Vampires d'une nuit de printemps de Lia Vilorë


Et si votre porte-monnaie pouvait vous parler, feriez-vous des économies, lors des soldes ? Drôle de question pour un drôle de pouvoir, celui de la jeune Lia Fail, héroïne de Vampire d'une nuit de printemps de Lia Vilorë.


Éditeur: Le petit caveau

Nb de pages :250

Série : Vampires
Traducteur : /.
***
Catégorie : Fantastique humoristique.

***
Partenariat : / 

Challenge : ABC imaginaire 2017.


Cher journal,

Désormais, mon nom est Fáil, Lía Fáil, et je suis un vampire.
Sans déconner ?
Punaise de pouvoir idiot, et tu réponds à l’écrit en prime !
Ben, depuis le temps, je sais que tu ne sais pas t’empêcher d’écrire tes tracas alors…
Ouais… pas faux…
Alors, vas-y, raconte…
En décembre dernier, je suis devenue un vrai vampire du genre « Kit complet sans les petits inconvénients ». Avec le sexy garde du corps écossais en prime.
Tu vas en faire des envieuses !
Ouais… surtout qu’à l’heure qu’il est, c’est le seul à ne pas vouloir ma tête pour un crime que je n’ai pas commis !
Qui est ?
Toute ma nouvelle famille m’accuse d’avoir assassiné notre Maître, celui qui m’a créée. Mais je te jure : j’ai rien fait !
Ça me rappelle quelque chose…
M’en parle pas !

La série comporte deux romans.


Biographie


Lia Vilorë est née en 1984.

Après des études de lettres, elle est Correctrice pour les éditions le petit caveau.




L'histoire

  •  Une jeune femme devient vampire, suite à un accident. Chaque vampire détenant un don spécial, elle va obtenir le celui de communiquer avec les objets ! Mais pas forcément de les contrôler...

Mon avis


Ce livre hante ma liseuse depuis...je ne sais trop combien d'années. Aussi, lors de la création de la liste 2017 du challenge ABC, la lettre V s'est imposée.


De l'humour ? 


Classé en livre fantastique humoristique, je m'attendais à sourire, voire à rire. Mais je ne dois pas avoir le bon humour, car j'ai à peine souri une ou deux fois, et vraiment parce que j'étais tranquille, détendue, en vacances. Ou au contraire, ces éléments ne m'ont pas aidé à trouver les réflexions de Lia Fail amusante. En période de stress, peut-être que cela m'aurait détendu ? Toujours est-il que pour un livre drôle, il m'a laissée assez pantoise.

Ceci dit, je dois avoir des ancêtres anglais, je préfère l'humour noir que potache. Et ce roman joue sur des arcanes classiques, c'est juste si une tarte à la crème ne vient pas sublimer l'ensemble.

Et le sujet ?


Je suis caustique ? Non, juste déçue, car je m'attendais à une aventure rigolote, je n'ai eu qu'une héroïne mal dans sa peau, qui gère ses pouvoirs en un tour de cuillère et devient maître des vampires en trois mois. Certes, c'était écrit dans le résumé, mais je pensais plus à un quiproquo.

Et là, vous vous dites : "elle attendait ? "

Mais non, je blague. Je n'attends jamais rien d'un livre, sauf me divertir et celui-ci m'a tout de même fait passer un bon moment. Je voulais justement pointer du doigt les attentes que l'on peut avoir en lisant un résumé (celui-ci, perso, j'ai du le lire lorsque j'ai acheté cet ebook, autant dire si je m'en souvenais...) Un résumé n'a pas pour but de raconter l'histoire, juste de vous allécher.

Lia Fail et autres mythes. 


Un point est à soulever, le livre est bourré de références. Que ce soit sur les mythes ou sur les films, l'auteur cite de nombreuses sources.

Joli point pour les dialogues de films qu'elle a glissé çà et là. D'ailleurs, l'écriture est souple, simple, sans trop de répétition. Sur ce point, le style de l'auteur impose des répétitions d'accentuation à bien différencier des répétitions basiques. Pas ou peu de descriptions, puisque tout est axé sur de l'action et des dialogues.

Les personnages sont un brin caricaturaux, mais difficiles de vraiment donner une personnalité à autant de protagonistes.

Los Angeles. 


Le dernier point qui m'a chagriné, c'est le fait que l'heure l'histoire se déroule à L.A. Décidément, la France ne doit pas être un si beau pays pour que les auteurs la fuient.. À travers leurs textes. L'héroïne est française et à cause de sa nouvelle vie, se voit expatriée. Du jour au lendemain, elle parle couramment américain. C'est bien, le sang vampire, ça te rend bilingue en trois gouttes.

La suite ? 


Mais, petit à petit, on s'attache à cette Lia Fail. Du coup, je lirai la suite. Reste à savoir quand...


Au final

Les mots pour : références cinématographiques et mythologiques.

Les mots contre : personnages caricaturaux, humour ?

(explication de la grille de notation)
Style : 3/5
Intrigue : 3/4
Personnages  : 2./4
Écriture : 1.5 Crédibilité : 1.5
P principal(aux) : 1.5/3
Narration : 0.75 Action : 0.75
P secondaires : 0.5/1
Description : 0.75 Violence/Tendresse :0.75
Temps et espaces : 1.5./2
Sensation générale : 2./3
Rythme général : 1.5./2
Total : 13/20

En bref : un bon petit roman fantastique avec quelques réparties humoristiques, un personnage principal un peu trop rapidement apte à maîtriser ses pouvoirs, malgré ses raleries et sa maladresse. Cela reste frais et bien écrit.

4 commentaires :

Aurélie a dit…

J'avais bien aimé ce bouquin (lu il y a 3 ans je crois) non pas pour son histoire mais pour la vision de l'histoire donné par le personnage principal : c'était la première fois que je lisais quelque chose du genre et j'avais bien aimé le décalage entre la gravité des situations et la gestion qu'en faisant l'héroïne :D

Après, c'est vrai que ce n'est pas quelque chose qui fonctionne à tous les coups et sur tout le monde.

Lia Vilorë a dit…

Bonjour !

Merci pour votre chronique ^^ Juste un petit mot pour vous dire que si c'est un cadre français qui vous conviendrait mieux, je vous propose de découvrir La louve de Brocéliande aux éditions Lune Écarlate.
J'en ai publié les trois premiers chapitres sur Wattpad à cette adresse :

http://my.w.tt/UiNb/qVWQrWrazG

Au plaisir d'en discuter avec vous !

Lia

nanet a dit…

Merci Lia :)
Je demanderai à Nathy,je la vois ce wk.
En tous cas, je lirai le tome 2 !
Bises, nanet

Lia Vilorë a dit…

De rien, de rien !
Merci d'avance pour la Bête !
Quant aux dents longues à l'existence interminable, Amachou sera très content de reprendre le flambeau, même si le kilt n'est pas inclus.
(Coucou, Aurélie ! ^^)

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)