Le Livre sans nom de Anonyme


« La matinée touchait à sa fin lorsque l'homme qu'on appelait Elvis pénétra triomphalement dans le Tapioca. Il se déplaçait comme s'il se déhanchait sur une scène au rythme de “Suspiscious Mind”, et ce n'était pas exceptionnel : il marchait toujours de cette façon. »
(P77)


L'auteur

Le premier chapitre de The Book With No Name a été diffusé anonymement sur Internet en 2007. Il a attiré l’attention de l’éditeur anglais Michael O’Mara qui est le seul à rencontrer l'auteur. 

Résumé officiel

Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom...
La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique...
Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'œil à Seven et à The Ring... et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année !

La série

Ce livre fait partie de la saga Bourbon Kid
  1. Le Livre sans nom
  2. L'Oeil de la Lune
  3. Le Cimetière du diable
  4. Le Livre de la mort
Les petits plus

Le premier chapitre (en anglais)

* Un film ? En tous les cas Don Murphy, le producteur de Transformers et de Tueurs nés, a pris une option sur les droits cinéma du Livre sans nom. (source)

L'histoire

Prenez une petite ville du sud des States, avec comme décor principal un bar au nom ridicule de Tapioca, ajoutez un soupçon de karaté avec deux moines chauves et un tantinet niais, en mission spéciale, saupoudrez de pruneaux, dont certains en argent, et agrémentez de deux flics, un emmerdeur et un black. Vous aurez un aperçu des premières pages...

Mon avis

Jouissif, addictif, amusant, délirant. Je pourrais me contenter de ces quelques adjectifs.

J'ai lu de nombreux articles sur ce livre, la majeure partie dithyrambique, l'autre partie le classant dans les meilleurs livres du siècle ! Du coup, il a rapidement fait partie des livres que je désirai découvrir... de plus, ce qui ne gâche rien pour la fan de challenges que je suis, il est classé en anonyme, soit en X ! mais c'est un détail. 

Dès les premiers mots, j'ai plongé, et j'ai dévoré les 460 pages en moins de 24 heures. C'est peu, surtout pour moi qui lis environ 100 à 150 pages par jour, et cela prouve à quel point ce bouquin prend aux tripes. Oui, d'accord, elle est facile. Mais même s'il y en a beaucoup, des tripes, dans les pages de ce thriller, l'humour de l'auteur fait passer l'effet gore sous une tonne de bons mots, gros gags (sans tomber dans le potache) et de références.

L'histoire n'est pas banale, même si l'on retrouve un duo de flic, un méchant pas gentil et des règlements de compte, comme dans beaucoup de polars. On pourrait la classer dans les westerns modernes, le fait que la ville soit à la frontière mexicaine accentuant cette sensation. Ici, dès le début on sait qui est Le tueur : Bourbon Kid. Sauf qu'il n'est pas le seul à avoir la gâchette facile ! En fait, ils ont tous une légère tendance à régler leurs conflits à coups de balles, genre "on tire, on discute après". Ce qui fait rapidement monter le nombre de morts. Le sang coule tout autant que l'alcool, ce qui a fait dire à de nombreux lecteurs que ce livre avait un petit air « Tarantino » (Une nuit en enfer). C'est vrai que l'on retrouve les mêmes délires, des personnages qui abusent de boissons (pas de drogues dans ce livre) et tire sur pratiquement tout ce qui bouge. Manque la musique...

Bref, l'histoire résumée ainsi peut donc sembler un peu simplexe. Sauf que, plus on avance dans les pages, plus on se perd l'auteur nous baladant d'un personnage à l'autre, d'une situation catastrophique à l'autre, pour notre plus grand plaisir ! Et au final, l'intrigue nous apparaît bien menée, quand, dans les derniers chapitres, tout se déballe. C'est un des petits bémols qui ne me fait pas basculer ce livre dans les coups de cœur, j'ai trouvé les derniers chapitres un peu moins bons, avec un rythme moins soutenu, et une explication de l'histoire un tantinet bancale, comme si l'auteur avait cherché à se rattraper aux branches. Comme si son histoire lui avait échappé, laissant son imagination débordante écrire la majeure partie du livre, puis cherchant dans les pages ce qu'il pouvait garder pour une explication finale.

Mais, c'est vraiment un détail. Disons que j'ai trouvé que c'était un peu tiré par les cheveux, alors que les délires précédents semblaient tout de même basés sur une idée. Pour terminer avec l'intrigue, l'apparition de vampires et autres bestioles nocturnes est intéressante. La ville de Santa Mondega est l'antre du mal, il était donc assez normal de voir apparaître des êtres vicieux, des monstres... en plus d'un inspecteur spécialisé dans les phénomènes surnaturels. C'est aussi ce qui me fait souligner que l'auteur a perdu à un moment son fil, ces vampires justifient une part de l'intrigue, mais c'est vraiment comme s'il avait voulu délirer encore plus, mettre encore plus de noirceur et de gore, et surtout surfer sur une mode.

Les personnages sont très caricaturaux, ce qui est plus que voulu par l'auteur, et joue un grand effet dans le second degré. Celui que j'ai préféré est Sanchez qui surfe sur cette histoire, se protégeant derrière son bar, et au final s'en sortant vivant, contrairement à la majeure partie des autres. Son rôle est déterminant, il est le lien, et son bar le lieu où « tout se passe ». La redondance de certaines scènes (inconnus à qui il sert sa miction spéciale...) joue un grand rôle dans l’effet comique, et évite de tomber dans un thriller sanguinolent.

L'auteur a donné à chacun de ces héros particuliers un chapitre, au minimum, comme une caméra qui tournerait autour des acteurs, afin de nous montrer l'ensemble de l'histoire et nous rendre omniscients... cela amplifie l'effet rythmique, avec des dialogues vifs usant d'un langage assez cru et des phrases courtes. Ce n'est pas une écriture extraordinaire ! Je dirais même que sans les délires et les scènes amusantes, ce livre ne serait pas vraiment un bon livre, par son style et le nombre incalculable de répétitions (de gros mots, aussi) L'auteur use d'un style très visuel, mais son style reste relativement pauvre. Pas de mots savants. Pas de grandes réflexions philosophiques. Juste une écriture qui colle aux personnages et fonctionne super bien pour ce genre d'histoire rocambolesque.

Je terminerai cette présentation par la foule de références : Les frères Scott, quelques films des années 80/90, des personnages célèbres (Terminator, Karaté kid...) sans oublier le King et Batman ! J'ai trouvé tout cela très drôle, un peu kitsch par moment, ce n'était pas pour me déplaire. Certes, on n’est pas dans la finesse, mais rien dans ce bouquin n'est dans la finesse, et c'est sûrement ce qui lui vaut ce grand succès !

Bilan en quelques mots

Les mots pour : délirant, rythmé, références pop-rock.
Les mots contre : sensation par moment d'un grand n'importe quoi, style.

Au final 

Ce livre est purement addictif ! Humour, références cinématographiques, rythme, écriture très visuelle (donc assez gore, quand même) et un brin de fantastique, on frôle le coup de cœur.

Livre lu ans le cadre du challenge ABC de l'imaginaire, lettre X

12 commentaires :

Petite Fleur a dit…

Le deuxième tome (que j'ai lu récemment) devrait te plaire alors, car j'ai trouvé que, même s'il n'y a plus l'effet de surprise, l'histoire elle-même est mieux menée.

Mypianocanta a dit…

Contente de savoir pourquoi ce n'est pas un coup de cœur et certaines aussi de ne pas le lire (malgré son classement en X) : plein d'éléments que tu soulignes font partie de ce que je n'aime pas dans un livre.
Au moins, j'ai des arguments maintenant ;)

nathchoco a dit…

à quoi reconnait-on un bon livre ? La fin est tout aussi passionnante que le reste. Du coup je comprends que ce ne soit pas un coup de coeur, dommage ! je ne sais pas si je le lirais car je ne savait pas que c'était un polar noir et moi et le sang .. par contre je sais à qui le conseiller ;) merci de cet avis !

nanet a dit…

Je ne sais pas encore si je poursuivrai la découverte, mais, comme c'est un auteur en X et qu'il m'en faut toujours pour mes challenges, je le note ^^ surtout si les "défauts" sont corrigés !

Biz et merci.

nanet a dit…

Attention, cela reste un très bon bouquin, mais honnêtement, je ne peux pas le classer dans les coups de coeurs !

Et puis, il y a d'autres X ^^

nanet a dit…

C'est vrai que si la fin laisse à désirer, le livre devient bancal et descend dans l'estime. Mais dans ce livre, il y a d'autres petits points qui m'ont chagrinés. Contente de t'avoir fait prendre une décision sur ce livre.

stephanie-plaisir de lire a dit…

Comme j'ai hâte de m'y plonger ! en juin si le temps me le permet sinon juillet c'est certain !

belledenuit a dit…

Malgré une très bonne chronique pour ce bouquin, je ne suis toujours pas sûre de le lire notamment à cause du fameux "sensation par moment d'un grand n'importe quoi". Ce n'est pas du tout ce que j'attends d'un thriller.

Licorne a dit…

J'ai tourné beaucoup autour mais sans jamais me résoudre à le prendre ...j'ai trouvé ta chronique bien argumentée, mais je ne suis pas convaincue plus que ça ! ça a l'air d'être un peu trop délirant ou rocambolesque pour moi ! je vais donc continuer à passer mon chemin ! Merci Nanet ( ça m'arrange en même temps... trop de trucs à lire !!!) Belle journée

nanet a dit…

Tu vas t'éclater !

Biz

nanet a dit…

C'est vraiment une sensation que j'ai eu, et si tu glanes un peu d'infos sur le net, tu verras que cela ressort... autant que tu ne le lises pas ^^

Biz

nanet a dit…

Je suis contente que cet article te fasses choisir ! J'avoue que je ne pouvais pas l'encenser, même si je l'ai lu en quelque heures.
Biz

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)