Nemeton de Céline Leclercq


« Il déposa un baiser sur mon front, provoquant une accélération désordonnée des battements de mon coeur, et partit. 
À partir de cet instant, je fus sûre d'une chose, je venais de tomber amoureuse d'un homme dont j'ignorais le nom. »
(P56)


L'auteur

Titulaire d'une maîtrise en lettres modernes et passionnée de lecture, Céline Leclercq s'intéresse tant aux récits fantastiques qu'à la littérature policière. Elle nous fait partager dans son premier roman jeunesse Nemeton, toute sa passion pour le merveilleux.

Résumé officiel

Dans le véhicule qui l'emmène au village d'Issendic, Gabrielle est à mille lieues de savoir quelles aventures l'attendent. Gagnant peu à peu la confiance des habitants et de ses élèves, la jeune enseignante découvre les histoires heureuses et malheureuses de cette terre oubliée. Mais au-delà des sortilèges et des menaces, c'est l'amour aussi, qui vient à elle, comme s'il avait attendu des générations durant.

L'histoire

La rencontre, de nos jours, d'une jeune femme avec un être mythique...

Mon avis

Merlin ! Qui ne connaît pas ce magicien extraordinaire ? En tous cas, la belle héroïne de ce livre, elle, avait quelques vagues notions sur lui, sur son univers et les lieux mythiques des légendes Arthuriennes. Aussi, dès son arrivée dans cette contrée, n'est-elle que peu surprise d'y rencontrer un être merveilleux, se nommant Merlin et lui prouvant au fil des jours que la magie est un phénomène Naturel...

Mais, je dois donner là, en tout début de cette chronique, le point principal qui m'a chagriné : c'est trop rapide. La rencontre, l'acceptation de l'état de Ce Merlin rencontré, le manque d'expectative de l'héroïne m'ont un peu dérangé. C'est vraiment rapide et Gabrielle ne doute pas. Elle craint pour leur amour naissant, elle craint pour la sécurité des gens du village (un méchant sème quelques troubles), mais à aucun moment elle ne remet en cause la véracité, l'incroyable des événements qui surviennent. Elle adhère à tout, sous prétexte qu'elle se trouve dans la forêt de Brocéliande !

C'est dommage, car le livre ne fait que 158 pages et deux ou trois chapitres supplémentaires, sur les doutes, sur le refus de cette drôle de vérité n'auraient pas été de trop.

Surtout que l'auteur a du talent, elle conte cet amour éperdu avec brio, faisant ressentir la passion qui anime les deux principaux protagonistes avec douceur et justesse sans tomber dans une relation sexuelle (très à la mode). Et, de surcroît, l'intrigue tient la route. Certes, c'est une romance. Certes, on s'attend dès les premiers regards à ce que ce couple se forme, s'aime. Mais c'est frais, c'est ludique, c'est joliment décalé et, surtout, c'est bourré de références celtiques, depuis le titre lui-même. Une vraie mine d'information ! Les druides, leurs coutumes, sans tomber dans de longues explications, juste ce qu'il faut pour nous alerter, nous passionner.

Alors, une fois passée la surprise de la rapidité, reste une sensation d'harmonie. Je me suis laissée emporter par cette charmante liaison, par les rocambolesques aventures de ce Merlin moderne, par tous les apports culturels et par la Nature offerte en quelques mots bien posés. C'est bien simple, ce livre se lit en quelques heures à peine, tant l'histoire est envoûtante.

Bilan en quelques mots

Les mots pour : une très belle romance, connaissances celtiques
Les mots contre : un peu rapide.

Au final 

Une belle romance sur fond de tradition celtique ! Amour, magie, et légende réunis dans un texte simple et bien écrit. Un joli moment de lecture.

Lu dans le cadre du challenge ABC imaginaire

1 commentaires :

  1. J'avais déjà remarqué ce roman en visitant cet éditeur ! Mais tu me titille encore plus ... Alors je me laisserai surement tenter un de ses 4 !

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)