L'Enfer pour Parady de Jean-Serge Lalanne

Saurez-vous découvrir les coupables avant l'inspecteur Catmandou ? C'est le petit jeu que nous propose  Jean-Serge Lalanne dans ce recueil de quatre nouvelles : L'Enfer pour Parady. 


Éditeur : Librinova

Nb de pages : e-pub

Série : / 

Catégorie : Nouvelles — polar

Traducteur : /.

Pourquoi ce livre ? 

Ce livre m'a été offert par les éditions Librinova,
que je remercie pour cette découverte.

– Un écrivain qui perd son inspiration sous les cocotiers :" L'enfer pour Parady "
- Un meurtre et beaucoup de suspects dans un village isolé :" Un jeu d'enfant "
- Une semaine agitée dans une maison de retraite :" Le collier de l'arène "
– Un tueur en série qui signe ses crimes d'une façon très particulière :" La matole "

L'inspecteur Catmandou, dit le Népalais, nous entraîne dans ses investigations de Paris à Tahiti en passant par Triffouillis-les-Oies, pour résoudre avec flegme et efficacité, ces quatre enquêtes policières.




Biographie

Juste un "faiseur d'histoires", qui se livre en dilettante à son occupation favorite : l'écriture de nouvelles.

L'histoire

  •  Quatre nouvelles où l'inspecteur Catmandou intervient et, digne d'un Sherlock Holmes, trouve la solution aux meurtres commis. 

Mon avis

J'ai été contacté par les éditions Librinova pour chroniquer ce recueil de nouvelles. le résumé,frais et un brin mystérieux, m'a attiré, d'autant que j'aime les nouvelles que j'intercale souvent entre d'autres lectures.


Style et humour. 


Le style de l'auteur est intéressant, avec des phrases qui coulent, des mots simples, de jolies métaphores et quelques touches d'humour et jeux de mots. L'ensemble se lit très bien.

Les dialogues sont peu présents, mais les paragraphes courts et le choix de changement narratif selon la nouvelle donnent un rythme de lecture rapide.

La taille même des nouvelles varie, avec trois textes assez courts et une longue nouvelle : Le collier de l'arène, ce qui permet de les lire en très peu de temps, parfait ! 



Indices cachés.


Ces quatre nouvelles proposent des indices que l'inspecteur démontre à la fin du texte, comme dans les romans de grands auteurs du genre. Vu la taille du texte, je me suis amusée à chercher ces indices et j'ai parié, à chaque fois, sur l'auteur du crime. Je ne dévoilerai, bien sûr, pas les coupables, et je ne vous donnerai même pas d'indices. 

Je note juste que le dernier texte, très différent, ne m'a pas amusé. je l'ai trouvé bien moins aguicheur et un peu alambiqué, du fait de changement de narrateur dans chaque chapitre (oui, des chapitres dans une nouvelle).


Voyage d'un inspecteur.


Chaque texte fait voyage Catmandou (avec un C) et nous entraîne vers des destinations caricaturées par l'auteur. Avec quelques artifices, il nous plonge dans les lieux, comme l'accent pour les Toulousains, un peu de rhum pour les îles... bref, c'est simple, mais cela fonctionne. 

Les marqueurs temporels sont amenés en douceur ou, pour Le collier de l'arène, clairement notifiés. 


Personnages.


Je terminerai par un mot sur les personnages qui souffrent eux aussi d'un peu de caricature, mais, là encore, ce n'est pas vraiment grave, puisque le format ne permet pas de les développer.

Toutefois, j'aurais aimé obtenir un peu plus d’informations sur l'inspecteur, personnage central.

Au final

Les mots pour : ...

Les mots contre : ...

Style : 2.5/5
Intrigue : 2.5/4
Personnages  : 2.5/4
Écriture : 1.5 Crédibilité : 1.5
P principal(aux) : 1.5/3
Narration : 1 Action : 0.5
P secondaires : 1/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 0.5
Temps et espaces : 1.5/2
Sensation générale :2/3
Rythme général : 1.5/2
Total : 12.5/20

En bref : un recueil de nouvelle très sympathique et qui se lit très vite. L'inspecteur Catmandou est digne de Sherlock pour ses déductions mais manque un peu d’étoffe, de charisme. Un auteur à suivre ! 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)