Piège dans les ruines d'Alice Adenot-Meyer


Ces vieilles ruines qui attirent les jeunes comme un aimant, recèlent bien des mystères et offrent de drôles d'aventures aux personnages d'Alice Adenot Meyer dans ce "Piège dans les ruines".


Éditeur: Rebelle

Nb de pages : ...
Série : / 
Catégorie : aventure - fantastique

Traducteur : /

Pourquoi ce livre ? 

Ce livre a été lu dans le cadre des livres voyageurs en 2012
Je remercie Alice Adenot-Meyer pour ce prêt !


Pas cool, d’être une ado ! Vos parents vous envoient n’importe où en vacances, sans vous demander votre avis. Cette fois, Jeanne, Parisienne de quinze ans, part chez une tante qui vit dans les Vosges avec sa famille d’attardés écolos. Et si ce séjour tant redouté lui réservait quelques surprises ? Les cousins ne sont peut-être pas si ploucs que ça, finalement… Leur ami Élias joue merveilleusement du piano, et les balades en forêt ne manquent pas d’attrait… Mais quand des événements inquiétants commencent à se produire dans les environs, les jeunes se trouvent entraînés malgré eux dans une aventure aussi excitante que dangereuse…



"Piège dans les ruines" a été écrit d'abord sous forme de feuilleton pour des forums d'écriture amateur... Puis, a été édité chez un premier éditeur avant d'arriver chez les éditions Rebelle. 

Le site officiel du livre.



Alice Adenot-Meyer est à Paris.


Musicienne de profession, c’est en racontant des histoires à ses enfants et en partageant leurs lectures qu’elle s’est lancée tout naturellement dans l’écriture de romans pour la jeunesse. Cette activité tient une part de plus en plus importante dans sa vie, et la forêt des Vosges reste pour elle une inépuisable source d’inspiration.




Jeanne est envoyée en vacances chez des cousins, qu'elle n'a plus rencontrés depuis bien longtemps. Mais, ces personnes s'avèrent adorables, passionnantes même, et les petites vacances qu'elle imaginait fades prennent peu à peu une tournure des plus sympathique. Jusqu'au moment où...

Ô ! Ne vous y trompez pas, ce livre n'est pas une énième histoire de vampires, de loups, et autres sales bêtes ! Il y a bien une partie assez intrigante, avec des êtres fort peu sympathiques, mais Alice Adenot-Meyer est restée dans le domaine classique. Pas de fantômes, bien que, dans les ruines, cela aurait pu être croustillant...

Dès les premières pages, le ton est donné : Jeanne raconte son histoire, et nous la suivons, dans ses doutes face à cette escapade alsacienne, qui ne l'enchante guère. Elle imagine maints stratagèmes pour réintégrer rapidement ses pénates, et son ordinateur... Cette forme de narration interne me laisse souvent pantoise, surtout avec de jeunes héroïnes, car je ne parviens pas à l'intérioriser. C'est encore le cas, ici, mais par certains côtés, j'ai trouvé ce personnage attachant, et, si elle avait eu quelques années de plus, l'intrigue aurait été tout aussi crédible. J'ai donc imaginé qu'elle n'avait pas seize ans... un moment.

" Au moment où elle ouvre la porte, le son d'un piano parvient jusqu'à mes oreilles. Une avalanche de notes rapides, perlées... " (P20)

Bon, certes, du coup, ces émois de midinette perdent un peu d'impact. Mais c'était pour moi, une façon d'intégrer les sentiments de cette demoiselle. Car, si Alice a su créer une véritable aventure, avec des méchants, du suspens, elle a aussi créé toute une romance, bien amenée, avec quelques jolis moments.

C'est bien simple, le tout se lit en quelques heures tant on est happé par les mots doux, et les phrases bien construites de cette auteure. Elle lie ces paragraphes avec douceur, décrit son monde, la forêt avec une emphase porteuse. Les personnages sont dépeints avec tact, laissant une grande part à l'imaginaire, ce qui les rend plus proches de nous, puisque nous pouvons leur prêter les traits que nous voulons. Bref, une très belle écriture qui a su me charmer, sans grandes traces de travail et réécriture, ce qui est un atout.

Les personnages sont légèrement caricaturaux, ce qui permet à l'auteure de ne pas s'attarder sur eux. Elle donne une base, et laisse au lecteur le soin de se créer ses propres personnages, avec son vécu, ses envies. Ainsi, Bart, le cousin de Jeanne, s'avère être un être calme, assez costaud, blondinet... alliant le Violoncelle à son amour pour la nature, les longues marches dans les bois, et l'aide manuelle et physique qu'il apporte à son père. À vous d'imaginer : un corps sain avec un esprit sain... Mais, comme Bart est finalement un personnage secondaire, cette astuce revêt tout son charme. Alice concentre son écriture sur les personnages principaux.

N'attendez pas que je vous les présente ! Ils sont l'âme du livre. Et, ma lecture en donnerait ce que j'en ressens, uniquement. Comme dans chaque lecture, le lecteur fait passer une part d'émotion propre, de son ressenti, mais aussi de ses attentes. Ainsi, deux personnes n'auront pas la même vision d'un livre.

Ici, je dirais juste que la romance n'éclate pas dès la troisième page, que les deux jeunes ne se sautent pas dessus, comme trop souvent, et qu'Alice Adenot-Meyer nous a concocté une belle histoire, où les sentiments naissent peu à peu, et où le baiser est une consécration, pas un point de départ. J'adore ! Mais bien sûr, dans une époque où il faut aller vite, ou il faut tout montrer, même l'intimité, ce point peut-être mal compris.

Quant à l'intrigue... ne comptez pas sur moi pour la raconter, après tout, le livre le fait très bien.

Je finirai cette présentation par un mot sur le temps qui est très bien géré. L’auteure ne va pas trop vite, elle pose les éléments, donne de fines indications sur le temps qui file... J'ai beaucoup aimé le miroir du premier et du dernier chapitre !



Les mots pour : romance, intrigue, style.

Les mots contre : /

Notation :
Style : 4/5
Intrigue : 3/4
Personnages  : 3/4
Écriture : 2 Crédibilité : 1
P principal(aux) : 2/3
Narration :1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description :1 Violence/Tendresse :1
Temps et espaces : 1.5/2
Sensation générale : 2./3
Rythme général : 1.5./2
Total : 15/20

Une très jolie découverte d'une auteure à l'époque inconnue ce qui était bien dommage. Ce livre sort à présent chez Rebelle... je lui souhaite le succès qu'il mérite.


1 commentaires :

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)