Chroniques de la débrouille de Titiou Lecoq




Éditeur : Le livre de poche - Nb de pages : 288.
Série : / 
Catégorie : humoristique - contemporain
Traducteur : /.



Titiou Lecoq est née en 1980.

Après une formation en sémiotique à l'université elle devient journaliste indépendante sur "Slate" et blogueuse sur "Girls and Geeks". Elle a publié plusieurs romans.



Comment survivre à une rupture amoureuse ? Comment s’insérer dans une société qui, clairement, n’attend pas les bras ouverts un bac + 5 de sémiologie ? En adoptant une technique de survie simple : la débrouille. Avec un journal de bord hilarant, Titiou Lecoq livre la cruelle réalité de toute une génération, pour qui la vie moderne est jalonnée d’obstacles, dont le premier consiste à sortir de son lit le matin. Se dessine le quotidien d’une jeune femme d’aujourd’hui, qui passe sa vie entre les boulots, les cartons, ses amis précieux et les histoires foireuses. Incapable de survivre sans télé ni ordi. À la recherche du « connard merveilleux », elle teste plusieurs formules (dont un Partenaire Chocapic avec qui partager ses petits-déjeuners). Car elle doit aussi faire face aux nouveaux rapports hommes/femmes : on discute, on boit, on baise. Le lendemain, on se réveille et on réfléchit. Voici la trajectoire décapante d’une trentenaire, depuis le départ de son premier amour jusqu’à la découverte de la vie avec Têtard, son fils. Titiou Lecoq raconte le quotidien de toute une génération. Caustique, drôle, elle décrypte une époque où on ne badine pas avec l’amour. Ni le porno.






Ce livre entre dans la sélection 2015 du prix des lecteurs du Livre de Poche.

Il entre aussi dans mon abc 2015, lettre L

Tout est dit dans le résumé.


Soyons clairs, je n'ai pas aimé. Et, si je réalise cet article, très court, c'est uniquement parce que le livre entre dans un partenariat. sinon, comme il m'arrive régulièrement lorsque je n'apprécie pas un livre, il n'aurait pas droit au chapitre. Car, mon but sur ce blog, est de présenter des livre et de vous donner envie, si possible, de les lire. Ce qui est fort ardu, vous en conviendrez, si je n'ai pas aimé.

Du coup, je ne sais pas trop que vous raconter sans démonter le bouquin... et je vais me contenter de trois réflexions :

  1. C'est bardé de clichés. 
  2. C'est écrit en langage parlé.
  3. C'est très orienté.
Quelques bons passages sont à relever, mais comme pour le reste, ils sont abordés puis, abandonnés. rien n'est construit, rien n'est profond. Certes c'est un livre humoristique (?!) mais d'autres en ont fait de bien plus savoureux, avec des thématiques poussées. Ici, les textes se perdent en couinement de l'héroïne qu raconte sa vie et ses déboires, passant d'un sujet à l'autre sans les approfondir. Sauf le porno ! ah, ça, c'est détaillé. A croire que tous le monde passe sa vie devant un porno ! Je ne dois pas faire partie du même monde... 

Voilà, ce sera tout, le reste ne serait pas très agréable pour l'auteur et, franchement, je ne vois pas pourquoi j'agresserai cette personne. Elle a écrit un livre, je n'ai pas accroché. Basta. D'autres y trouveront peut-être leur plaisir. 



Une héroïne très "bobo-parisienne" qui doit vivre de débrouille parce qu'elle préfère se lever à 11 heures que de continuer à travailler pour un patron ! La liberté à un coût, mais de là a en faire un roman...


Succession de chroniques très courtes, typées blog, qui se suivent sur plusieurs années. Pas de descriptions, c'est superflu...



Les mots pour : /

Les mots contre : Style parlé, sujets abordés (sexe, porno... ! ) manque de descriptions, manque d'intrigue.

Notation :

Style (sur 5) 1 Intrigue (/4) 1,5 Personnages principaux (/3) 1
Style 1 Crédibilité 0,5 Personnages secondaires (/1) ?? 
Narration 0 Action 0.5
Description 0 Violence/tendresse 0.5 Temps et espace (/2) 1
Sensation générale (/3) 1 Rythme général (/2) 1 Total (/20) 6,5



Bof. Quelques bons passages noyés sous une tonne de gros mots volontaires, pour faire "bien". Écrit en langage parlé, donc sans saveur. A oublier...

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)