Cité de la Poussière Rouge de Xiaolong Qiu


Cinquante ans d'une cité, au cœur de Shanghai, relatés au travers des vies d'une vingtaine de personnes. Découvrez la Cité de la poussière rouge, recueil de nouvelles historique de Xiaolong Qiu.


Éditeur : Éditions Liana Lévi (Piccolo)

Nb de pages : 221

Série : / 

Traducteur : Fanchita Gonzalez Battle.

***

Catégorie : nouvelles - Historique

***
Partenariat : / 

Challenge : ABC 2017.


Shanghai, cité de la Poussière Rouge. Dans cet ensemble de maisons traditionnelles, les habitants aiment se réunir dans l'une des allées pour leur "conversation du soir". De la prise de pouvoir du Parti communiste en 1949 jusqu'à la période actuelle du "socialisme à la chinoise ", en passant par la Révolution culturelle, chacun tisse son récit. Travail, précarité, ambition et amour se déclinent selon la grammaire socialiste, car rien n'échappe à l'idéologie. Avec ces nouvelles, Qiu Xiaolong pose un regard pénétrant et lucide sur la Chine contemporaine. Certaines d'entre elles ont été publiées dans Le Monde durant l'été 2008.


Ce livre m'a été prêté par Yuka, dont vous pouvez découvrir le blog : la récréation littéraire


Biographie

Qiu Xiaolong est né à Shanghai en 1953.

Auteur chinois de roman policier, poète et amateur de taï-chi. Il a obtenu le prix Anthony Award du meilleur premier livre en 2001.

L'histoire

  •  24 nouvelles sur les habitants de la Cité de la poussière rouge, à Shanghai. 

Mon avis

Grâce à mon amie Yuka, j'ai pu enfin parcourir un livre de cet auteur... que j'ai découvert en organisant le challenge ABC : plusieurs challengers l'ayant lu en tricherie pour la lettre X (son prénom) et quelques un, comme moi, pour la lettre Q.

24 nouvelles

Ce recueil retrace la vie de la Cité de la poussière rouge, un quartier de Shanghai, sur une cinquantaine d'années.

Au début de chacune, un petit rappel historique des événements important, permet de comprendre et de se souvenir de l'histoire de la chine. Que ce soit les premiers essais nucléaires, la révolution culturelle, ces informations concises placent l'intrigue de la nouvelle dans son contexte.

L'ensemble donne une vision de ce pays, des mutations opérées au fil des années. Pour une Occidentale, c'est intéressant de se plonger au cœur de ces vies et découvrir l'évolution des mœurs.


Tableaux et portraits. 


Sans juger, l'auteur croque 24 tableaux de vie, 24 portraits frais, divertissants, oui parfois un peu plus sombres. Chaque personnage vit dans ce quartier et l'on retrouve des habitants récurrents, au fil des sujets abordés.

L'auteur va même jusqu'à relater certains personnages dans deux nouvelles espacées de nombreuses années, comme pour Bao que l'on découvre poète en 1958, puis vendeur de tofu en 1996. Grâce à lui, Xiaolong Qiu aborde la déchéance des hommes de lettres de l'état, et la difficulté pour les auteurs politiques de rester dans la mouvance.

Je n'ai pas de portrait préféré, comme je n'en ai pas qui m'est déplu. Mon regret ira aux constructions des textes un peu redondantes, puisque beaucoup de personnages ont, finalement, le même destin.

Un style souple. 

Je retiens de l'ensemble un style souple et beaucoup d'humour. À travers les descriptions (agréables), j'ai eu la sensation de voir cette cité, les pièces de vies, les nombreux aliments présentés, les tenues de certains.

Cette richesse, liée au contexte historique, m'a permis d'aborder ce pays différemment. J'en garde l'image d'une grande sérénité et d'un respect des anciens.

Le rythme est un peu lent, ce serait peut-être un bémol si la taille des nouvelles ne permettait pas une immersion rapide. Même si un texte nous paraît moins agréable, sa taille succincte aide à le lire promptement.

Au final

Les mots pour : style souple, humour, Histoire de la Chine

Les mots contre : un peu lent ?

(explication de la grille de notation)
Style : 4/5
Intrigue : .3.5/4
Personnages  : 3.5/4
Écriture : 2 Crédibilité : 2
P principal(aux) : 2.5/3
Narration : 1 Action : 0.75
P secondaires : 1/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 0.75
Temps et espaces : 2/2
Sensation générale : 2.5/3
Rythme général : 1.5/2
Total : 17/20

En bref : Une très belle lecture pour ce recueil de nouvelles historiques, axée sur des portraits. Une immersion dans cette cité où les vies se mêlent, où les destins se lient à l'évolution d'un pays. 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)