Twilight de Stephenie Meyer [Série]


Fascination... où la tentation diabolique vous emmène par des mots à une troublante envie, une hésitation ! Voir une héroïne mourir pour qu'elle puisse mieux vivre, mieux aimer... Mais la révélation… est surprenante.


L'auteur


Stephenie Meyer est née en 1973 et est donc une jeune auteur(e)…

Son prénom atypique, lui a valu de nombreuses blagues dans sa scolarité, mais elle dit elle-même aujourd’hui : cela rend plus facile les recherches sur Google maintenant !  Quel humour…

Elle a effectué des études littéraires, en y prenant plaisir, ne considérant pas le fait de lire comme un travail… mais comme une chance. Donc étudier les auteurs et les livres devenait un loisir tout autant qu’une opportunité d’obtenir son diplôme. Elle avoue les influences artistiques de quelques auteurs que vous trouverez sur son site.

La série Twiligth et surtout le premier roman, est son premier essai ! Chapeau bas… puisqu’elle a été élue la plus prometteuses de nouveaux auteurs de l'année 2005. (J'ai trouvé des informations contradictoires à ce sujet... elle aurait sorti un autre livre auparavant ? )

La saga.

Cette saga comporte quatre livres : Fascination, Tentation, Hésitation et Révélation. Un jeu sur les mots à été fait dans la traduction, pour garder l’esprit de chaque ouvrage…

Résumé officiel
Fascination

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'état de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Ce garçon beau comme un dieu et qui lui sauve la vie plusieurs fois a selon les Indiens le sang froid... Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : quand Isabella admet que Edward est un vampire, il est déjà trop tard. 

Les films

Trois films sont sortis à ce jour, reprenant les trois premiers tomes et leurs titres !


Vous pouvez trouver de plus amples informations sur le site du film.

Je trouve dommage, que ces films soient si mal réalisés ! Ils sont bien en deçà de ce qui peut se faire de nous jours, notamment pour les scènes fantastiques. Ils respectent assez bien la trame des livres, mais comme dans chaque film tiré d'un bouquin, chacun aurait aimé y voir tel ou tel passage... Ce que je déplore, c'est la qualité générale et le choix des acteurs (surtout la demoiselle qui interprète Bella !). Il y a pourtant quelques belles scènes notamment celles avec Les Volturi qui sont dans l'ensemble assez crédibles.


L'histoire
 Fascination

Lorsque l'on ma conseillé ce livre, j'ai hésité... les premières pages m'ont surprises, et j'ai été agréablement conquise par cette "charmante" amatrice de lecture, pommées dans une crise d'adolescence un peu sombre mais qui décide de laisser sa mère vibrer de ses passions et d'aller s'enfermer chez un père qu'elle ne connait guère qu'au travers des rares vacances passées en sa compagnie. La sagesse dont elle fait preuve à ce moment là ne se retrouve pas vraiment par la suite... mais c'était suffisamment bien lancé pour que je poursuive la lecture !  Et grand bien m'a fait, car c'est un réel engouement qui a suivi. Je n'ai pas pu me détacher de ce petit bouquin, avant de parvenir à la fin.

C'est un très joli livre qui se lit sans faim... hum, oui, pour des vampires ! Il crée la base de cet univers et comporte tous les éléments permettant de faire un bon ouvrage : amour, passion, aventure, suspens... des dialogues assez accrocheur, de l'humour. Mais il reste très manichéen, avec les bons qui gagnent à la fin.

Ce que je retiens surtout ce sont les caractéristiques de ses vampires. Ils sont particuliers et se dénotent de ceux de Anne Rice… qui reste une référence vampirique, bien qu’ils conservent quelques points communs. (attention, cette analyse tient compte des quatre livres)

* Ils ont gardé la beauté de ceux de Anne Rice. La beauté et bien sûr le fait de boire du sang (oui, sans quoi… ce en serait plus des Vampires). Mais ils ont la peau pâle (manque de soleil ?) et dure comme du granit. En bref, ils ne sont plus aussi humains que Lestat par exemple… Beau ce qui les rend attirant mais avec cette petite touche qui fait d’eux des mystères. Lors de la première rencontre de Bella avec les Cullens, elle remarque immédiatement cet aspect particulier. Leur beauté les fait ressembler à des statues à la plastique parfaite…

* Ils sont soit végétariens et leurs yeux prennent alors une belle couleur ambre, soit normaux (autant que puisse l’être un vampire) et donc leurs yeux prennent une couleur rouge sang assez effrayante. Toutefois, lorsqu’ils sont assoiffés, tous les vampires ont des iris tendant vers le noir.

Le fait de ne boire que du sang d’animaux, n’est pas spécifique aux vampires de Meyer… et les changements de couleur des yeux sont juste une petite caractéristique qu’elle a modifiée. D’autres vampires ont des fentes qui apparaissent tel des chats, lorsqu’ils chassent.

* Ils ont aussi immortels bien que l’on puisse les tuer en les démembrant totalement. Car si l’on se contente de leur enfoncer un pieu dans le ventre (encore faut-il en avoir la force, il le retireraient et risqueraient de vous le rendre…) Mais leur force empêche le commun des mortels de parvenir à cet exploit. Ainsi, seul un autre Vampire pourra le faire ou, un Loup-Garrou !

Ici, on se confronte à la vision du vampire Dracula, que l’ail et l’eau bénite faisait fuir. Dans Twiligth, les personnages ne souffrent pas de la croyance maléfique. Pas de rapport évident au diable ou aux démons ! Pas d’évocation des religions. La seule référence est celle des indiens avec la création des Loups-Garous. On flirte avec le mythe sans tomber dans les clichés.

* Leurs capacités à se mouvoir avec grâce et à une vitesse fulgurante, et les cinq sens surdéveloppés. Ceci permettant par exemple au charmant Edward de se glisser dans la chambre de Bella, la nuit… sans que son père Charlie ne le sache.

* Enfin, comme pour tous les Vampires, c’est le sang du Vampire « donneur » qui rend sa victime Vampire elle aussi. Stephenie à introduit une variable, une sorte de virus qui passe lors de la morsure. On le comprend dans le premier tome, lorsque Bella se fait mordre… et l’on apprend tout le processus de transformation dans le dernier, avec la douleur engendré lors des trois jours de mutation.

Mais on leur trouve également quelques différences par rapport aux Vampires connus :

* Ils supportent les rayons du soleil ! Mais ils s’en cachent car cet astre provoque sur leur peau un effet… magique. Ils brillent. Comme des diamants et seraient donc trop repérables par les humains. Edward en fait une démonstration à Bella dans le deuxième livre : Tentation dans une petite clairière. Très beau passage…

* Certains Vampires bénéficient d’un pouvoir particulier : Edward peut lire les pensées de n'importe quel individu, mais je ne vais pas vous raconter les dons de chacun. 

Dans le livre quatre nous apprenons que d’autres vampires venus d’autres contrées ont aussi des pouvoirs spéciaux, et surtout nous découvrons que ces pouvoirs ont une base dans le passé des vampires. Ainsi la capacité de Bella à résister aux dons de Edward persiste avec sa transformation… et les dons de Renésmée sont présents alors qu’elle est encore un fœtus.

Ces pouvoirs sont donc innés !

Tentation

Bella et Edward  ! amour impossible ? Edward, pour protéger Bella, prend une décision capitale, il part. Bella se lie davantage avec Jacob, qui devient son ami et confident...

Que dire... peu de Edward dans ce livre ce qui le rend un peu moins apprécié par les fans. Mais une magnifique rencontre avec Jake, ce personnage étant réellement complet et fabuleux. La partie action est une sorte de course contre le temps qui est amusante à lire bien que l'on sache que Bella parviendra à sauver son amoureux.

On découvre un peu plus le monde des Vampires et des Volturi, cette famille qui détient le pouvoir et gouverne à sa façon ses semblables. Ce qui est fort agréable, cela rend la saga plus crédible, lui offrant de véritables bases. Il y a beaucoup de références à "Roméo et Juliette" dans le roman, ce qui est fort sympathique.

J'ai beaucoup aimé poursuivre la lecture de cette saga, d'autant que j'avais les deux premiers livres en ma possession... pas d'attente donc. 


Hésitation

Stephénie Meyer joue avec nos sens, nous bouscule et nous fait rêver pour Bella, d'une fin que nous aurions reconnue comme horrible ! La confrontation entre les deux seuls hommes qui ont su voir en elle autre chose, devient si forte que l'on se surprend à espérer pour l'un, pour l'autre... Ils sont pourtant si particuliers... Leur puissance n'a d'égal que celle de l'autre ! Leur amour pour elle trouvera pourtant sa limite dans ses choix. Aimer l'un est-il renier l'autre ?

Cette phrase pourtant m'a fait mal...
" Oui, tu me manques aussi. Beaucoup. Ça ne change rien. Désolé.
Jacob."  
(Hésitation, Stéphénie Meyer, page 14)

Quand fuir est une preuve d'amour !

Ce troisième opus de la saga continu de nous conter les aventures de Bella et d'Edward. Ici l'intrigue est bien mince... Des meurtres à Seattle et les Cullens s'inquiètent. Si les Voltuiri viennent prendre part à ce dérapage, leur petite vie tranquille risque d'être perturbée, d'autant que Bella est toujours humaine !

La seule trouvaille du livre est que Vampires et Loups-garous vont s'associer pour assurer la protection de Bella.  De charmants passages sur le doute, la jalousie (qui est le plus jaloux ? )... L'histoire est douce-amère. Bella hésite entre les deux hommes qu'elle aime. Mais eux aussi cherchent, hésitent, tournent. Meyer fait de nombreux clins d'oeil et références au livre "les hauts de Hurlevent" (le triangle amoureux, le choix difficile versus le choix facile...). 

Et qu'il est beau ce passage où Ed propose à Jacob de garder Bella par amour pour elle. Préférant la voir heureuse dans ses bras que malheureuse sans lui ! Et qu'il est déchirant de voir cette jeune femme se perdre entre eux, refusant de choisir car elle les aime, refusant de les perdre mais sachant pertinemment qu'elle devra en sacrifier un pour l'autre.

Ce livre, est pour l'instant le plus mature. Les personnages ont grandi, les violences de ce qu'ils ont vécu leur ont montré l'importance de vivre pleinement. Et ils sont devant ce constat frustrant que l'on ne peut tout maîtriser... L'intrigue, par contre est un peu cousue de fil blanc, et c'est très manichéen. C'est le seul tort de cette saga. A vouloir rendre Edward "bon" il l'est trop ! Alors que Jake reste si humain, si contradictoire, si adorable dans ses humeurs. Edward lui gère, maitrise, contrôle... et perd ce petit souffle si charmant qu'il avait dans le premier.

Révélation

Bella, amoureuse d’un vampire et ayant accepté de l’épouser avant de devenir comme lui. Condition imposée par le jeune  homme (100 ans). Elle se retrouve à la porte de son immortalité avec pourtant quelques doutes !

Je savais avant de lire ce tome que Bella deviendrait Vampire, car Meyer a ce défaut de faire le bien pour ses personnages. Ils souffrent mais jamais trop… Tout est blanc ou noir.

Pourtant, le livre est surprenant !

On se laisse emporter, encore une fois par les aventures amoureuses de cette jeune femme. On se laisse charmer par Edward. On peste contre Jake, mais au final, il est si spectaculairement humain. Je redis ici qu’il est pour moi le personnage le plus accompli, l’auteur ayant réussi à lui garder ce côté sombre et revêche qu’elle s’a pas su donner à Edward. Le prince charmant est limite fade…

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est les trois parties distinctes du livre. Le fait que l’on démarre sur Bella, pendant quelques chapitres, puis que Jake soit mis au centre. Il devient le narrateur ! et ça, c’est vraiment la surprise la plus agréable… Certes, Meyer a prévu de faire un livre sur Edward  (je ne sais pas où en est le projet Midnight Sun, j'en suis restée à une polémique autour d'un vol des premiers chapitres) mais j’ai trouvé superbe cette partie. On entre dans le cœur, dans la tête de Jake. La passion, la souffrance, l’amour sont amenés avec puissance. Cet homme que j’appréciais déjà dans le deuxième opus, m’a touché.

Après, la partie sur la naissance et l’évolution de l’enfant, m’a un peu laissé de marbre. Elle est trop parfaite, et je n’aime toujours pas les gens parfait. Cet enfant qui arrive comme un cadeau de la vie à la mort, est certes une trouvaille de l’auteur. Elle réinvente quelque chose, créant une race. Mais je ne suis pas troublé, pas émue. J’ai quasiment passé les lignes sur Renésmée…

Au final, ce livre a su me toucher grâce à Jake. Par contre son attachement était tellement évident ! Trop ?

Quand à la peuplade de nouveaux personnages, cela fait un peu déballage. Chacun ayant tel ou tel pouvoir spécifique qui va bien sûr contrer celui qui existe chez les Volturi… Leur affiliation aux Cullens est vraiment manichéenne, encore un fois. Pas de réelle surprise, pas de stupeur. Tout est téléphoné, et on s’attend dès que les entraînements de Bella commencent à ce qu’elle réussisse l’exploit.

Que dire de plus, ce livre met un terme à la saga de façon très romantique. Il n’est pas à la hauteur du premier qui a su toucher tant de monde. Mais si vous êtes fleur-bleue, il vous comblera.


Le style :

Personnellement je trouve son style frais et agréable. L’auteur donne de petites piontes d’humour, joue avec nos nerfs, tout en gardant un style résolument simple Elle cite des passages d’auteurs célèbres. Amène, (surtout dans le premier) quelques notions scientifiques, mêle des apports mythologiques qu’elle entremêle à sa propre histoire. C’est assez bien écrit, loin bien sûr des auteurs que apprécie normalement, tel que Jane Austen mais cela se lit aisément. Certes très romancé.

La fin toutefois m’a laissé un peu pantoise… et j’ai retrouvé une petite interview qui m’a fait sourire, pour deux raisons, elle y parle de JK Rowling et du dernier tome de sa série :

« J'aimerais savoir ce qu'elle pense de ses fans. Je me demande ce qu'elle ressent quand ils pensent qu'ils auraient écrit une meilleure fin qu'elle. Et je lui demanderai également ce qu'elle pense des adaptations de ces romans et du fait d'être un auteur célèbre. »


Et bien… j’aimerai savoir aussi ce qu’elle pense dès personnes qui ont trouvé le tome 4 un peu trop manichéen ? Et aurait apprécié un peu plus de… mais chut, pas de spoiler ici.

De plus je ne vais pas comparer ces deux auteurs. Pour moi, Stephenie Meyer a crée autre chose. Certes des réminiscences apparaissent, mais elle traite de Vampires ! Sa seule magie est liée à leurs pouvoirs. Oh, oui, on retrouve les Loups-Garrous… mais ils sont tellement différents des personnages de Remus Lupin ou de Greyback.

Les personnages sont attachants, et assez complets. Je ne reviens pas sur chacun d'eux, vous aurez compris que j'ai une préférence pour Jake.

Le temps est maitrisé, et la saga se déroule sur trois années. S Meyer se joue du temps pour la croissance de l'enfant, qu'elle réduit au possible... cela reste bien pensé, et puis, un auteur peut inventer ^^

Au final


Une saga à découvrir, si vous êtes romantique et aimez les belles histoires d’amour. Quelques scènes un peu cru font tout de même sortir ces livres des rangs de pure romance. Des trouvailles avec les hybrides… et un belle analyse des sentiments humains dans les trois premiers tomes avec une jeune femme qui aime, souffre, doute.


11 commentaires :

  1. J'ai premièrement vu le film et il ne m'avait pas plu... ensuite, une copine m'a dit que le livre était beaucoup mieux et en effet, j'ai adoré j'ai lu les 4 en un éclair.. mais les films ne sont pas vraiment à la hauteur. j'ai quand même hâte de voir la fin au cinéma ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu aussi les film mais après avoir lu les livres, du coup, je les ai trouvé assez moyens !

    J'irai sûrement voir le dernier aussi... ne serait-ce que pour Jake ^^

    RépondreSupprimer
  3. Alors ça... ça c'est du billet !! Chapeau bas !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai lu que le premier ... pas franchement convaincue mais comme il faudra bien que je finisse par rendre les trois suivants qui m'ont été prétés, je finirai bien par les lire !

    RépondreSupprimer
  5. @ Theoma : merci. j'avoue que j'y pensais depuis quelque temps à refaire intégralement ce billet. Je ne l'avais pas posté sur ce blog a cause de ça...

    RépondreSupprimer
  6. @ Vero : perso, j'ai lu les trois premier dans la foulée... et lorsque le 4 est sorti, je l'ai lu rapidement. Et j'ai été un peu déçue... mais j'ai été happée par cette saga ! Pourtant, lorsque je tente d'être objective, ce n'est pas la meilleur que j'ai pu lire, mais elle a su me toucher.

    Biz

    RépondreSupprimer
  7. J'avais lu le premier en VF et je l'avais moyennement aimé, trouvant le style trop pompeux et puis j'ai lu les 3 autres en VO et là, le style de Meyer fut en fait très agréable à lire, j'ai beaucoup apprécié. Mon côté fleur bleue a apprécié la romance mais j'ai tout aimé dans cette tétralogie. J'ai bien aimé la Bella du tome 4. On sent qu'elle est enfin à sa place et ça la rend plus sûre d'elle. Sinon, Meyer a la fâcheuse habitude de bâcler ses fins et ses scènes de bataille...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai aussi lu le dernier en VO. J'ai voulu le tenter et je me doutais que cela ne serait pas très difficile. J'ai bien aimé effectivement découvrir sa vrai plume et pas la traduction.

    Biz

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour =)

    une nouvelle newslester plus vite que d'habitude, 3 nouveaux articles.
    je passerai faire un tour sur vos blogs d'ici lundi.


    Bonne journée


    Madame

    RépondreSupprimer
  10. je viens de finir cette saga, le premier ne m'a pas emballé, j'ai mis 2 ans avant de reprendre cette série et là, je suis tombé sous le charme, j'ai adoré les 3 suivants, j'aime comment la relation de Bella et Edward evolue, dans le dernier le coté famille m'a bien plu

    RépondreSupprimer
  11. C'est marrant, c'est souvent le premier livre qui plait le plus ! Perso, j'ai beaucoup aimé le troisième... et moins le quatrième.

    Biz

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)