De Raphia et de Soie de Benoît Couzi


Entre arnaque et faux semblants, saurez-vous démêler le vrai du faux ? Découvrez l’aventure de Paul, dans ce roman contemporain de Benoit Couzi : De raphia et de soie.


Éditeur : autoédition/Edilivre

Nb de pages : 314

Série : / 
Traducteur : /.
***
Catégorie : Contemporain

***
Partenariat : direct auteur 

Challenge : ABC 2017.


Paul Créteau, la cinquantaine, est un homme comblé. Depuis ses tendres années, il a à ses côtés une épouse aimante, fidèle et toujours irrésistible. Il habite une maison de rêve dans un bourg champenois avec un magnifique jardin d'agrément et une piscine où il aime y nager nu. Enfin, sa fierté et surtout sa plus belle réussite est son entreprise de construction florissante créée il y a dix ans à peine, Progésis.

Pourtant un matin, Emmanuel son conducteur de travaux, bras droit et associé lui annonça abruptement qu'il voulait démissionner à effet immédiat, sans préavis. Un coup de massue pour Paul qui avait accordé à cet homme toute sa confiance. Ce départ précipité enclencha dans son sillage de nombreuses difficultés pour l'entreprise. Conséquences directes ou indirectes du départ d'Emmanuel ? Comment Paul va-t-il gérer cette crise ?

Un extrait du livre


Biographie


??

Son site 

L'histoire

  •  La chute rapide et effrayante d'un homme d'affaires. 

Mon avis


Il y a quelques jours, Benoit Couzi a proposé ce livre aux blogueurs. Le résumé m'a paru sympathique, j'ai donc accepté cette charmante proposition. Et j'ai bien fait !

Style classique et efficace.


Quelle lecture agréable. Le style est fort classique, sans grande prise de risque. Mais, comme il est maîtrisé, les phrases coulent seules, les mots s’enchaînent et les descriptions (nombreuses) apportent une jolie âme à l'histoire. On baigne dans l'univers de Paul, le personnage principal.

Les 3/4 de la narration sont centrés sur lui et de rares chapitres sont consacrés à son épouse. Ces derniers sont à la première personne, ce qui ajoute du charme. Je ne suis toujours pas fan du genre, mais comme ici, cela reste épisodique, cela ne m'a pas vraiment dérangé. Enfin, au premier, j'ai craint une alternance, puis la construction avec ces interventions ponctuelles m'a permis d'apprécier le texte.

L'intrigue se découpe en quatre parties, avec de courts chapitres qui aident à une lecture rapide. L'ensemble est cohérent, avec une chronologie respectée, et quelques petits aller-retour, simples.

Road-movie et grosse berline. 


Une bonne partie de l'histoire se passe en voiture. Grosse berline au confort et option modernes, les déplacements de Paul sont une routine et il avale les kilomètres avec un plaisir ressenti. Sauf que, personnellement, ces routes et ces nombreux déplacements m'ont un peu semblé redondants.

Fort heureusement, les descriptions et le rythme de lecture soutenu ont réduit ces trajets.

Je retiens la grosse berline, qui comme tout le premier chapitre et les grands restaurants fréquentés, est un évident signe extérieur de richesse. Probant, dans une intrigue qui raconte la chute d'un entrepreneur.

L'intrigue, justement. 


Et bien, je n'en parlerai pas. Elle est bien pensée et argumentée. La fin peut sûrement surprendre quelques lecteurs. Si je l'ai deviné, je ne vais pourtant pas la considérer comme un bémol. Plutôt une suite logique.

Je terminerai par la mise en garde, masquée sous l'intrigue, des beaux parleurs et des offres trop alléchantes. Benoit Couzi aborde là un sujet de société effrayant. Les arnaques pullulent autour de nous. Paul se méfie et évite d'envoyer son argent en Afrique...

Au final

Les mots pour : style classique efficace, rythme soutenu par de courts chapitres, jolies descriptions

Les mots contre : narration à la première personne ?

(explication de la grille de notation)
Style : 3.75/5
Intrigue : 3/4
Personnages  : 3/4
Écriture : 1.75 Crédibilité : 2
P principal(aux) : 2.5/3
Narration : 1 Action :0.5
P secondaires : 0.5/1
Description : 1 Violence/Tendresse :0.5
Temps et espaces : 1.5/2
Sensation générale : 2.5/3
Rythme général : 2/2
Total : 15.75/20

En bref : un livre contemporain avec une intrigue très crédible. Un style classique convaincant et de jolies descriptions. Une fin bien amenée. 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)