Les Royaumes invisibles de Julie Kagawa [série]

» La mémoire me revint d'un coup et mon cœur se serra. Tout cela n'était pas un cauchemar. Je n'avais pas rêvé. Ethan avait bien disparu, [...]. Et moi j'étais au beau milieu d'un pays imaginaire, à la recherche de mon petit frère, alors que je n'avais aucune idée de l'endroit où il se trouvait, et presque aucun espoir de le retrouver. «
(P125 — spoiler évité...)



L'auteur

Julie Kagawa est née à Sacramento, en Californie.

Son amour de la lecture l'a conduit à la plume, pour nous conter des histoires très sombres et macabres, au grand désespoir des ses professeurs ! Ces contes sanglants ont disparu avec le temps, mais la passion pour l'écriture est restée... Elle a travaillé dans des librairies, mais ses patrons n'appréciaient pas qu'elle passe plus de temps à lire, qu'à ranger, elle est donc revenue à son premier métier : dogtrainer, avant de devenir auteur à plein temps.

Résumé officiel

Ethan a disparu... À la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

La série

La série est composée de quatre livres principaux et deux nouvelles venant s'intercaler entre les livres.

  • Les Royaumes invisibles, tome 1 : La Princesse maudite [lu]
  • Les Royaumes invisibles, tome 1,5 : Le Passage interdit 
  • Les Royaumes invisibles, tome 2 : La captive de l'hiver [lu]
  • Les Royaumes invisibles, tome 3 : Le serment d'une reine 
  • Les Royaumes invisibles, tome 3.5 : Dangereuse Faërie 
  • Les Royaumes invisibles, tome 4 : Le prince exilé

L'histoire 

Meghan Chase, une jeune fille sans réelles histoires si ce n'est d'être légèrement ignorée des autres, tous les autres même ses proches, se voit contrainte de quitter le monde humain pour partir à la recherche de son petit frère, le seul a avoir pleinement conscience d'elle. Dans ce monde faërique, elle va devoir apprendre les règles, les us et les coutumes... et qu'un marché peut se révéler plus dangereux que tout. 

Mon avis

La Princesse maudite — août 2012

Je ne connaissais pas ce livre avant de “devoir” le lire pour le baby challenge fantasy... et cela aurait été vraiment dommage de passer à côté, car même si ce n'est pas le meilleur livre de fantasy que j'ai pu lire c'est en tout cas une vraie belle découverte !

Tout ce qui fait un bon livre est là : action, intrigue et ce petit brin de romance qui nous fait apprécier les personnages et les rend plus sensibles, plus sympathiques. Alors certes il n'y a pas que du bon. Il y a quelques passages un peu longuets, et des scènes plus que prévisibles. C'est de la lecture “facile”, mais j'avoue que j'ai lu l'ensemble avec un réel plaisir et l'envie de tourner les pages... Il est vrai que le précédent livre dit fantasy était une déception ! Je suis persuadée que l'ordre de lecture joue aussi sur nos évaluations.

L'idée — utilisée par d'autres — d'une guérilla entre le roi et son épouse, entre autres, a déjà été longuement utilisée. Toutefois, ces touches sont vraiment de petites annotations, et l'histoire inventée par l'auteure est fraîche, drôle par moment, teintée d'amour et surtout rythmée. Certes, on peut rapprocher le livre d'un Roméo et Juliette ou encore d'autres références... On pourrait relever aussi les personnages elfiques ! Mais là il faudrait reprocher à tous les auteurs ayant mis des elfes dans leurs livres et aventures d'avoir utilisé ces êtres après tout franchement fantastiques... Depuis leur création, ils abreuvent notre imaginaire. Non, tous ces points n'ont pas été pour moi des défauts. Ils sont la preuve que Julie Kagawa a lu avant de nous offrir sa propre histoire. Et elle l'a fait avec un certain talent.

La référence la plus probante est Songe d'une nuit d'été de Sheakespeare, dont elle utilise non seulement les noms, mais aussi quelques événements. Toutefois, si vous n'avez pas lu cette pièce de théâtre, Julie Kagawa la présente dans le livre, montrant là sa passion pour l'intrigue et les personnages. Elle en fait un résumé simple, mais efficace.

Julie Kagawa use d'un style simple, avec peu de vocabulaire. C'est là le seul véritable reproche que j'aurais à faire. J'aime être envoûtée par une belle écriture, me laisser emporter par les mots. Ici, la magie manque et l'ensemble se lit un peu trop vite. Dommage, car il y a de l'idée, des méchants crédibles et si l'on retrouve un peu de manichéisme, la fin est intéressante. Les touches d'humour, les dialogues courts, les descriptions simples aident à cette lecture rapide. Tout est fait pour emporter le lecteur, mais l'ensemble manque de réflexion. Un bon bouquin de plage, avec une romance, un peu d'aventure... Il est publié chez Darkiss, une filiale d'Harlequin ! Ce n'est pas qu'une illusion.

Un petit mot sur les personnages qui manquent un peu de profondeur, surtout les garçons. C'est Megahn qui raconte, elle ne voit en eux qu'une plastique parfaite pour Ash... un ami pour Puck et des êtres bizarres pour les autres.

Un dernier petit mot, au sujet du temps. L'auteure se sert d'un petit tour de passe-passe et joue du temps écoulé en décidant que le temps diffère dans les univers, sans préciser la durée réelle. C'est astucieux et cela lui laisse la possibilité de revenir sur ce point dans les aventures suivantes.

La captive de l'hiver — août 2013

Un an s'est écoulé depuis ce premier livre, et pourtant, en ouvrant le deuxième tome, l'histoire était encore présente. C'est un gage de qualité, pour ma part. Un livre qui ne s'oublie pas rapidement, recèle de bons points, soit une intrigue efficace, soit un petit plus qui le fait rester présent.

Dès les premiers mots, l'auteure nous rappelle l'intrigue précédente, sans tomber dans un prologue récapitulatif. Elle mêle souvenirs et événements nouveaux.

La suite est un peu longue par moment, avec une aventure et une intrigue qui tardent à démarrer. Les soupirs amoureux de Meghan ont failli avoir raison de moi. Sa déconvenue, ses pleurs... sont autant de raisons qui m'ont fait trouver ce début de livre un peu long.

Toutefois, après cent pages (sur 521), l'auteure a su amener une nouvelle intrigue ! Et là, la magie a de nouveau fonctionné. Une aventure, des combats, un brin d'amour — un trio amoureux... — des pouvoirs bloqués. Bref, des éléments positifs qui m'ont entraîné dans cette lecture. Sans compter la fin, digne des grands auteurs de suspens !

Les défauts du premier tome sont toujours présents, auxquels s'ajoute de nombreuses répétitions, surtout thématiques, Meghan passant le plus clair du livre à espérer un baiser, un regard du beau Ash, et l'autre partie à douter de son affection pour un autre jeune homme (vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vous donner son nom ?)

Enfin, les personnages nouveaux sont accrocheurs, et j'espère retrouver Leanansidhe dans les tomes suivants. Ash a pris un peu de profondeur, ce qui bien sympa, Puck reste très drôle...

Au final, je dirai presque que j'ai préféré ce volume et je lirai la suite des aventures de Meghan.

Bilan en quelques mots

Les mots pour : idée générale, simplicité, découverte, efficacité
Les mots contre : répétitions, longueurs, manque de profondeur

Au final 

Original bien que simple et reprenant des thèmes déjà utilisés. Du rythme, de l'action de l'amour... bref, un bon moment de lecture. 

2 commentaires :

  1. Chez moi, les mots contre ont été rédhibitoire d'autant que la prévisibilité du premier tome m'avait légèrement ennuyée et j'ai quasiment oublié l'histoire.
    Du coup, ce que tu dis du deuxième ne m'incite pas à reprendre cette série… il faudra que je trouve un autre K ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kay ? Il a une écriture extraordinaire et là, pas de souci : histoire sensationnelle, style épuré, personnages profonds...

      Sinon, je lirais surement la suite de cette série car j'aime bien cette auteure, malgré ses défauts.

      C'est frais, en fait, et sans jeu de mots, puisque tout se passe en Hiver ^^

      Biz

      Supprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)