Femmes de l'Autremonde, tome 01 : Morsure de Kelley Armstrong


« Rien de tel que la télé poubelle pour se redonner confiance en soi. Imparable. »
(P ?)


L'auteur

 Kelley Armstrong est née en 1968 au Canada.

Écrivaine de fantasy et scénariste, elle a publié des livres pour adultes et jeunes adultes.

Résumé officiel

Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu'elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L'énergie contenue déchire ses muscles — elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation... Elena fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants... et même une belle-mère. En tout cas, c'est ce qu'elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d'elle. Cette Meute qu'elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d'une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l'existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature... Découvrez l'imagination stupéfiante de la nouvelle reine du frisson !

La série

La série comporte 13 titres, dont 9 publiés en France. Le thème récurent, les femmes d'autres mondes (loup-garou, vampire, démon...), sert de lien à la série, alors que les héroïnes changent d'un tome à l'autre.

1 Femmes de l'Autremonde, tome 01 : Morsure
2 Femmes de l'Autremonde, tome 02 : Capture
3 Femmes de l'Autremonde, tome 03 : Magie de pacotille
4 Femmes de l'Autremonde, tome 04 : Magie d'entreprise
5 Femmes de l'Autremonde, tome 05 : Hantise
6 Femmes de l'Autremonde, tome 06 : Rupture
7 Femmes de l'Autremonde, tome 07 : Sacrifice
8 Femmes de l'Autremonde, tome 08 : Démoniaque
9 Femmes de l'Autremonde, tome 09 : Apparition
10 Femmes de l'Autremonde, tome 10
11 Femmes de l'Autremonde, tome 11
12 Femmes de l'Autremonde, tome 12
13 Femmes de l'Autremonde, tome 13

L'histoire

Elena, femme loup-garou, voit sa tranquillité mise à mal par des meurtres d'humains survenus près de la maison de son Alpha...

Mon avis

Je lis peu de bit-lit, mais ce livre m'avait été grandement conseillé. J'ai donc tenté l'expérience, et, encore une fois, je sors un tantinet déçue ! C'est frustrant de voir que ces livres, pourtant d'une écriture pauvre et sans éclat, sont tant plébiscités. À croire que, pour plaire, il faut raconter la couleur du lait dans le bol et le motif de ce dernier... Je suis amère, mais c'est un peu mon ressenti, ce livre déborde de longueurs, de passages insipides où l'auteure nous raconte presque la composition chimique des produits ingérés par les protagonistes ! Je suis même étonnée qu'elle ne nous ait pas donné la recette des crêpes. Ah, si, j'oubliais, elles sont faites à partir d'une préparation « tout prête »... Franchement, quel intérêt ?

C'est ce qui m'a le plus dérangé dans ce livre, cette quantité d'informations quotidiennes inutiles, et qui, surtout, reviennent. Certes, que l'auteur s'attarde, dans une scène, sur le repas orgiaque, mais finalement très humanisé, des loups-garous, peut avoir une valeur constructive, celle, justement, de nous informer de leurs us et coutumes, de leurs habitudes proches des nôtres, de leur semblant d'intégration... de leur capacité à manger « comme tout le monde » et non pas de se nourrir exclusivement de viande crue. Mais, une fois suffit. Même si leur appétit et leurs besoins fonctionnels sont supérieurs à ceux des hommes.

Bref, déçue par la forme et l'emballage, je n'ai poursuivi la lecture que pour le fond, l'intrigue et le monde des loups-garous vu par l'auteur. Car, c'est là une évidence, cette femme a de l’imagination et a su créer une intrigue policière sympathique. Tout d'abord sur les loups-garous. Leur mode de vie, leurs relations qu'ils soient dans ou hors de la meute, les interactions, les choix de l'auteure pour se démarquer des images traditionnelles (balle d'argent...) sont amenés de façon étudiées au cours des pensées de l'héroïne. Ce mode de narration casse le rythme, mais a l'avantage de poser les connaissances sans longs aplats théoriques. Ici, c'est relativement bien fait, d'autant que Kelley Amstrong a su semer ces informations sur tout le livre.

Reste l'idée des serials Killer, que je ne développerai pas, mais qui donne à l'intrigue un souffle, une saveur particulière, qui ont contribué à ma décision de terminer le livre. Les éléments entrent en jeu au fil des pages, et tout est relativement crédible, jusqu'au comportement de l'héroïne qui correspond à ce que l'auteur a insufflé depuis le début du livre.

En aparté, je dirai qu'elle est un peu soûlante, cette héroïne, à tergiverser sans cesse, mais c'est un trait de caractère que lui a donné l'auteur, et cela reste un fil directeur de l'ensemble. Il aurait été dommage que, de surcroît, le personnage change en plein milieu. Bref, c'est elle qui nous raconte son histoire, et je ne me suis jamais sentie concernée... je dois être une piètre confidente, sur le coup ! Le choix d'une narration intérieur occulte la possibilité d’obtenir des informations annexes, et du coup, certains événements arrivent un peu brutalement.

Puisque j'en suis à dénigrer les personnages, je continuerai en disant que les autres ne sont que des potiches, et que le seul qui soit un peu aguicheur, c'est le méchant : Martsen, sorte de dandy prônant le bon goût... mais faux au possible et toujours du côté de la vie, au détriment de ses convictions de la veille (ou comment retourner sa veste en quelques secondes). J'ai trouvé qu'il était amusant, car justement insaisissable. Les autres, Jérémy, Clayton, Nick... pff, déjà vus ! et frustrant de caricature.

Bilan en quelques mots

Les mots pour : intrigue, serial Killer
Les mots contre : style, personnages, répétitions,

Au final 

Que dire ? des longueurs, des répétitions, mais une intrigue sympa. Les personnages principaux sont insipides, l'écriture aussi... reste quelques passages accrocheurs, et une vision de la meute et des relations intrinsèques intéressantes. Sans suite pour ma part.

10 commentaires :

  1. Et pourtant la suite te plairait… car l'intrigue est différente et l'héroïne évolue. Nan mais je rigole ;)
    C'est typiquement le genre de littérature qu'on lit pour se vider la tête sans réfléchir et pour ses clichés aussi.
    Cette série n'est pas ma préférée (comme tu le sais déjà) mais elle est moins pire que d'autres et le deuxième tome est vraiment mieux que le premier.

    Après il en faut pour tous les goûts :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on prend en compte le côté divertissant, oui, effectivement, c'est agréable, cela se lit vite (trop, car c'est creux) En fait, c'est un bon livre de plage...

      S'il n'y avait pas tant à lire, à découvrir, peut.être que je tenterais le second... mais, j'ai d'autres auteurs à parcourir.
      Biz

      Supprimer
  2. La bit-lit , je n'y connais rien, mais ton avis sur cette série ne m'encourage pas, j'attends beaucoup d'un swap que je fais avec My pour qu'elle me fasse découvrir de la bonne bit-lit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mur est bien plus calée que nous, sur ce sujet, elle te fera lire le meilleur, je n'en doute pas.

      Perso, je ne déconseille pas ce livre, il se lit bien... mais, il passe après Garcia Marquez, qui a une écriture somptueuse. C'est difficile de rivaliser.

      Biz

      Supprimer
  3. Loin d'être la meilleure série que j'ai pu lire, mais que j'ai quand même trouvée sympathique et intéressante dans l'ensemble :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'intrigue m'a plu, c'est réellement le style de l'auteure qui me laisse pantoise !

      Biz

      Supprimer
  4. Ce genre de livre c'est vraiment pour le pur divertissement et ne pas se prendre la tête. Ca permet de s'aérer les neurones, de ne pas réfléchir. J'ai beaucoup aimé cette série vu que j'ai lu 6 tomes mais depuis elle est de côté. J'ai du mal à la reprendre tout simplement parce qu'à force de voir les tomes sortir ça me décourage. J'ai horreur des séries à rallonge. Je m'y remettrai parce que certaines personnages me plaisent (que l'on découvre dans d'autres tomes que le 1) mais je ne sais pas quand...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je ne prends en compte que la partie divertissement, c'est vrai que c'est pas mal, mais j'ai tout de même lu plus amusant, plus récréatif ^^

      Et, je crois que l'argument série à rallonge joue aussi dans ma décision d'arrêter au premier tome ! Si j'avais été un tantinet plus séduite, peut-être aurais-je fait l'effort de pousser jusqu'au tome 2.

      Biz

      Supprimer
  5. Comme il a été dit dans les commentaires, ce n'est pas un livre à lire si on veut avoir de la belle écriture, il y a d'excellents auteurs pour ça, Marquez effectivement. Mais dans le genre (bit-lit), c'est une premier tome qui m'avait plutôt plu car j'avais trouvé que l'auteur prenait son temps justement pour écrire son histoire et qu'elle était assez sympathique. D'ailleurs il faudrait que je lise le tome 2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu ais une des raisons de l'apparition de ce livre dans ma Pal (outre le fait que je ne l'ai pas payé ^^) mais, comme tu le sais, l'écriture est importante pour moi, donc...

      Biz

      Supprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)