Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous de Sabrina Faurite

" Soudain, elle sent un souffle lui effleurer le visage. Ouvrant les yeux, elle découvre un homme à ses côtés. Ah ! Un cri de surprise intérieur et le réflexe de tirer le drap vers elle, sont ses premières réaction. 
Du revers de la main, elle se frotte les yeux pour vérifier que ce n'est pas un rêve. 
C'est qui lui  ?"
(P11)
L'auteur


Sabrina Faurite est née en 69 à Monaco.

Après des études en Psychologie, elle enchaîne des petits jobs tout en s'occupant de sa famille, avant de rencontrer Nathalie, et de se lancer dans l'aventure de l'écriture

Résumé officiel

Dans de nombreux contes de Charles Perrault tout commence par : Il était une fois… Je me souviens de Blanche Neige qui rêvait en fredonnant : Un jour mon prince viendra !!!!, de Mike Brant s’époumonant avec : Laisse moi t’aimer ! Alors que bien auparavant, la grande Edith Piaf écrivait : L’hymne à l’amour. Puis bien plus tard, les Rita Mitsouko reprenaient leur refrain : Les histoires d’amour finissent mal, en général. En complète contradiction avec le message personnel de Michel Berger qui disait : Mais, si tu crois un jour que tu m’aimes, ne croit pas que tes souvenirs me gênent et cours, cours jusqu’à perdre haleine, viens me retrouver… Alors, si vous voulez vivre l’histoire rocambolesque de Chloé et Jack, c’est ici et maintenant. Et n’oubliez jamais ce que disait Paul Eluard « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ».

L'histoire

Le résumé ne vous apprends pas grand chose ? Et bien, si, je peux vous assurer que ce résumé dévoile pas mal de choses sur l'histoire!

Sabrina nous offre dans ce roman une belle histoire de rencontre, une romance moderne et déroutante. Le hasard d'une rencontre... un amour naissant !

Mon avis

Chloé et Jack. Amour impossible ? On est loin d'une histoire de type "Roméo et Juliette"... ici pas de familles qui refusent un amour, et d'ailleurs, les personnages de cette histoire ont passé l'âge de s’inquiéter de ce que leurs parents pourraient penser de leurs amis éventuels. Non, l'amour entre ces deux personnes n'est pas impossible. Le hasard - oui, leur rencontre est tout de même liée au hasard -, les pousse l'un vers l'autre et leur amour naîtra peu à peu.

Je devrais peut-être préciser que ce couple moderne commence par là où d'autres livres se terminent : dans un lit ! Sabrina Faurite a décidé de casser les tabous, de briser le mythe et de commencer son histoire par cet évènements : un réveil un peu pâteux, un lendemain de fiesta arrosée... et des neurones qui se reconnectent difficilement. Chloé ne se souvient donc pas de qui est le bel homme qui dort près d'elle.

La suite est racontée avec un brin d'humour, surtout ressenti au travers des songes et pensées de Chloé. Sabrina a choisi de narrer son histoire depuis ce personnage, en restant à la troisième personne, mais en intégrant régulièrement des petites phrases choc, des pensées, des réflexions. Cela donne un charme fou a cette histoire, et Chloé devient au fil des pages une amie, quelqu'un qui nous aurait mis dans la confidence.

C'est un peu un conte de fées, par certains côtés. Jack est un riche entrepreneur qui lui offre des robes majestueuses, des soirées de gala, et son amour...

Passé les premières scènes de rencontre, d’apprivoisement, - car après cette première nuit il leur faut apprendre à se connaitre, mais ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler le motif de cette relation -, l'auteur espace les scènes, gagne sur le temps, sur la vie. Les jours, les heures deviennent semaines, et leur amour s'installe. J'ai trouvé cette façon de décrire leur couple fort agréable. Après les premiers émois, le principal est donné, les petites sorties, les week-end, les rencontres avec la famille. La vie. La vie qui reprend son droit et vient chambouler le conte de fées des deux amoureux.

Et c'est là que le livre prend tout son intérêt. L'intrigue ne se résume pas à un rendez-vous, à un hasard à un amour naissant. L'intrigue est ailleurs. L'intrigue tient à la vie de ces deux êtres, de leur entourage, des risques que l'on prend à aimer, à donner.

Si Chloé peut sembler un peu surfaite au départ, son personnage s'étoffe au fil des pages, et l'on s'immisce dans son esprit, on se surprend à anticiper ses choix ! Certes, ce personnage est plus facile à saisir pour moi qu'une midinette de dix-sept ans. Elle travaille, a des amies, des parents qu'elle aime et continue de voir (c'est fou le nombre de livres où les gens sont fâchés). une vie de femme moderne. Et alors que son amour naît  elle sait, elle garde conscience de sa vie, de son job, de ses rendez-vous professionnels.

Le seul petit point de reproches que j'aurais à faire est la bascule des temps utilisés pour cette narration. Sabrina passe de l'action en cours racontée au présent puis revient au passé pour les descriptions, les souvenirs, les détails. Cette alternance se voit dans pas mal de livres, mais j'avoue que je n’adhère que modérément à ce mode d'écriture. C'est pourtant frais.

Un dernier mot sur la fin qui est déroutante, et justifie à elle seule que vous lisiez ce livre ! et non, je n'en dirai pas plus...

Trois mots

Deux mots pour : Intrigue (fin), charme de l'ensemble
Un mots contre : alternance narration passé-présent

Au final 



Il n'y a pas de hasard... j'avais aimé le premier livre de Sabrina, j'ai apprécié aussi celui-ci, le rendez-vous est réussi... jolie romance contemporaine. A lire, pour mettre un peu de baume au coeur, en cette saison sombre.

2 commentaires :

  1. Juste pour le reproche que tu fais, j'ai le goût de découvrir ce livre pour voir de quelle façon l'auteure a traité cette alternance. En plus, le résumé est intrigant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool ! c'est que j'ai réussi a susciter de l'intérêt ! chui contente.

      C'est un bon roman, malgré quelques petites défauts.

      Supprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)