Une place à prendre de J K Rowling

" Il voulait faire dégringoler son père du piédestal aberrant où l'avaient hissé ses rêves de richesse, et il voulait, si tant est que ce fût possible (car s'il visait la gloire,  il n'était pas prêt à le payer de sa vie), s'y prendre de telle sorte que XX ne saurait jamais d'où était venue la manœuvre et à qui il devait la ruine complète et absolue de ses ambitions"

(P286 - nom caché volontairement)



L'auteur

Je pense que vous savez tous qui elle est... chômeuse qui a écrit un livre à succès.

Mais J.K. Rowling est surtout une magicienne du suspense et des retournements de situation, tout en donnant l'assurance que Harry vaincra les forces du mal.

Le virage après le succès de la saga Harry Potter était difficile, voyons ci-dessous ce que je pense ce de livre !

Résumé officiel

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

L'histoire

Dans une bourgade du Sud-Ouest de l’Angleterre, un homme meurt !Cette mort, inattendue, va entraîner une succession d'évènements, de réactions en chaîne... et, le petit village d’apparence calme et paisible va se révéler !

Mon avis

Dire que je suis fan de la saga Harry Potter et surtout du talent de cette auteure est un doux euphémisme. Donc, lorsque j'ai appris, il y a quelques mois la sortie de ce livre, je l'ai commandé, sans prendre vraiment le temps de glaner d'autres informations que le prix et la date estimée de sortie. Pour moi, il était évident que je le lirai, et ceux quel que soit le sujet. Toutefois, je craignais que l'auteur ne parvienne pas à tourner la page et nous offre une copie, une réécriture passable de son oeuvre...

Les premiers articles sont sortis, il y a quelques jours, certains très agressifs (pff, ces gens manquent vraiment d'ouverture d'esprit ! ) d'autres bien meilleurs, mais j'ai voulu les éviter surtout pour ne pas être influencée, et ne pas découvrir au travers des mots des autres, ce que cette grande dame avait à nous dire.

Et j'ai bien fait !

Parce que je sors de ce livre avec des larmes dans les yeux et un sourire sur les lèvres. Ma crainte, en l'instant, alors que j'écris cette chronique est de parvenir à vous transmettre toutes ses sensations.

Le livre démarre par la mort d'un homme :  Barry, conseiller paroissial dans la petite ville de Pagford. Et, ce drame va être le point de départ d'un chaos monumental. L'intrigue qui pourrait paraître fade est tout simplement géniale. L'auteure nous balade d'un personnage à l'autre en montrant, peu à peu, tout ce que la mort brutale de Barry entraîne, tous les rouages, les comportements, les liens. Chacun des protagonistes de cette histoire à une relation bien particulière avec lui et l'on suit, dans un premier temps, les jours décomptés de la dure prise de conscience de ce petit village. Puis le temps s’accélère, les jours deviennent semaine, et si la douleur de la perte s'estompe, celle de la vie sans lui devient une évidence.

La force de J K Rowling tient dans la façon dont elle a traité tout cela : l'humour. L'humour noir, sarcastique, caustique. Avec des piques dans des dialogues. Avec des jeux de scène. Avec des personnages risibles. Avec des situations cocasses. Mais, cette narration comique ne masque pas la dure réalité de ce que nous raconte l'auteure, de ces petits drames du quotidien. L'humour évoqué n'a rien d'un humour potache, il est susurré  mesuré, présent dans des réflexions  des dialogues. Il masque la dure vérité, et feutre les violences, bien présentes, les actes cruels et malsains, du viol aux coups. De calomnie en ragots, de petits crimes en actes nuisibles, le drame est là. Juste sous le masque, juste derrière l'humour tellement anglais.

J'ai parlé de chaos, et c'est bel et bien que ce J K Rowling nous a concocté. Chacun de personnage va voir sa vie perturbée. Que ce soit son épouse et ses enfants, mais la pudeur de l'auteur nous épargnera les grandes scènes miséreuses sur ce thème, mais surtout les autres, les amis plus ou moins intimes, les ennemis avoués ou cachés... Tout ce petit peuple, concerné de près ou de loin par l'élection, par les actions passées de Barry. Comme un grand pavé jeté dans la mare, alors que les gens endimanchés regardaient les petits poissons. Les voilà tous mouillés !

Les personnages que je retiendrais dans cette présentation sont : Shirley - qui m'a fait pouffer de rire par sa bêtise et sa cruauté malsaine de "bien-pensante"-, Krystal - qui du haut de ses seize ans tente de vivre malgré les quantités de bâtons que l'on a mis sur sa route -, et Tessa - celle qui lie les autres, celle qui tente de ne pas juger... celle que j'ai le moins appréciée, peut-être parce qu'elle ne m'apporte rien dans cette histoire, est Samantha. Pourtant son rôle est primordial dans cette histoire car il démontre que d'autres personnes, dans ce village, continuent à vivre. Continuent à avancer, à mettre des projets en place (comme Kay).

Tous ceux que je ne cite pas ne sont pas moins important ! L'auteure n'a pas créé un personnage principal, si ce n'est le mort, le grand absent, mais une dizaine de protagonistes, tous aussi crédibles, tous aussi travaillés, chacun ayant sa part de gloire et de malheurs. Car, des petits drames, il y en a. Comme dans toutes les familles, dans toutes les maisons et ici, J K Rowling les met en exergue, les pointes du doigt. Sauf qu'au fil des pages, ces petits troubles se mêlent, s'entremêlent, et l'on commence à voir les fils, les rouages. Le chaos.

A travers ce petit monde, J K Rowling reprend un de ces thèmes favoris : multiculturalisme. Ici, on retrouve des personnages venant de plusieurs horizons, de plusieurs cultures, milieux sociaux... Elle nous offre ainsi une jolie étude de moeurs !

Je finirai pas un mot sur le style qui m'a encore emporté. Les mots fluides, les mots simples, les tournures de phrases classiques. Quelques jolies sentences. quelques belles métaphores. Un talent simple, pur et si efficace.

Trois mots

Trois mots pour :  Style, intrigue, personnages

Aucun mot contre.

Au final 

Le virage tant attendu à, pour moi, été négocié avec brio ! j'ai adoré.

Alors pourquoi n'ai-je pas mis un coup de coeur ? juste pour deux ou trois bricoles... des petits riens, comme un retour à l'objectivité ! 

30 commentaires :

Freelfe a dit…

Tu me rassures énormément !!! J'ai très hâte de le lire maintenant !

Cajou a dit…

Ça fait du bien de lire enfin du bien de ce roman. Je n'en reviens pas comme les gens se sont lancés dans du "Allons-y cassons JKR, c'est de saison" en lui reprochant tout et n'importe quoi, et même d'écrire ce roman uniquement pour de l'argent (lol) (re-lol).
Vraiment, je vis ton billet comme une bouffée d'oxygène :)
Merci !

Stellade à la page a dit…

Un article magnifique.Il est si bien écrit et détaillé avec tact;Nanet, merci.
Merci pour tes impressions que j'ai lu avec attention.
Je souhaite me faire mon avis.
A l'écriture et au style des HP, Il me semble quand même qu'elle n'a pas perdu son talent d'auteure en 5ans?!!!
Son style d'écriture m'a envouté avec HP...Je pense qu'elle a toujours le même style, non?

Alicia a dit…

Ton avis me rassure, j'ai désormais hâte de le lire ^^

belledenuit a dit…

Eh ben ça donne super envie de le découvrir. Merci pour cette super chronique Nanet :)

AnnaGlasgow a dit…

Bravo pour cette chronique. Je suis actuellement en train de livre ce livre et pour le moment j'aime beaucoup. J.K Rowling nous prouve qu'elle a du talent pour écrire un tout autre genre littéraire. :)

Lau1307 a dit…

Un roman qui me tente beaucoup, car je veux absolument découvrir la plume de Rowling, dans une toute autre histoire que celle d'Harry Potter. Tu me donnes encore plus envie ! =D

Stellabloggeuse a dit…

Merci pour ton billet, je ne l'ai pas lu dans le détail pour garder un maximum de surprise, mais ton avis me rassure après la mauvaise volonté évidente des critiques "professionnels". Je reviendrai discuter plus longuement quand je l'aurais lu ;)

C'era una volta a dit…

Modestement je te dirais que tu n'as pas à trembler, tu as atteint ton but : transmettre avec des mots plein d'enthousiasme et d'émotions ton ressenti. J'espère que je serai moi aussi touchée par ce nouveau roman de J.K.Rowling, que je saurai apprécier le virage sans baguette magique, ni balai volant ^^

nanet a dit…

Eh bien, bonne lecture. Tu me feras signe, si tu fais un article ?

nanet a dit…

Elle a toujours été critiquée ! déjà lors des HP, on lui reprochait pleins de choses, notamment de ne pas être un véritable auteur. Les gens sont toujours jaloux et méchants, et ça me "gave". J'ai essayé de en pas trop lire les articles, préférant rester sur mon envie. Mais j'en ai tout de même lu un sympa (l'express)

Merci de ton passage et bonne lecture.

nanet a dit…

Non, son talent est là ! j'aime sa façon d’écrire, c'st ce qui m'a plu dans les HP, et je retrouve cette force ici. Elle a un style à elle, mêlant réflexion et action.

Merci pour cet adorable commentaire ! J'espère que le livre saura te plaire.

Biz

nanet a dit…

Bonne lecture, alors ! j'aime bien que mes articles donnent envie ^^

biz

nanet a dit…

C'est un livre très sympa. Du coup, la chronique est plus facile à réaliser ^^ même si j'ai eu du mal au début.

J'espère que tu auras l'occasion de le lire.

Biz

nanet a dit…

Ah, quelqu'un qui le lit aussi ! super. C'est vrai qu'elle a pris un sacré virage. Tu en es où ?

Tu me feras signe pour ta chronique ! Biz

nanet a dit…

Aucun souci, c'est totalement différent ! Je te souhaite de le lire rapidement, c'est un bon bouquin.

Biz

nanet a dit…

Super !

Mais tu peux lire, je ne mets jamais de spoiler dans les articles, ou, si je le fais, je le signale.

J'attends donc ta visite d'après lecture, que j'espère rapide ^^

Biz

nanet a dit…

Merci ! c'est un joli compliment.

Elle a su créer une histoire avec une intrigue, et si effectivement il n'y a pas de baguette, la magie de son écriture m'a emporté. Les personnages, car, tout est axé sur eux, sont vraiment très bien définis ! on pourrit au départ croire à des caricatures, mais justement, elle part de ça pour augmenter peu à peu les traits et les rendre vivants.

Bonne lecture, Biz, nanet

argali a dit…

Je viens d'achever ma chronique. Elle paraitra demain. Je lis maintenant celles des autres et je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir aimé !
Joli billet !

nanet a dit…

Merci ! demain... c'était hier ^^ je vais d'un clic lire ta chronique, rassurée par ce petit mot, qui donne à croire que tu as aussi apprécié.

biz

Julie E. (pimousse4783) a dit…

et voilà, j'attendais ton article pour l'acheter, j'ai maintenant l'envie de me le procurer ^^
merci pour ta critique, j'espère aimer autant que toi !

nanet a dit…

J'espère aussi ! Et j'espère que l'on pourra s'en parler de vive voix ! bizzzzzzzzzz

Tribulations d'une vie a dit…

"J'ai parlé de chaos, et c'est bel et bien que ce J K Rowling nous a concocté. Chacun de personnage va voir sa vie perturbée. Que ce soit son épouse et ses enfants, mais la pudeur de l'auteur nous épargnera les grandes scènes miséreuses sur ce thème..."
J ai particulièrement apprécié cet aspect du roman. Quand j'ai découvert dès les premières pages la disparition d'un père de famille; j'ai tout de suite pensé à de longs chapitres épleurés. Et Dieu merci, plutôt merci JK Rowling, il n'y a rien eu de tel !

nanet a dit…

C'est vrai que j'ai craint aussi que JK Rowling ne focalise sur la famille... Elle montre la douleur, tout en douceur.

Biz

Sita a dit…

Je viens de le terminer, et je me retrouve complètement dans ton avis (jusqu'à la fuite des avis des autres - mais c'est un peu toujours le cas avec la plupart des livres que je veux lire).
Finalement, je ne sais pas s'il y a tant d'avis négatifs puisque pour le moment je n'en ai pas lu beaucoup, mais il fallait s'y attendre : quand on vire du fantastique jeunesse au contemporain avec des thèmes vraiment différents, ceux qui n'arrivent pas à souffrir ce genre de récit, quel que soit le talent de l'auteur, allaient forcément être un peu déçus...
En tout cas, moi qui adore être face à des personnages réalistes et loin d'être lisses, j'en sors complètement satisfaite. Vivement le prochain !

nanet a dit…

Merci pour ton passage.

Les commentaires négatifs lus sont essentiellement issus de journalistes... ou, comme tu le précises de personnes qui attendaient du HP remanié, une suite, bref pas du tout ce que nous venons de lire.

Les personnages sont le vrai point fort !

Biz

Aude Noel a dit…

Très beau commentaire !! Moi aussi j'ai adoré ce livre et je n'ai pas lu les critiques qui pouvaient sortir sur ce livre comme ça mon opinion n'était pas faussée!!

nanet a dit…

Merci !

J'ai lue encore hier, une chronique qui reprochait à JK Rowling un livre adulte... et quémandait un jeunesse, parce là, c'était 'trop nul'. Ce manque de respect m'indispose. Les gens confondent "j'aime pas" avec "c'est nul". Un peu de recul leur ferait du bien.

En tous cas, j'espère qu'elle nous écrira un autre livre, et elle choisi ce qu'elle veut !

Biz

Stellabloggeuse a dit…

Me revoilà, et j'ai adoré ! Je suis allée jusqu'au coup de coeur, tout simplement parce qu'en le refermant, j'étais chamboulée.
J'ai énormément aimé cette comédie de moeurs, ce roman social, j'en suis vite venue à considérer tous ces gens comme mes voisins. Et puis dans la dernière centaine de page, l'auteure fait tout voler en éclats, j'ai pris une claque !
Cet humour noir que tu soulignes m'a bien plu aussi, j'ai trouvé qu'elle a du talent pour décrire la misère sans en faire trop, sur un ton juste. J'ai fini par vraiment m'amuser de leurs petits travers à tous, avant que tout bascule.
Et côté émotions, elle arrive toujours à me tirer des larmes ;)
Par contre j'ai bien aimé Samantha, j'ai fini par avoir vraiment pitié d'elle. C'est plutôt à Gavin que j'avais envie de mettre des claques ;)
Enfin voilà, ce long commentaire pour conclure que j'ai déjà hâte de lire une nouvelle oeuvre de sa part, je crois qu'elle a prouvé haut la main qu'elle n'était pas cantonnée à la jeunesse et à la magie (que j'adore d'autre part).

nanet a dit…

J'aime les longs commentaires ^^

C'est vrai qu'il est super facile de s'attacher aux personnages de ce livre de se sentir proche ou au contraire de les juger. JK Rowling a su leur donne ce petit supplément d'âme nécessaire pour faire d'un livre un bon livre.

Et l'humour noir est celui que je préfère, du coup, j'ai bien sûr adoré ! il était déjà présent dans les HP, mais amoindri... forcément, puisque les livres étaient destinés à un public plus jeune. Toutefois, comme dans celui-ci, il était possible d'entrer dans le livre à plusieurs niveaux.

J'attends aussi son prochain ouvrage !

Biz et merci.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)