Bobby Pendragon, tome 01 : Le marchand de peur de D.J. MacHale


« Hé, j'espère que quelqu'un pourra me lire, parce que pour l'instant la seule chose qui m'empêche de péter les plombs, c'est de coucher tout ça sur le papier dans l'espoir qu'un jour, quand tout sera terminé, ce journal prouvera que je ne suis pas dingue. Car hier, il s'est passé deux événements qui ont changé ma vie à tout jamais. »
(Premières phrases)


L'auteur


Donald James MacHale est né en 1955 (1956 ?) dans le Connecticut.

Scénariste, réalisateur et producteur exécutif, il est également l'auteur de la jeune série de livres pour jeunes adultes Bobby Pendragon.

Son site

Résumé officiel

Bobby Pendragon est un adolescent de quatorze ans qui ne pense qu'à gagner son prochain match de basket et séduire la ravissante Courtney. Mais un beau jour, son oncle, un vieil original que Bobby aime beaucoup, l'appelle à la rescousse. À travers un mystérieux tunnel spatio-temporel, il entraîne Bobby dans un autre univers : le monde médiéval de Denduron.
La série

À ce jour, la série Bobby Pendragon comporte dix titres...

  1. Bobby Pendragon, tome 01 : Le marchand de peur
  2. Bobby Pendragon, tome 02 : La Cité perdue de Faar
  3. Bobby Pendragon, tome 03 : La Guerre qui n'existait pas
  4. Bobby Pendragon, tome 04 : Cauchemar Virtuel
  5. Bobby Pendragon, tome 05 : La Cité de l'Eau noire
  6. Bobby Pendragon, tome 06 : Les Rivières de Zadaa
  7. Bobby Pendragon, tome 07 : Les Jeux de Quillan
  8. Bobby Pendragon, tome 08 : Les pèlerins de Rayne
  9. Bobby Pendragon, tome 09 : L'avènement du corbeau
  10. Bobby Pendragon, tome 10 : Les Soldats de Halla

L'histoire

Tout est dit dans le résumé !

Mon avis

J'ai récupéré ce livre, il y a quelque temps déjà, et il hantait ma PAL, sans jamais en sortir... j'avais lu un article sympa (où ? je ne sais plus) et le trouvant sur un étal de brocanteur peu de temps après, j'avais sauté sur l'occasion. J'aurais aussi bien fait de l'y laisser !

Je lis pas mal de fantasy, j'ai lu du bon et du moins bon. Ce livre rentre dans ceux à oublier rapidement et cela à cause d'un gros défaut ! L'ensemble du livre est un journal, écrit donc après que les événements aient eu lieu, ce qui ôte tout suspens. Le livre est écrit dans sa majeure partie au passé, ce qui le rend assez « lourd », et qui fait perdre en rythme.

Et c'est là mon plus gros reproche, mais qui m'a fait passer complètement à côté de l'histoire. Comment accrocher, alors que l'on sait que le personnage s'en est sorti sans encombre, puisqu'on le voit en vie, sain et sauf, et qu'il nous raconte les événements avec un certain recul ?

Les autres points faibles ? Le personnage principal, Bobby, se plaint pendant 75 % du livre ! Certes ce qui lui arrive n'est pas sympathique. Certes, être balancé au milieu d'un monde nouveau, en perdant ses repères, ses habitudes doit être assez déconcertant. Mais Bobby est égoïste, immature, peureux, rancunier... et un tantinet paranoïaque ! Son seul souhait est de rentrer chez lui, alors que le monde autour de lui est en perdition, que son oncle est condamné à mort.

L'antihéros, le vilain petit canard, sauvera bien sûr la situation, devenant signe aux ailes majestueuses. Mais les trois quarts d'un livre à pleurnicher, c'est trop !

Cela fait beaucoup de points noirs ?

Il en reste un : ce n'est à aucun moment crédible. Rien. Rien dans cette histoire ne m'a fait espérer que cela puisse exister, que cela puisse être « vrai ». La magie n'a pas fonctionné.

Alors, pourquoi cet article ? Parce que sous tout cela reste une idée, celle des mondes liés entre eux par une force suprême, reste l’innovation des voyages interplanétaires, reste quelques scènes drôlement bien foutues, une aventure dynamique par moment, des rebondissements (même si la plupart sont prévisibles) et des personnages sur terre, qui eux restent crédibles.

Bilan en quelques mots

Les mots pour : idée générale
Les mots contre : style lourd, manque de crédibilité, personnage principal.

Au final 

Journal écrit au passé... perte du suspens ! dommage, car l'histoire comporte de bons éléments. L'ensemble est très prévisible, le personnage principal pénible... une lecture à oublier rapidement.

Livre lu dans le cadre du challenge ABC imaginaire 2013

6 commentaires :

  1. Mince, j'avais vachement aimé quand j'étais ado (je lisais alors excessivement peu de SFFF) ; mais j'avais trouvé que ça tournait salement en rond sur les derniers tomes que j'ai pu lire (série non terminée à ce jour chez moi). Et mine de rien, j'ai presque envie de remettre le nez dans le tome 1, tiens, après ta chronique !
    Je me souviens en revanche très bien d'un point de détail stylistique qui m'avait prodigieusement agacée (pas le récit "journal au passé", bizarrement, je ne m'en souviens pas du tout) : les répétitions. J'avais remarqué que l'auteur utilise tout le temps les mêmes expressions de langage qui reviennent encore et encore... j'avais trouvé ça assez pénible, et le texte semblait assez creux, du coup. Reste que les premiers tomes m'avaient plu, mais je doute qu'ils survivent à une relecture !
    Merci pour ce billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque ce livre est sorti, je pense qu'il devait être novateur, et surtout apporter un souffle SFFF intéressant en littérature jeunesse. Il est à présent grandement dépassé, à mon avis, et ses défauts ressortent au vu des autres livres "bien meilleurs" lus dernièrement. Je l'ai donné à un petit neveu, peut-être que lui le trouvera génial ?
      Le style m'a tellement paru pauvre que je n'ai pas pointé les répétitions... j'ai été vraiment dérangée par l'écriture au passé.
      Bonne chance pour une éventuelle relecture ^^ Biz

      Supprimer
    2. Ah, cette question du passé m'intrigue, je vais relire quelques chapitres pour voir (mais avant, il faut que je l'exhume des tréfonds de la bibliothèque... et ça c'est pas gagné). Je me souviens qu'à l'époque, j'avais trouvé ça très original, mais vu que je ne lisais presque pas de SFFF, c'était peut-être bien le seul que j'avais sous la main, alors va savoir (mais peut-être était-ce réellement novateur?). Mais je pense que c'est très (trop ?) ciblé jeunesse, en effet, et qu'on ne peut pas apprécier passé un certain âge (pas forcément élevé, d'ailleurs). Bref, je reviendrai t'en dire plus si je remets mon nez dedans !

      Supprimer
    3. Tu as aussi des livres au fin fond des armoires ? Poussiéreux à souhait mais que l'on ressort avec un sourire en se rappelant les belles aventures qu'ils contiennent...

      C'est très jeunesse effectivement, mais habituellement, je ne suis pas dérangée par ce point, et ce n'est pas non plus le cas, ici, bien que l'écriture soit parfois limite niaise.

      Je serais ravie de voir ce que tu en penses quelques années après !

      Biz

      Supprimer
  2. Une série que j'entends parler depuis plusieurs années ! Mais j,avoue que l'un de tes points négatifs me fait un peu ralentir l'envie... Des romans trop lourds, j,ai plus de misère avec ça ... à moins que l,histoire soutienne le reste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire est bien, l'intrigue tient à peu près la route, bien que facile et prévisible. Et il se lit très rapidement, si c'est ce qui te freine. En fait, il n'est pas assez travaillé, pour mon goût.

      Biz

      Supprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)