Reflets d'Acide de JBX et Le Fab [BD]




L'auteur et scénariste

JBX est le créateur de la série audio "Rolistico-médiévalo-fantastique" en mp3 "Reflets d'Acide". À l'instar de John Lang (POC) et du "Donjon de Naheulbeuk", sa série, disponible gratuitement sur Internet, préexiste à la BD qui en est donc une adaptation. Il est né en 1974.
Enoriel - source  http://le-fab.blogspot.fr   

Son site

Le dessinateur

Fabien Dalamosso dit le Fab. 


Le dessin posté ici est issu de son site. 
Merci de le respecter, et de citer son auteur ! 

Résumé officiel


Dans le giron gouailleur de la "Taverne du voyageur", Wrandrall, semi-démon un brin pusillanime, recherche désespérément des compagnons de route pour sa "quête"! Cachant ses origines quelque peu "chaotiques", il n'a pour seul dessein que de suivre ce que semble indiquer son parchemin magique : l'emplacement exact d'un souterrain antique... "N'ayant rien d'autre à faire, il me faut l'explorer... Sans doute y aura t-il un trésor à la clé?!" C'est sur cette puérile aspiration futile que le jeune "cambion" enrôle son équipe : un elfe barde hautain, un génasi du feu, un maître nain bourrin et... un(e) barbare en pagne! L'aventure commence par un léger décès (bien vite compensé!) et se voit enrichie d'un parcours tourmenté. Cet aimable périple n'est pourtant qu'un prélude aux affres souverains d'immenses turpitudes : un immonde complot se fomente en silence et de sombres "reflets" mûrissent leur vengeance...

Reflets d'Acide, l'origine

"Cette improbable aventure rôlistico - médiévalo - fantastique en mp3 n’est qu’une approche condensée de nombre de parties de JDR vécues par le passé ! 
Que pourrions-nous en dire, sinon que le “léger” peut frôler le salace, que la rime riche s’entoure de mots pauvres, que le récit s’agite, que les persos s’animent et que la parodie s’invite à tout instant... 
Ne soyez pas choqués mais le navrant de l’histoire, c’est qu’elle l’est souvent ! "

(source, le site cité ci-dessus)

Reflets d'acide compte 14 épisodes (et 85% d'un 15°) narrant une quête, avec moult jeux de mots... et un brin d'humour.  

La série BD

La série BD comporte trois tomes :

  • La quête sans nom
  • Quintette en sols quinteux
  • Pérambulation ascensionnelle
  • ? (actuellement 28 planches sont réalisées...)


L'histoire

Wrandrall, guerrier novice de niveau 1 part en vadrouille... il a une quête à réaliser, afin de glaner des XP et monter de niveau. Vous suivez ? c'est technique, pour ceux qui n'ont jamais joué aux jeux de rôle, j'en convient... En gros, il faut qu'il réalise une quête jusqu'à son terme pour monter d'un niveau et acquérir ainsi de l'expérience (et de l'or) et accepter d'autres missions, plus ardues, lui rapportant plus d'XP... Bref, ce charmant jeune homme se voit dans l’obligation de recruter une équipe afin de mener à bien cette première mission...

L'histoire commence donc par ce recrutement.

Je vous invite à découvrir le premier épisode, en version audio ici

Mon avis



Ce premier tome présente l’équipée saugrenue qui va partir pour la quête. Dès les premiers planches le ton est donné ! vous êtes entrés dans un monde où l'humour fait rage, où les bons mots (ou pas) sont légions.

Le narrateur prend toute sa place, intervenant directement avec les personnages, les présentant d'abord, à sa façon, puis les houspillants régulièrement. Comme dans le synopsis audio, il est en quelque sorte un des personnages de l'histoire. Chacune de ses interventions étant agrémentée d'un petit visage, très expressif, du sourire narquois à la colère... C'est drôle, cela amplifie l'impact de la narration.

Superbement mise en image par Le Fab, l'histoire déjà amusante, devient tordante. Les expressions des visages, les postures des personnages collent parfaitement à la narration.

Les jeux de mots sont parfois "navrants" comme le précise l'auteur, et cette parodie nous entraîne dans une forêt dangereusement habités d'Orcs malotrus, puants... des Orcs, quoi. L'équipe se bat (ou pas) avec brio (ou pas) et continu sa progression.

Certes ce premier tome peut paraître bien court étant essentiellement composé de la présentation des personnages, et c'est vrai que peu de chose se passent. Mais chaque planche est une mine de petits détails (un criquet, une grenouille ^^), et les fameuses présentations sont follement drôles. On retrouve bien sûr un Nain et un Elfe et leurs querelles, ce qui peut sembler facile, mais après tout, c'est une parodie !

Les dialogues sont respectés, comme tout le texte, même si ici l'effet des rimes se perd. Il faut pour le retrouver, soit écouter la bande audio - l'auteur a tenté de ré-enregistrer cette première pièce pour coller à la BD -, en même temps que l'on parcours les images soit lire les textes à haute voix...

Trois mots

Trois mots pour :  Humour retrouvé, dessin dynamique, couleurs superbes.

Au final 


Ce fut un plaisir de lire cette BD, qui m'a rappelé cette histoire et fait sourire quasiment à chaque planche.

Lu dans le cadre du challenge ABC de l'imaginaire. 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)