L'art d'aimer d'Ovide


Petit retour aux classiques avec un texte qui n’a pas pris une ride : l’art d’aimer d’Ovide.



Éditeur : Edition Librio

Nb de pages : 96
Série : / 
Catégorie : ...

Traducteur : Henri Bornecque.


Pourquoi ce livre ?

Ce livre entre dans mon ABC 2015. C’est une relecture. 



La séduction : un art subtil, un rite mis à l’honneur pendant la Renaissance avec les cours d’amour, mais déjà chanté par Ovide. 

La femme étant libre de ses sens et de ses sentiments, comment la conquérir ? Où tendre ses filets ? Compliments, promesses, larmes, baisers, hardiesse... Toutes les armes sont bonnes. Celle que l’on aime une fois séduite, comment la retenir ? 

Au terme d’un jeu dont le prix est le plaisir, l’amant raffiné a plus d’une corde à son arc... Quant à la femme, il lui appartient de garder son éternel féminin, ce qui n’est pas le plus facile... 

Au-delà de l’artifice, l’art doit gouverner l’amour. Un art dans lequel Ovide est passé maître.



Ovide [en latin Publius Ovidius Naso] est né en 43 av. J.-C. en Italie et décédé mort en 17 ou 18 ap. J.-C. en Roumanie.

Poète latin, il vit la naissance de l’Empire romain. 

Ses œuvres les plus connues sont l’Art d’aimer et les Métamorphoses.




Le livre est découpé en trois parties :
  • Le premier Livre enseigne aux hommes à séduire les femmes. 
  • Le deuxième Livre apprend à transformer sa conquête en amour durable.
  • Le dernier Livre s’adresse aux femmes, et prodigue les conseils pour séduire et conserver la relation jusque dans les plaisirs amoureux.

Ne vous attendez pas à une analyse de l’œuvre. De nombreuses personnes plus ou moins qualifiées en ont fait. Je vous laisse chercher sur le net.

Style et traduction


Personnellement, c’est mon ressenti face à cette lecture du texte que je vais vous livrer. De même, je ne ferai pas d’analyse style, car j’ai lu une traduction libre (Henri Bornecque) et non pas un texte en vers comme l’original. Ne lisant pas le latin couramment, il m’aurait été difficile de comprendre ce dont parlait Ovide.
[1,1] Siquis in hoc artem populo non nouit amandi,
Hoc legat et lecto carmine doctus amet.
Arte citae ueloque rates remoque mouentur,
Arte leues currus: arte regendus amor.

L’intrigue


Je vais donc plutôt parler du sujet traité dans le livre, du fond. Ovide aborde dans ce texte le thème de l’amour. Avec beaucoup d’humour, il se prend pour le conseiller d’un jeune homme et décide de lui expliquer les techniques de séduction. Ces conseils pourraient encore être en vigueur aujourd’hui, ils sont pleins de sagesse et les jeunes hommes devraient s’en inspirer au lieu de tenter des approches parfois risibles.

Par certains côtés, le texte est très moderne. La femme gagne une grande liberté et l’homme doit rechercher son plaisir, se soumettant à ses désirs.

Toutefois, l’ensemble de paraître amoral, le texte se jouant du mariage et proposant aux hommes et aux femmes de prendre des amants librement.

Humour


Au fil des mots, l’ironie apparaît évidente. L’auteur caricature des mœurs certainement en vigueur à son époque. J’ai souvent souri en lisant ces mots, imaginant les Romains dans leur parure, les femmes couchées sur leur lit recevant maints cadeaux de ces amants avides de passion.

Sans compter les petites piques envers les héros de la mythologie dont est parsemé l’ensemble du texte. Ou encore les scènes enchâssées au fil des pages, petites comédies très amusantes.


Au final


Cette relecture 30 ans après la première m’encourage à relire les métamorphoses. Je gardais en souvenir un texte lourd et pompeux. J’ai découvert un texte amusant, très moderne dans ses idées alors qu’il date de l’an un.




Les mots pour : Humour, thèmes abordés, liberté.

Les mots contre : /

Notation : Pas de notation de l’écriture normalement notée sur 2
Style : 2/3
Intrigue : 2.5/4
Personnage principal : 2/3
Écriture : / Crédibilité : 1
Personnages secondaires : 1/1
Narration : 1 Action : 0.5
Temps et espaces : 2/2
Description : 1 Violence/Tendresse : 1
Coup de cœur : non
Sensation générale : 2/3
Rythme général : 1.5/2
Total : 13/18 = 14,5/20

L’art d’aimer ou comment séduire une femme... Un texte très moderne, que de nombreux hommes devraient lire et surtout appliquer. 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)