L'agent des ombres de Michel Robert [série]


« Elle ne savait toujours pas quoi penser de lui. Il était difficile de déchiffrer cet homme aux manières si rudes. il avait des secrets et savait les garder. Il avait également souffert, elle le pressentait. Énormément. Et l'aura du danger, de la mort violente, l'imprégnaient, s'imprégnaient de lui.  »
(P93)


L'auteur

Michel Robert est né en 1964.

Ancien handballeur professionnel et écrivain français. Après avoir collaboré avec Pierre Grimbert sur l'écriture du cycle de La Malerune, il explore avec le cycle de L'Agent des Ombres un registre plus personnel : une fantasy aux accents crépusculaires, teintée d’humour noir, de violence et d'érotisme.

Résumé officiel : L'ange du Chaos

Jeune aspirant au service de l'Empire de Lumière, Cellendhyll de Cortavar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n'a dû sa survie qu'à l'intervention des puissances du Chaos. Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. Il n'attend qu'une chose : se venger de ceux qui l'ont trahi. Le seigneur Morion du Chaos lui confie alors une délicate mission : infiltrer l'Empire de Lumière et faire échouer son grand projet de conquête. Le moment est venu pour Cellendhyll d'assouvir sa vengeance.

La série

1 L'agent des ombres, tome 1 : L'Ange du chaos [lu]
2 L'agent des Ombres, tome 2 : Coeur de Loki
3 L'agent des Ombres, tome 3 : Sang-pitié
4 L'agent des Ombres, tome 4 : Hors-destin
5 L'agent des Ombres, tome 5 : Belle de mort
6 L'agent des Ombres, tome 6 : Guerrier des lunes
7 L'agent des Ombres, tome 7 : Chiens de guerre

L'histoire

Voir le résumé... (c'est frustrant, d'ailleurs, ces résumés qui disent tout, ou presque !)

Mon avis

J'ai découvert ce livre il y a quelque temps, par hasard sur un site d'échange de bouquins et décidé à l'ajouter à ma Pal. Je suis toujours en quête de livres fantasy, et, même si je ne connaissais ni ce titre ni l'auteur, les quelques infos glanées à l'époque étaient prometteuses. Il ne sera pas resté bien longtemps sur les étagères... Licorne, avec qui je devais faire une Lc, m'a proposé de le lire.

Dès les premières pages, j'ai su que ce livre me plairait sans me transporter ! C'est de la bonne fantasy, mais c'est aussi du déjà vu. Je m'explique.

De la bonne fantasy avec son lot d'aventures, un personnage relativement charismatique, des scènes épiques et d'autres, sensuelles, un brin d'humour, quelques touches de magie... des bons un peu méchants et des méchants pas trop méchants ou au contraire affreux au possible. Bref, tout ce qui fait que l'on s'amuse, que l'on grince des dents, que l'on espère pour le héros ou ses amis, que l'on sourit. De la bonne fantasy ! Sauf que, à force d'en lire de la fantasy je suis devenue un peu regardante, et que dans le genre Héroïc fantasy, je reste fan de D Gemmel qui a su m'emporter bien plus loin que Michel Robert.

Ici, le livre est un peu cousu de fils blancs. Les événements sont attendus, on sait par exemple que le personnage vu  dans les premiers chapitres et qui semble avoir été oublié par l'auteur apparaîtra au moment opportun... mais l'autre point qui me chagrine, c'est la sensation d'une pale copie des bons romans fantasy, d'une réutilisation, certes intelligente, des standards du genre : Elfes/nains, forêt enchanteresse et j'en passe.

Ceci dit l'emballage entourant l'aventure est convaincant. Les personnages charismatiques et la petite touche d'ouverture d'esprit avec la bisexualité de quelques personnages m'a touché. Cela montre une véritable volonté de sortir les personnages d'un contexte puritain, de les remettre dans une réalité, avec des moments doux, soyeux, de bons petits repas, une amitié naissante... et des meurtres, des combats, de la violence pleine d'hémoglobine. L'auteur a su jouer sur plusieurs tableaux. Il permet à son héros de prendre du repos, lui montre que le monde qu'il croyait vil peut se montrer finalement attrayant, que même s'il a été trahi, il peut encore trouver des amis, de loyaux amis.

Pourtant, je n'ai jamais tourné les pages avidement. Je n'ai jamais été complètement happée par l'ensemble. Les scènes m'ont paru fades, souvent, manquant de ce petit rien qui les rend magiques. Seules les scènes de combats auraient pu m'enchanter, elles m'ont parfois semblé un peu confuses, peut-être parce que je n’arrivais pas à y entrer totalement. Je parle bien sûr des scènes avec plusieurs protagonistes.

Enfin, je me pose des questions sur la présence de certains passages dans ce livre ! Comme l'histoire  de Estrée, sœur de Morion (« maître » du héros), qui livre les secrets de sa maison pour quelques grammes de poudre bleue (drogue). On sent une richesse derrière ces éléments, des tonnes d'histoires possibles, à creuser. Sauf qu'ici l'auteur s'est contenté de nous montrer ces personnages, et qu'ils gravitent en parallèle de l'histoire sans y entrer complément. Comme si une part du livre avait été finalement tronquée. Il n'y a jamais d'interaction avec le héros ! Donc, à quoi servent ces scènes dans Ce livre ?

Quant à la fin, elle ouvre sur une suite, la mission du héros étant terminée. La suite ? Non, sans moi. Je suis sûre que l'auteur y apporte les précisions sur les plans qui composent sa création, sur les rouages entre les maisons des ténèbres, du bien, du chaos. Cela reste assez confus, en fin de lecture.

Bilan en quelques mots

Les mots pour : Idée de base, personnage principal
Les mots contre : humour ? classicisme de l'ensemble,

Au final 

Rythmé, bien écrit tout en restant très classique, un personnage charismatique, sombre et intriguant ! Cela aurait pu me happer, mais je n'ai pas été emballée par l'ensemble. Trop « classique », justement, trop « déjà vu », même si le héros est ici Ténébreux (si j'ose dire). Et surtout, les tentatives d'humour ne m'ont pas fait sourire...

1 commentaires :

  1. Nos ressentis se rejoignent Nanet, on a l'impression qu'il a pris les meilleurs éléments de grands classiques pour en faire, à son idée, une énième quête ! Je repose donc la question du renouvellement de la fantasy qui tarde à se faire audacieuse et créatrice ces dernier temps ! Je reste aussi sur ce premier tome qui peut se lire sans la suite !
    Merci de ce partage Nanet !

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)