Le livre des Tôda de Nahoko Uehashi [série]


Les Tôda sont si dangereux que nul ne peut les approcher ! Pourtant Erin parviendra à en chevaucher un... Découvrez le premier tome de cette série jeunesse fantasy : le livre des Tôda de Nahoko Uehashi 


Éditions Milan


Nb de pages : 366

Série : La Charmeuse de bêtes
 
Traducteur : Yukari Maeda et Patrick Honnoré.

***
Catégorie : Fantasy jeunesse

***
Partenariat : / 

Challenge : ABC imaginaire 2017.


Érin n’a que dix ans lorsque sa mère est sauvagement exécutée sous ses yeux pour avoir failli dans sa charge de soigneuse de Tôda de combat. Désormais orpheline, Érin est recueillie par Jônn le vieux professeur passionné d’apiculture, qui l’élève comme sa propre fille. Au contact de cet ancien soigneur de Ôjû, les animaux royaux, Érin se remet peu à peu de ses blessures ; grâce à l’éducation que Jôn lui prodigue et à ses talents exceptionnels, la fillette se découvre elle aussi une vocation de soigneuse et intègre bientôt l’école qui lui permettra de faire de sa passion un métier. Une passion qui la conduira pourtant au cœur d’un terrible conflit...

La série se compose de deux tomes
La Charmeuse de bêtes, tome 1 : Le livre des Tôda
La Charmeuse de bêtes, tome 2 : Le Livre des Ôjû



Biographie

Nahoko Uehashi est née en 1962 à Tokyo

Auteure de littérature d’enfance et de jeunesse, elle enseigne l’ethnologie dans une université privée de Tokyo. Elle a reçu en 2014 le prix Hans Christian Andersen.


L’histoire

  •  Une jeune fille de dix ans découvre de lourds secrets, le jour où elle perd sa mère. 

Mon avis

Pour changer un peu de mes relectures, j’ai pris un livre au hasard sur mon étagère des challenges. Ce tout petit bouquin a su me divertir.

Léger effet catalogue. 


Bon, le vrai gros bémol, c’est l’effet catalogue ou dictionnaire avec de nombreuses informations diffusées en paquet dans le livre et qui sortent le lecteur de l’intrigue. Exemple, pour les abeilles, l’auteur a décrit en détail la vie de la ruche, la fabrication du miel… c’est très instructif, mais cela ralentit le rythme de lecture.


Différence d’écriture.


L’autre point étonnant que j’aimerais soulever, c’est la différence d’écriture de certains chapitres. Tous les passages sur la petite orpheline sont assez enfantins, écrits avec des mots simples, des phrases courtes.

Mais les passages concernant Yojé, la reine, sont plus soutenus. L’intrigue y est aussi plus complexe.
Cette ambivalence m’a dérouté et donné le sentiment d’une écriture par deux personnes tant elles étaient disparates.

Un point à souligner, c’est l’apparition des pensées en italique. Cette mise en page permet de bien les identifier.


L’intrigue.


La mère de Erin est issue des Ahayo, une race nomade. Elle n’a jamais été totalement acceptée par le village où elles vivent avec Erin. En tant que vétérinaire elle s’occupe des Toda, ces gros serpents aux écailles indestructibles et aux dents de sabre. Ces animaux extrêmement dangereux sont enfermés dans des grottes et n’obéissent qu’à un coup de sifflet particulier.

Pour sauver la vie de sa fille, elle va trahir un secret conservé jalousement par les siens.

Erin, emportée par un Toda sauvage, échoira sur les berges d’une autre contrée et un bon vieil apiculteur la prendra en charge.

Animaux fantastiques. 


Ces Toda sont des animaux dangereux et hanteront la mémoire d’Erin. Tout au long de sa nouvelle vie chez Jon, elle va taire le secret de sa mère. Très intelligente, bien éduquée et instruite, elle va rapidement faire preuve d’ingéniosité et de curiosité en ce qui concerne tous les animaux. 

Aussi, lorsqu’elle entre dans une école de soins, elle sera prédestinée à s’occuper de ces drôles d’oiseaux mystiques : les Ojus. 

Le livre laisse présager un lien entre ces Oju et les Toda, sans le dévoiler. 

Au final

Les mots pour : Intrigue, Toda et Oju. Personnage de Jon.

Les mots contre : Prévisibilité, Changement de style.

(explication de la grille de notation)
Style : 3,25/5
Intrigue : 3,5/4
Personnages  : 3/4
Écriture : 1,5 Crédibilité : 1,5
P principal (aux) : 2/3
Narration : 1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description : .75 Violence/Tendresse : 1
Temps et espaces : 1,5/2
Sensation générale : 2/3
Rythme général : 2/2
Total : 15,25/20

En bref : un roman jeunesse fantasy très agréable, avec une intrigue en plusieurs temps. Un petit effet catalogue est à reprocher pour les enseignements sur les abeilles, par exemple. 

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)