Curiosité Malsaine de Lise Syven


La curiosité est un vilain défaut et peut même devenir très dangereux. Vous n'y croyez pas ? Venez donc lire ce tout petit texte : Curiosité malsaine, de Lise Syven...



Éditeur: Editions du Riez

Nb de pages :E-pug
Série : Au sortir de L'ombre 
Catégorie : fantastique

Traducteur : /

Pourquoi ce livre ? 

Chaque mois, le groupe un mois, une maison, un achat
présente une petite maison d'édition.

Le mois de septembre était consacré aux éditions du Riez 


Qui a dit que la curiosité était un vilain défaut ?

Tiré de l'univers de l'ouvrage de Syven, Au Sortir de l'Ombre, finaliste du prix Bob Morane 2012, ce texte peut aussi bien se lire en introduction de l'univers qu'en bonus de l'histoire !


Lise Syven est née en 1978 au Havre.


Présidente de l'association Tremplins de l'Imaginaire de fin 2010 à début 2013, Lise Syven est aussi l'initiatrice de CoCyclics, un collectif d'écrivains qui travaillent à améliorer leurs manuscrits et à promouvoir les littératures de l'Imaginaire.

Son site





Une jeune femme vient de s'installer dans maison abandonnée. Ses voisins, curieux et désireux de lui faire faire quelques travaux, vont découvrir une drôle de demoiselle...

J’ai lu, il y a maintenant quelque temps (4 ans !) le livre Au sortir de l’ombre qui m’avait vraiment plu. Ce texte très court est une sorte de préquelle et nous plonge dans l’ambiance sombre du roman. 

Cette histoire débute simplement et nous plonge peu à peu dans un univers fantastique. Les éléments s’enchaînent simplement et le lecteur découvre l’horreur de cette réalité au fil de sa lecture. 

Le style très travaillé de Lise Syven est un régal pour les amateurs de belles plumes. Les mots sont recherchés et collent à l'intrigue, au suspens désiré.

Format de type nouvelle


Le format « nouvelle » implique des descriptions écourtées, mais présentes et savoureuses. Le ton volontairement ancré dans le suspens, les décors décrépis, la mort rapide d’un personnage amènent une sensation de mal-être et, pourtant, l’envie de poursuivre la lecture. Bref, une réussite. 

L'intrigue


Je ne vous parlerai pas de l’intrigue. Il serait vraiment dommage mais je vous invite à faire les curieux je vous assure, ce ne serait pas malsain ! 

Je me contenterai d'évoquer l'époque : 1880 (d'après le roman) et le lieu, une petite bourgade sans nom dans l’Angleterre. Ce manque de précision est lié à cette intrigue... La maison Ruthwell est le seul véritable point lieu et finalement, l'histoire pourrait se dérouler partout et ailleurs. 

Des personnages intrigants


Les trois personnages principaux sont croqués en peu de mots. C’est largement suffisant, vu le nombre de pages et pour la compréhension de l’histoire. Un peu caricatural pour deux d’entre eux, ce qui permet une vision rapide de leur caractère. La troisième – et plus importante – , Miss Trina, est volontairement laissée dans l’ombre par l’auteure. Ce manque d’informations accentue le suspens et rend cette femme mystérieuse. 

La fin est accrocheuse et donne réellement envie de lire le roman


Les mots pour : Style ! intrigue, suspens

Les mots contre : trop court (mais est-ce un défaut ?)

Notation :
Style : 4.5/5
Intrigue : 3/4
Personnages  : 3.5/4
Écriture : 2.5 Crédibilité : 1
P principal(aux) : 2.5/3
Narration :1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description :1 Violence/Tendresse : 1
Temps et espaces : 1.5/2
Sensation générale : 2.5/3
Rythme général : 2/2
Total : 17/20

Un mini coup de coeur pour ce texte très court ! Je ne suis pas adepte de fantastique mais ici, j'ai apprécié le suspens et l'ambiance gothique. 

3 commentaires :

  1. J'ai toujours du mal avec les histoires trop courtes, style nouvelles...pourtant il y a des chouettes choses à y découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle-ci est fort belle, je te la conseille, et surtout la suite... Bises

      Supprimer
  2. Les nouvelles c'est mon truc et ton avis est très positif alors je pense me laisser tenter.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)