Loup de Nicolas Vanier

« Ce livre est un hymne à la nature et aux loups. Il est surtout un hommage rendu aux Évènes. Un témoignage de respect sous forme de remerciement. »
Nicolas Vanier.

L'auteur

Nicolas Vanier est né en 1962. 

Dès 1982, il baroude et traverse la Laponie... il en ramènera non seulement des images et un vécu extraordinaire mais aussi un respect de cette nature, de ces hommes qu'il nous livre dans ces films tout d'abord. Son premier bouquin sort en 1988, raconte un de ces périlleux voyage, une épopée de 7000Km avec un équipage dans des décors majestueux et surtout dangereux... 

En 1993, il choisi un mode de vie plus calme, en s'installant dans une famille évène, ce qu'il narrera dans un nouveau livre (la vie en nord). Le livre présenté aujourd'hui parle aussi de ce peuple... et on comprends mieux comment l'auteur peut ressentir les émotions de ces hommes, en connaissant son passé !

Résumé officiel

C'est un jour exceptionnel pour Serguei : son clan célèbre son entrée dans la vie adulte. Chez les Evènes peuple nomade de Sibérie devenir un homme signifie montrer au reste du clan que l'on est capable de protéger le troupeau de rennes de la tribu contre l'ennemi héréditaire : les loups. Mais dès la première nuit, Serguei trahit : attendri par une louve et ses quatre louveteaux, il ne peut se résoudre à tuer froidement des petits inoffensifs tétant leur mère... Son père le renie, son clan le bannit : Serguei est condamné à vivre seul dans un désert glacé, avec ses loups pour toute famille. Jusqu'à ce que l'arrivée des Occidentaux qui massacrent la faune lui donne l'occasion de se racheter, sauvant sa tribu et la femme qu'il aime d'un péril imminent... Un roman d'aventure entre tradition et modernité. Un hymne à l'Homme, à la nature et à l'amour.


 Le film


L'histoire

Le livre débute par un combat entre un homme et une harde de rennes, qui fuient en courant, une meute de Loups ! C'est effarant de force, et brillant car, ce premier chapitre donne la teneur du reste. Les hommes de ce pays sont très loin de nous, de nos valeurs. Ils vivent dans un univers rude, froid mais ont développé une force brute, tant physiquement que moralement qui leur permet d'affronter non seulement la harde mais la vie de tous les jours...

L'enfant que nous rencontrons dans les premières pages, lie une relation particulière avec les ennemis ancestraux de ce peuple. Un seul regard, au départ. Troublant. Et une vie qui sera à jamais changée. C'est beau. C'est inventif. C'est une incroyable façon de nous présenter deux mondes, deux peuples oserai-je dire. 

Sergueï va devenir apatride, et pourtant, il n'y aura jamais eu plus respectueux que lui de son monde, de cette manière si particulière de mettre en œuvre les qualités intrinsèques d'une race d'homme. Il va démontrer par ces actes ( qui sont plus que les mots) qu'un être humain peut vivre dans cet univers austére, en le respectant, en le magnifiant et surtout en cohabitant avec les Loups, et tous les autres animaux. 

Chasser pour manger, pas pour le plaisir, en ne prélevant qu'un part infime de la population animale, pour que l'an d'après, on puisse encore chasser... Ce principe relève d'une logique implacable ! Pourtant oublié, malheureusement par les autres nations, par les autres hommes qui ne voient en ce pays qu'une grande réserve.

Vannier nous offre un compte moderne, où le héros n'a rien a envier aux livres de fantasy ! Sergueï est fort, il se redresse face à l'adversité, il est inventif, presque magicien dans cet univers particulier. Il parle aux Loups, il les comprends même. Et pourtant, il est seulement, uniquement un homme avec ses faiblesses, ses erreurs. Un homme des années 80 dans un monde en plein changements et qui refuse la modernité dévastatrice pour conserver un part d'humanité.

Certes, je ne vous dévoile pas le sujet de l'histoire, ce que va faire Sergueï, ce serait vraiment dommage, car c'est ce qu'il y a de plus troublant dans ce livre. Le devenir de cet petit homme et de son peuple. 

Le style

C'est pur, c'est simple. Et pourtant, c'est beau. Les mots coulent tout seul et donnent une force au livre. Les descriptions sont belles, donnant des décors une vision majestueuse, et dénotant cet amour de l'auteur pour cette nature qu'il nous offre. On sent qu'il a vu ces lieux qu'il nous dépeint. Ce n'est pas seulement une imagination mais bel et bien un cadeau de sa vision. 

Les personnages semblent vrai. Comme s'il les avait filmé au lieu de retranscrire ses sentiments. Du coup, on a la sensation de pouvoir toucher Nicolaï, ou encore Sergueï avec sa larme... Le vieux chamane, la fiancée... Ils sont là, dans ces pages mais surement aussi là-bas dans les steppes.

Les passages descriptifs se mêlent à l'action, à l'aventure, et les rebondissement sont dignes d'un roman d'action, à la limite du rocambolesque. C'est agréable et on lit ce livre en si peu de temps, plongeant complétement dans le monde de ces évènes... que j'en suis restée effarée. Je tournais les pages en me disant que c'était bien dommage d'arriver déjà à la fin !

Au final

Un très beau livre que j'ai découvert grâce à mon challenge. Je voulais lire autre chose, je suis conquise.


3 commentaires :

Belledenuit a dit…

J'avais lu de l'auteur "L'or sous la neige" que j'avais beaucoup aimé. "Loup" est le 2ème livre que je lis de Nicolas Vanier et je n'ai pas été déçue. Ce fût une très très belle lecture.

Galleane a dit…

Je vois que c'est une lecture bien apprécié. Un livre magnifique en tout cas.

les mots de nanet a dit…

J'ai beaucoup aimé... mais je ne sais pas encore si j'en lirai un autre !

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)