Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain


« Impossible de détacher mes yeux des siens. Était-ce un extraterrestre pour avoir des mirettes pareilles. Et ces dents blanches, d'où sortaient-elles ? D'une pub pour dentifrice ? Et ces cheveux, cette bouche... Difficile de ne pas avoir tarte devant un spectacle pareil. Ce type était tout simplement à tomber à la renverse ! »
(P19)


L'auteur

Sophie Jomain est née en 1975 à Villefranche-sur-Saône.

Auteure de romans fantastiques pour jeunes adultes et adultes, elle détient un diplôme de gestion des entreprises dans une école de commerce, avant de se reconvertir et de reprendre des études d'Histoire de l'Art.

Son site

Résumé officiel

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit. Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

La série

La série comporte 4 tomes, mais le premier peut se lire seul.

 1 Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige
 2 Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités
 3 Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement
 4 Les étoiles de Noss Head, tome 4 : Origines

L'histoire

Hannah, jeune fille sans histoire, rencontre un beau et ténébreux jeune homme qui cache un lourd secret, lié à un mythe... Mais, promis, ils ne vont pas en cours de science ensemble.

Mon avis

Je suis moqueuse, j'en ai conscience. Outre le côté déjà vu, avec une jeune fille qui tombe amoureuse, éperdument, il va de soi, d'un beau jeune homme cachant un lourd secret, cette histoire a, comme de nombreux romans sortis dans la mouvance de Twillight, le gros défaut d'être convenue. Il y a même le fameux coup de foudre, ici nommé autrement, bien sûr, qui les lie...

Attention, il y a de très bonnes choses dans ce livre, sans quoi il n'aurait pas sa place ici ! Je vais d'ailleurs commencer par tous ces bons points.

La mythologie créée par l'auteure est savamment construite, on sent une recherche, des fondements, toute une création bien posée. Quelques petits flottements, qui j'en suis sûre, sont corrigés par la suite, mais l'ensemble est très crédible. Ainsi, le couple de Loups-garous de « races » différentes n'a pas d'enfant, et octroie toute son attention au jeune héros. La cause du rejet par les autres est aussi crédible, on comprend les rouages, les tensions interclan. Pas mal.

Le secret sur leur appartenance au monde des loups-garous est lui aussi bien gardé, avec une seule personne connaissant cette réalité, ce qui change un peu, et qui apporte une certaine fraîcheur. D'autant que le personnage de Gwen est l'un des plus créatifs et mieux construits de l'histoire. Le petit côté gothique qu'elle apporte, avec ses tenues courtes, ses amis un peu bizarres, et surtout ce faux air de Willow (Buffy contre les vampires - pour le magasin) aurait mérité d'être développé. Dommage qu'elle ne soit pas plus utilisée, ou mise en avant, cela aurait donné un poids à une intrigue qui en manque cruellement.

Car les nombreux petits détails qui m'ont turlupiné compte les personnages de Hannah (surfaite) Leith (caricatural au possible en beau gosse ténébreux avec un brin d'humour, mais pas trop) le méchant (qui apparaît juste au bon moment...) et surtout, surtout le côté très manichéen de l'ensemble.

Enfin, le point le plus gênant, c'est le style de l'auteure au début du livre ! Je ne saisis pas pourquoi il y a tant de différence entre les premières pages et la suite. J’ai failli reposer le livre, tant le début est pauvre, et stéréotypé. Un langage « parlé » ado m'a assommé et j'ai tiqué. Pourtant au regard des nombreux articles élogieux, j'ai donné une chance au livre. Après avoir ouvert au hasard et lu quelques lignes, j'ai repris le livre, pour finalement le terminer en peu de temps. Certes le style n'est pas extraordinaire, mais simple, avec des phrases assez courtes. Et, si l'on retrouve un langage adolescents dans quelques dialogues, le reste s'avère plus classique. Quelques maladresses, mais cela reste un premier livre, et comme je l'ai signalé, l'écriture s'améliore grandement entre le début et la fin, laissant présager une suite bien meilleure sur ce plan.

Le temps coule rapidement dans cette intrigue, car les rares événements se déroulent sur peu de jours. Pour contrer cet effet et éviter une aventure en cinq jours, l'auteure a choisi de séparer nos amoureux par quelques escapades du héros, justifiées par la suite. Non, il n'a pas été chasser...

Bilan en quelques mots

Les mots pour : Mythologie, personnage de Gwen.
Les mots contre : Sentiment de déjà vu, manque de charisme des personnages principaux.

Au final 

Un avis mitigé : maladresse dans l'écriture, intrigue plus que convenue, personnage de Hannah décevant et Leith est beau comme un dieu, ce qui finit par être lassant. L'ensemble est pourtant agréable à lire, si l'on ne conserve que la partie mythologique, bien pensée. Pas de suite, pour ma part.

4 commentaires :

  1. Je m'étais laissée porter par cette histoire et j'ai adoré la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm, il parait que la suite est meilleure, mais j'avoue que... ce sera sans moi.

      Supprimer
  2. Pfiou.... rien pour m'attirer !! Je ne suis pas le cœur de cible et tout ce qui touche à la bit-lit et la littérature jeune adulte, m'indiffère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dois pas l'être non pus, puisque je n'ai apprécié que "modérément".

      Supprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)