Solitudes et sacrifices d'Andréa Deslacs


Entre anges et saints, inspecteur et veuve, l’ambiance est légèrement tendue. Chacun va devoir composer entre Solitudes et sacrifices. Andréa Deslacs nous a concocté un deuxième tome de la série Heaven Forest superbe et troublant


Éditeur : Hydralune

Nb de pages : ??

Série : Heaven Forest 

Traducteur : /.

***
Catégorie : Fantasy (dark) 

***
Partenariat : avec l’auteure 

Challenge : /.


Quatre nouveaux cadavres sont retrouvés noyés à proximité des docks. L’inspecteur Oeverlake est persuadé que ces morts sont intimement associées à son enquête sur Else Other. À la recherche d’indices, il lui faut plonger, seul, dans un quartier réputé pour sa criminalité et sa mafia.
Sur le port, l’agitation règne déjà. Chacun affûte ses armes, prêt à défendre ses valeurs et son territoire. Le culte local du Thésaurus évoque un combat millénaire entre les Saints des humains et les Anges des brouillons. Or, toute légende se base sur un fond de réalité. Certains mutants de Heaven Forest auraient-ils autre chose dans leurs veines qu’un sang purement humain ?

Dans ce contexte troublé, que va-t-il advenir du Cerf ?

La série se compose de trois tomes publiés et deux à venir.

  • Darkwood
  • Solitudes et sacrifices
  • D’une terre à l’autre : sorti le 29/07/2017
  • ??
  • ?? (j’ai lu des extraits, c’est.... top !)



Biographie


Andréa Deslacs est illustratrice et résidente de l’Association des Plumes de l’Imaginaire. Elle est aussi parfois nouvelliste sur le fanzine d’écriture, Etherval édité par l’association.

Elle a fait ses premières armes à l’université en passant une thèse à la fois littéraire et scientifique sur la vision des évolutions de la médecine par les auteurs de science-fiction.

Passionnée de littérature de l’imaginaire, elle est tombée sur son premier livre de SFFF à l’adolescence.

Son site.


L’histoire

Un homme démembré en pleine rue, c’est intrigant. Mais cinq, ça sent le complot... 

Mon avis

Lorsque j’ai refermé le premier tome, l’an dernier, je m’étais promis de lire la suite. Elle n’existait pas encore (enfin, elle n’était pas publiée). Elle a vu le jour en mars. Depuis, je me dis : il faut que tu la lises, il faut que tu la lises, il faut (bon, vous avez compris), mais voilà, je suis moi-même en pleine écriture (^^) et, vous l’avez constaté puisque je publie moins souvent sur ce blog, je lis bien moins !

Sauf que, le mois dernier, j’ai reçu un petit message d’Andréa Delacs avec non pas un, mais deux tomes ! le second, que je vous présente ci-dessous, et le troisième que je présenterai dans l’article suivant. Je voudrais la remercier pour ces deux livres ainsi que pour sa plume et son talent.

Je ne sais pas par où commencer...


Que dire de ce livre, si ce n’est que j’ai été déroutée par les premiers chapitres ? Sur le coup, j’ai même cru m’être trompée de fichier (vu que j’avais le troisième, aussi). Mais (oui, j’ai vérifié) les mots m’ont emportés dans un flot d’émotions, celles des personnages et les miennes.

Quelle claque !

Je suis peureuse, un peu sensible et surtout, dotée d’une imagination terrible qui me fait visualiser les scènes lues. C’est l’une des raisons qui me tiennent éloignée des films d’horreur (cauchemar assuré) et des thrillers bien gores.

Or, l’écriture d’Andréa cumule un visuel fort et des sentiments puissants. Elle permet donc d’éviter les grosses frayeurs d’imagination, puisque le ressenti des personnages vient adoucir les éléments tragiques. À chaque litre d’hémoglobine versé, les pleurs, les râles, les pensées venaient m’empêcher de frémir et poser la liseuse.

Les uns et les autres. 



Rapidement, et toujours en alternance (voir article sur le tome un) l’intrigue m’a emporté dans Heaven Forest. J’ai suivi chaque protagoniste dans sa quête de vérité. Car, c’est la base du livre. Chacun cherche sa voie (avec plus ou moins de voix, surtout dans les premiers chapitres).

L’inspecteur Overlake parachuté dans cette sombre contrée emplie d’étranges et dangereuses personnes va encore montrer ses aptitudes particulières. Et se mettre en danger.

Lisbeth, l’épouse du personnage tronçonné, va nous conduire dans cet ailleurs et nous dévoiler une part du passé.

Chacun son tour, les protagonistes sèment des indices, jusqu’à ce petit garçon, que l’on découvre sans comprendre au départ pourquoi Andréa nous raconte son histoire.

Cerf, bois et pantins. 


Ange, démons, saints, nains, elfes. Un bestiaire riche et très fantaisiste s’ordonne dans ce second tome. On entrevoit les rouages, on cerne une hiérarchie.

J’avoue que certains passages m’ont paru légèrement obtus. Mais, emportée par la grâce du texte, la poésie qui en émane, j’ai poursuivi la lecture. Et peu à peu, comme dans un puzzle, les pièces ont pris leur place. L’intrigue s’est dévoilée.

J’ai compris qui était ce Cerf et pourquoi. Qui étaient les pantins et les meneurs ?


Et j’ai fini le livre en étant vraiment contente d’avoir la suite !


Au final

Les mots pour : style, ambiance, personnages, Heaven Forest.

Les mots contre : imbroglio dans la mythologie ?

Style : 4/5
Intrigue : 3,5/4
Personnages  : 3/4
Écriture : 2 Crédibilité : 1,5
P principal (aux) : 2/3
Narration : 1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 1
Temps et espaces : 2/2
Sensation générale : 2,5/3
Rythme général : 2/2
Total : 17/20

En bref : Un deuxième tome qui m’a emporté dans l’univers très riche de l’auteure et qui a répondu à plusieurs questions, avant d’en poser de nombreuses autres... 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)