La chambre des morts de Frank Thilliez

"Je pense que le lecteur aime se faire peur, et j'essaye de lui procurer ce plaisir en lui faisant peur. "

Franck Thilliez


L'auteur

Franck Thilliez est né le 15 octobre 1973 à Annecy. Ingénieur en nouvelles technologies, il publie son premier, Train d'enfer pour Ange rouge en 2004 et est immédiatement nominé au Prix SNCF du polar français. Ayant une gueule d'ange, lui même, on peut s'étonner de la cruauté de certains de ses personnages... mais, il dit lui même qu'écrire est une sorte d'exutoire qui permet d'être équilibré ! ( ici)

La Chambre des morts, classé à sa sortie dans la liste des meilleures ventes et salué par la critique, a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar 2006 ( lyon ) et le Prix SNCF du polar français 2007.

Le résumé

Imaginez... Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d'éoliennes désert. Soudain le choc, d'une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. A ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d'euros, à portée de la main. Que feriez-vous? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L'amitié a parfois le goût du sang: désormais le pire de leur cauchemar a un nom... La Bête.

Le film

Un film est sorti en novembre 2007. Si vous aimez le genre, je vous le conseille vivement. Un thriller excellent... Bande annonce sur le site du film.

Attention ce film est interdit aux moins de 12 ans ! 


L'histoire

Deux chômeurs "taguent" une usine, puis, s'en vont... En route, ils s'amusent à monter la puissance de la voiture, entre les éoliennes, pour se faire une frayeur ! Un truc entre homme, après une petite soirée sous l'enseigne de la rébellion... sauf que, ce soir, leur vie va basculer. La frayeur deviendra horreur.

Thilliez nous entraine dans une histoire morbide, où deux hommes que rien ne prédestinait à cela, se retrouvent meurtrier, et l'assument, en partie pour l'un et totalement pour l'autre. Certes, le mort s'avère posséder une belle fortune en petite coupure, sur lui.

Que feriez-vous ?

Ils choisissent le silence. La cupidité les pousse à noyer le corps déjà raide et garder l'argent.

Que feriez-vous ?

La suite... une affaire étrange où les deux meurtriers se retrouvent piégés dans une sombre histoire. Ils deviennent à leur tour les cibles... car, un homme, la nuit, au milieu d'un champ d'éolienne, et portant des milliers d'euros ! Il fallait se douter qu'il ne promenait pas son argent liquide...

L'histoire s'emballe, les pages se tournent, le cœur palpite pour les victimes, toujours plus attirantes, plus touchantes. Et les deux meurtriers a qui on finit par s'attacher... et... la jeune femme flic, qui cache dans son armoire des humeurs et meurs un peu bizarres.

Bien sûr, les puristes regretteront quelques facilités. Mais, l'ensemble est cohérent, et on plonge aisément dans l'histoire. Un petit bémol pour la fin, j'aurais aimé en apprendre plus sur l'héroïne... mais, la suite existe, je la lirai.

Le style

Sur fond de chômage, dans la région du nord (particulièrement bien dépeinte, avec les dialogues en plus) l'auteur nous livre un univers glauque d'assassins détraqués. Il maintient la tension dramatique en alternant les scènes. A chaque chapitre, le personnage central, celui que nous suivons, change : les inspecteurs dans l'enquête ; les deux chômeurs ; les détraqués et autres succulents personnages qui peuplent ce livre.


Les personnages sont assez attachants, en tout cas crédibles. La jeune femme est troublante et on sent toute une partie cachée de son vécu, de son histoire.

Le temps coule rapidement, l'attention est à chaque coup relancée par un nouveau fait que l'auteur place habilement à la fin du chapitre. A plusieurs reprises, l'action est dédoublée par juxtaposition de deux situations qui peut désarçonner mais qui, lorsque le lecteur retrouve le fil, le comble d'aise.

Au final

Un très bon thriller - polar. Glauque à souhait, avec des descriptions bien faites.

A lire, ne serait-ce que pour découvrir cet auteur.

Livre lu au printemps 2010

6 commentaires :

Erato a dit…

J'ai bien aimé ce titre de Thillier. Le premier avec Lucie Hennebelle, si je me souviens bien ^^
J'avais également lu La mémoire fantôme, que j'ai préféré !

nanet a dit…

La mémoire fantôme.. je note... je voudrais surtout retrouver Lucie ^^ et comprendre ce qu'elle cache.

Biz

Véro a dit…

Chic, il est dans ma PAL !

nanet a dit…

Bonne lecture alors. J'ai beaucoup aimé...

Luna a dit…

J'ai beaucoup apprécié ce livre : l'histoire est simple, horrible mais très prenante ! J'aime beaucoup la façon qu'à Thilliez de nous la raconter, simplement, sans prise de tête.
Une très bonne découverte, donc !

Comme tu aimes les thrillers, je me permets de te prévenir qu'un concours a lieu sur mon blog afin de faire découvrir à l'heureux gagnant Le hameau des Purs, nouveau thriller de Sonia Delzongle. Peut-être l'occasion de faire une jolie découverte ? ;)

nanet a dit…

@ Luna : C'est marrant, avant-hier soir, au resto, le M. de la table d'à côté avait ce livre... et toi aujourd’hui qui met un gentil com sur l'article... dois-je y voir un signe ? faut-il que je lise absolument cet auteur, à nouveau...

Je viens voir ton concours, merci d'avoir prévenu.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)