petit plus


Un extrait à télécharger

L'histoire

N'ayant pas terminé la lecture de la série d'Ellana, je ne pensais pas lire ce livre cette année... le destin, le hasard a voulu qu'il parvienne jusqu'à mes yeux ébahis ! Et comme je ne sais pas résister à cet auteur, a ces mondes extraordinaires, j'ai mis entre parenthèses les lectures en cours, pour passer quelques heures fort agréables en compagnie de Nawel et ses aventures.

Dès les premiers mots, les premières images, j'ai su que je n'allais pas sortir indemne de cette histoire. Que la déception de ne pouvoir poursuivre allait me hanter...  car, si j'ai aimé la Quête d'Ewilan et encore plus Ellana, ce livre est un petit bijou. Il m'a emporté, envoûté. Et le vide est là. Lourd et pesant. Il ne reste que les rêves, l’imagination...

Mais revenons à cette belle histoire. Nawel, jeune fille riche, Perle blonde et un tantinet hautaine dans un monde ou il vaut mieux naître au sommet, va voir ses convictions intimes, le savoir inculqué par ses parents, s'écrouler et prendre un aspect bien cruel. La réalité, la vie vont lui faire comprendre que les cendres peuvent ternir la plus brillante des perles !

Nawel a deux amis. Ils se suivent depuis l'enfance, et pour elle, il ne fait aucun doute que Philla et Ergaïl s'attirent mutuellement, comme les deux faces d'un aimant. Là aussi l'auteur a choisi de nous balader, de montrer que les évidences sont trompeuses mais que l'amour et la sincérité sont des atouts, des armes puissantes. On retrouve une belle histoire, comme dans les autres livres, bien que pour la première fois (je n'ai pas lu l'Autre, donc, pour moi c'est la première fois) Pierre Bottero aborde le sujet des mariages arrangés. J'ai sourit face à la crédulité de Nawel. J'ai adoré la réponse qu'elle fait à la déclaration d'amour d'Ergaïl... je regrette juste que cet évènement les ait un peu séparé.

Au delà de l'amour, l'auteur nous ramène à des valeur bien plus émouvantes, tel que le respect, l'amitié, le devoir. Et tant d'autres abordés si finement.

L'aventure qui attend Nawel est riche de surprise, de remise en question et Pierre Bottero a su créer une héroïne complexe, riche, avec un caractère bien trempé ! On aurait pu craindre qu'elle soit une pale copie d'Ellana, il n'en est rien, même si son aptitude au combat est bien réelle. On aurait pu craindre qu'elle soit impétueuse et aussi bornée qu'Ewilan, il n'en est rien, même si elle a un sale caractère et n'en fait finalement qu'a son idée. Elle est Nawel, jeune femme qui a chois la liberté de pensée dans un monde gouverné par des sages pas si sages...

Il est difficile de parler du monde crée, des strates inventés, de la guerre. Tout cela est certes abordé mais l'auteur n'a écrit que le premier tome d'une nouvelle trilogie et beaucoup d'éléments sont restés en suspend. Les anciens... devaient sûrement être abordés dnas les pages des autres livres et le peu que nous apprenons d'eux laisse à penser qu'ils maîtrisaient l'art de l'imagination, comme dans Gwendalavir.

Ce n'est d'ailleurs pas la seule références aux autres oeuvres de l'auteur... Pierre Bottero a glissé de petites allusions tout au long de l'histoire. C'est joliment mené, avec douceur et cela m'a fait sourire.

Je reste bien sûr très évasive sur le devenir de Nawel, sur ce qui lui arrive. Mon but n’est pas de vous raconter ce livre, juste de lever légèrement le voile. J'ai trouvé toutefois cette histoire plus mature, et se rapprochant plus des sensations agréables ressenties lors de la lecture d'Ellana. Les personnages étant légèrement plus âgés que dans Ewilan, je ne peux que m'en sentir un peu plus proche...

Le style

Dans ce live le style de l'auteur qui avait su me plaire dans les autres séries est encore plus convainquant. J'ai trouvé l'ensemble un peu plus mature, un peu plus travaillé aussi... La patine de Pierre Boterro est là, c'est incontestable, avec ses images simplement envoûtantes, ses descriptions riches mais gardant une simplicité touchante, ces phrases douces, sans longueurs exagérées, vive lors des actions, et parfois ces petits mots apposés finement, pour relever l'action, le suspens. Un talent regretté...

Les personnages sont déjà complexes, et malheureusement, nous ne connaîtrons pas leur évolution...

L'auteur a choisi de découper ce livre en trois "actes". La fin des études "secondaire" de Nawel, juste avant le choix de "caste" qui correspond à un choix de carrière... La formation a cette carrière, et enfin, ses premiers pas dans celle-ci. 

Les personnages sont adorables, comme je le disais ci-dessus. Pierre Bottero accorde à nouveau un beau rôle au maître d'arme... (même si celui de ce livre est moins charismatique que le bel Edwin). J'ai apprécié Philla, sa sagesse et son tempérament opposé à celui de Nawel, et bien sûr, j'aurais aimé en apprendre d'avantage sur Alantha...

Enfin, le temps est assez rapide. Les premières scènes se déroulent en quelques semaines, la formation en six mois avec un éclairage sur deux ou trois évènements majeurs, et enfin, la dernière partie est aussi rapide, quelques semaine uniquement, avec une vrai scène finale, tenant en alerte, et laissant comme il se doit sur l'envie. Nul doutes que cette suite aurait été savoureuse... Mais la réalité nous prive de cette dernière.
Au final 


 J'ai adoré cette lecture et je suis de plus en plus fan de cet auteur !

16 commentaires :

Frankie a dit…

Nul doute que je le lirai un jour, surtout que tu en parles très bien !

belledenuit a dit…

Ah lalalala ! Faut vraiment que je découvre cet auteur moi :D

Laura (Lau1307) a dit…

Je n'ai toujours pas lu un de ces bouquins, il faut vraiment que je m'y mette !

Mypianocanta a dit…

Celui-là est dans mes priorités 2012. Je crois que je n'aurais même ps besoin de le caser dans un challenge pour le lire :)

Anonyme a dit…

... aller, un que je note de suite. Mais c'est zarbi que je ne l'ai pas déjà lu... Rhalala ma bibliothécaire ne me l'a meme pas réservé d'office !

Cyr'

Miss Bunny a dit…

ta chronique rend un superbe hommage à ce non moins superbe livre.

nanet a dit…

Merci ! C'est un livre que j'ai dévoré, d'un auteur que j'aime... alors, lui rendre hommage n'est vraiment pas difficile.

nanet a dit…

merci ! c'est un livre qui a su me détourner de mes lectures actuelles... je remercie A qui me l'a prêté... avec Elantris de Sanderson.

nanet a dit…

Il vaut vraiment le détour... n'hésites plus.

nanet a dit…

C'est vrai ? N'hésites pas ma belle, c'est un auteur talentueux qui sait créer des univers fabuleux et envoûtants.

Biz

nanet a dit…

Non, il se lit si vite qu'il serait dommage d'attendre, surtout su=i tu le possèdes...

nanet a dit…

Tu feras comme pas mal de monde, tu le termineras avec la sensation de manque !

Bisous, ti-chou

Frankie a dit…

Alors, je l'ai enfin lu, et je dois dire qu'il m'a beaucoup plu, même si je me suis un tantinet ennuyée lors de la première partie. J'ai surtout aimé les magnifiques descriptions et la plume de Bottero mais je suis triste car nous ne connaîtrons jamais la suite de l'histoire et ce qu'il y a vraiment au-delà de la porte...

nanet a dit…

C'est vrai que c'est dommage, mais cela laisse une grande part à l'imaginaire.

Je l'ai lu depuis maintenant trop longtemps pour me souvenir à brûle pourpoint d'un passage plus long... me faudrait relire a fiche ^^

Tu as tout lu de Bottero ?

Frankie a dit…

Non, j'ai lu les deux premières trilogie d'Ewilan et maintenant ces Âmes croisées. Je vais lire le premier tome des Marchombres fin novembre.

nanet a dit…

Oki. Je n'ai pas terminé non plus... ce qui est agréable : on va encore pouvoir apprécier ^^

Biz

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)