Le Cycle de l’Héritage de Christopher Paolini

'Le vent hurlait dans la nuit, charriant une odeur qui allait changer le monde.'
Première phrase du livre.


L'auteur

Christophe Paolini est un jeune auteur américain né le 17 novembre 1983.

Dès l'âge de quinze ans, il commence un premier roman de Fantasy inspiré de "Dragon Hatcher" de Bruce Coville.

Eragon, premier tome de sa série "L'Héritage" est publié en 2002 : Christopher Paolini à dix-neuf ans. Toutefois, c’est surtout la seconde édition, où quelques longueurs ont été ôtées, et qui, lancée avec beaucoup de pub, a fait connaitre cet auteur.

Christopher Paolini a été élevé sans télévision ni internet, son inspiration lui est donc venue des livres (J.R.R. Tolkien, Eddison et Beowulf) et de ses promenades dans les montagnes de Beartooth, dans le Montana. Montagnes qui ressemblent étrangement aux montagnes du Béors.

Présentation de l'éditeur

Voilà bien longtemps que le mal règne dans l'Empire de l'Alagaësia... Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l'emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n'imagine pas alors qu'il s'agit d'un veuf, et qu'un dragon, porteur d'un héritage ancestral, aussi vieux que l'Empire lui-même, va en éclore...

Très vite, la vie d'Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s'engage dans une quête qui le mènera aux confins de l'Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite. Eragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire est désormais entre ses mains !

Un livre hors du commun, digne de J.R.R. Tolkien, écrit par un très jeune écrivain qui, avec le premier roman de cette trilogie " l'Héritage ", est d'ores et déjà entré au panthéon des grands auteurs de la littérature de Fantasy !

La Saga

La saga compte actuellement quatre livres formant le Cycle de l’Héritage.
- Eragon.
- L’Aîné. (Je trouve dommage, que la couverture du tome deux, laisse présager l’existence d’un deuxième dragon ! )
- Brisingr.
- L'héritage.

Le film !


Comme beaucoup de lecteur, je rejoins l'avis général en disant que l'adaptation cinématographique est une honte. Ce livre vaut bien mieux que ce film bâclé ! Ne vous attardez pas sur ces images, elles ne racontent pas le livre, juste une vague notion de ce qui s’y passe.

Alors, oubliez-le et prenez le temps de découvrir les mots de Paolini. Car, même s’il a des défauts, il a tout de même crée une histoire qui tient la route.

L’histoire.
Eragon - 2010

Alors, avant toute chose, je trouve très gonflé de la part de l’éditeur de comparer Le style de Paolini a celui de Tolkien. Il y a un gouffre entre les deux que même Saphira ne saurait sauter … Mais, c’est un argument de vente. Il m’a fait sourire et a été sûrement la raison qui m’a fait tarder à lire ces livres.

Je les ai lu, une première fois, en 2005, lors de la sortie de L’Aîné, mais mon esprit été fort occupé, et je n’ai guère prêté attention à cette histoire, qui a dû rester de longs mois sur ma table de nuit. Je n’avais, d’ailleurs pas terminé le deuxième tome. Pas que l’histoire n’en vaille pas le coup. J’avais d’autres chats-garou en tête.

Il est rare que je (re)lise un livre, ... surtout Après avoir vu le film. Il est rare que je relise un livre ... qui ne m’a laissé que de vagues souvenirs. Il est rare d’écrire un livre qui obtient tant de succès à 17 ans…

Cette saga est donc rare, mais est-ce synonyme de réussite ?

Ce premier tome est simple. Il calque réellement aux attentes de littératures Fantasy, ni plus, ni moins. La lecture est franchement facile. L’histoire cousue de fil blanc… avec quelques bonnes surprises. Toutefois, le scénario est gentillet. Le livre est écrit avec un style cru mais touchant, l'histoire est relatée de façon à ce que l'on se sente très proche de l'adolescent, ce qui est peut-être aussi ce qui m’a posé problème. Hors, je n’ai pas pu, non plus, me retrouver dans les personnages plus adultes ! Mais comment un auteur de 17 ans pourrait ressentir les affres de Brom, ou de Jeod ?

Le style qui n'a rien d'exceptionnel et il aurait été, d'après certaines critiques, très largement remanié par l'éditeur. Mais, si c’était le cas, il aurait choisi un meilleur nègre, donc, je n’y crois pas !

L’auteur tente de donner le « mauvais » rôle à Eragon, le rendre plus niais qu’il en l’est, lui fait faire des bourdes lors de son apprentissage, mais cela reste en deçà des dons exceptionnels qu’il lui affuble. Ce pouvoir magique qui nait en lui sans effort. Eragon n’est pas un antihéros. Il gagne. Il gagne trop aisément. Et, c’est dommage. Même la mort de son père, puis de son mentor, ne ternissent pas cette aura.

Donc, comme souvent, ce bouquin est Trop dyadique. Malgré tous les complots, les bouleversements, les personnages mystérieux, j'ai deviné la suite et le rôle des personnages...

Eragon donne l’image d’un livre-montage. Il puise dans de nombreuses influences sans les amalgamer. Cela donne un livre sans âme. Il lui manque sa propre force, sa propre vigueur, j’oserai même dire son propre style. L’auteur à tout de même su faire une bonne copie, de tous les livres qu’il a lus. Les méchants ressemblent aux Nazgùls. Les décors et paysages sont dépeint avec emphase mais sans parvenir au style parait de Tolkien… le méchant est un amalgame des grands méchants des livres fantasy (mégalo au possible). Il a même été rapproché de Star-Wars, pour la mort du père, alors qu’arrive dans sa vie un R2D2, oups, un Dragon… (et dans le deux, il va se former chez un vieil Elfe, alors que Luc se forme avec Maître Yoda)

Trop de ressemblances, donc, même si l’auteur avoue avoir été bercé par ces lectures dans sa jeunesse. 

 L'aîné - juin 2010
Il est à noter que le second tome offre quand même quelques pistes (très légères) de non-manichéisme, mais rien qui ne puisse rattraper la ridicule toile de fond.

Paolini respecte les indices qu'il met en avant, donne quelque réponses aux questions évoquées dans le premier tome, mais trop d'évènements semblent tomber de nulle part. Tout d'un coup, il relance l'histoire avec un artifice et les personnages partent dans une nouvelle série d'aventure, de combats. 

Je lui reproche aussi les facilités de l'histoire, la façon dont Eragon devient presque Elfe, alors qu'il ne tire pas profit de la souffrance qu'il a enduré. Cette leçon ne touche pas l'auteur... A moins que cela n'apparaisse dans le 3° tome ?  

Toutefois, il y a de très bons passages, quelques personnages attachants et surtout cela se lit très vite. C'est assez enjoué et vif. Beaucoup d'action, quelques coups d'éclat, un rythme soutenu sur une bonne partie de l'histoire. De plus, les amis d'Eragon et son frère apportent le vrai point positif de ce deuxième tome. Leur épopée, leur traversée des monts et des mers pour se joindre aux résistants est la vrai trouvaille du livre !  

Pour l’évolution du style, je dirais que les progrès sont assez faibles. Il use de temps en temps de mots un peu plus soutenus, comme s'il voulait, justement corriger son langage assez pauvre dans le premier. Ses descriptions sont quasi inexistantes dans le premier tome, mais il tente de les rendre un peu plus présentes, dans le deuxième, notamment dans la longue partie avec Oromis.
Les personnages sont dépeints simplement, sans vraiment d'artifices, mais deviennent attachants au fil de l'histoire. Comme je le disais, C Paolini a mieux décrits les jeunes et leurs réactions que les plus âgés, mais là, pour le coup, je pense que c'est normal.

Le temps ne m'a pas marqué, il coule assez régulièrement, peu de souvenirs et pas d'aller-retour alourdissant le texte.

Brisingr

Depuis que ce livre hante ma bibliothèque (à sa sortie..) je le place chaque année dans un challenge ABC, en espérant le lire ! Cette année 2013 n'a pas dérogé à cette habitude, sauf que, cette fois je l'ai lu. 

J'ai, je l'avoue, pris plaisir au départ à retrouver Saphira et Eragon, leur duo, l'humour de la dragonne... mais bien vite, j'ai trouvé des longueurs, des redites, des répétitions, et passé le temps des retrouvailles, je me suis lassée. Les pages ne voulaient pas tourner ! Et, il y en a tout de même 810... 

Il se passe finalement peu de choses dans ce tome, et le peu qui s'y passe est tellement prévisible que cela en devient déroutant. Si, au moins, le style de l'auteur était grandiose ! non, décidément, ce troisième livre était celui de trop, pour moi, dans cette série, et, comme souvent, seules les 150 dernières pages ont retenues mon intérêt. Sauf que je ne poursuivrais pas l'aventure. 

Tant pis pour les dons glanés, tant pis pour le léger rapprochement entre Arya et Eragon, leur douce amitié, tant pis pour la bataille finale. J'attendais plu d'éclat de ce Brisingr, le feu n'a pas su me réchauffer. 

Tome lu dans le cadre de l'ABC challenge 2013

Au final


Certes, cela plait aux jeunes lecteurs. Cependant, je préférerai leur conseiller d’autres bouquins pour découvrir la fantasy, de véritables classiques, (Narnia, Bilbo le Hobbit… Dark Moon) ou des romans plus récents d'ailleurs !

A lire, donc si vous voulez découvrir une série fantasy facile ou si vous n'êtes pas fan du genre.

22 commentaires :

Lexounet a dit…

A part sur le film lamentable, je te trouve assez dure. Je suis amateur de Fantasy depuis longtemps et j'ai accroché direct à cette saga. D'ailleurs, je me suis moins ennuyé que sur la majorité de narnia.
Cela reste du Jeunesse, pas de la Fantasy pure, donc on ne peut pas appréhender les personnages et l'histoire pareil. J'étais déjà impressionné du rendu pour l'âge qu'il avait lorsqu'il a écrit.
J'avais trouvé le 3 vraiment, bon, j'espère qu'il remontera la côte^^

nanet a dit…

Oui, je suis dure, mais je n'ai pas été emballée par cette série comme par d'autres qui sont aussi qualifiée de littérature jeunesse. Il y a du bon mais j'ai sauté beaucoup de passages lassants, ce qui n'est jamais bon signe... Je lirai le troisième, en espérant, effectivement qu'il fasse remonter la barre.

Quand à l'âge de l'auteur... Une rumeur dit que la première version a été un vrai flop et celle-ci a été remaniée par l'éditeur... qui est le père de C Paolini ! Comme c'est une rumeur, je ne l'ai pas mis dans l'article. Je préfère nettement la version d'un jeune auteur, qui a su faire une assez bonne histoire malgré les défauts.

Biz

Biz

Lexounet a dit…

C'est vrai qu'il y a bien mieux. J'ai du mal à me souvenir exactement mais il me semble que le 3 m'avait largement plus séduit.

je n'ai jamais eu vent de ces rumeurs mais de toute manière, je les prends souvent avec des pincettes^^

biz

nanet a dit…

C'est bien pour cela que cela n'apparait pas dans l'article ^^ et puis, je me méfie aussi de ces rumeurs lancées sur le net, elles proviennent parfois de personnes jalouses ! Sauf pour son père éditeur, c'est un fait avéré. Ça aide...

Mais bon, je n'ai pas dit que tout était nul non plus, juste que c'est vraiment cousu de fil blanc et qu'il y a beaucoup de références. (D'ailleurs si je n'avais pas du tout apprécié, ces livres n'auraient pas d'article)

J'ai mis le tome 3 dans le challenge 26 fantasy, afin de "m'obliger" à le lire... donc article au cour de l'année 2011 !

Biz

Ryuuchan a dit…

Qu'est-ce que je suis d'accord avec toi, nanet. Sauf que je crois que je serais plus méchante encore pour le tome 2. Du cliché anticipable à l'envi ça me hérisse un peu le poil.

Comme tu le dis si bien, le tout manque trop d'un côté personnel. Je l'ai lu lors de sa sortie, j'avais alors 16 ans. Soit 7 ans que je lisais de la SFFF, et franchement, ce que je m'en rappelle ne me donne pas envie de relire (d'ailleurs, je ne me rappelle plus grand chose... mais je suis sûre que si j'allonge quelques clichés je ne devrais pas tomber loin :P).

Pour ce qui est du remaniement, d'après ce que j'ai lu, ce sont ses parents qui ont remanié (d'ailleurs apparemment se seraient ses parents qui l'auraient à la base auto-publié...).

Mais de toute façon, que ce soit ça ou autre chose, le comparer à Tolkien, je suis d'accord, relève presque de la tromperie sur la marchandise :/

nanet a dit…

C'est un argument commercial qui m'a un peu marqué à l'époque. Maintenant, je me dis qu'ils voulaient attirer des lecteurs, et que seul l'impact du film ne suffisait pas. Remarque vu le film... on comprend pourquoi ! Perce que même si c'est pas la meilleure série existante, elle méritait un bien meilleur film.

Biz

Véro a dit…

Je ne sais pas si tu as lu mon billet sur Eragon mais moi j'ai bien aimé. Jen'ai d'ailleurs lu que ce qui concerne ce titre car je vais lire le second en LC pour février.
Je te rejoins sur le fait qu'on ne peut comparer cette saga avec celle de Tolkien et qu'elle entre dans les créneaux de la fantasy sans grande originalité.
Mais bon, avec moi, cela a fonctionné ...
Bises Nanet !

nanet a dit…

Ce qui me gêne dans la comparaison, c'est que cet argument est vraiment fallacieux ! ils ont axé leur campagne de pub en ventant les mérites de ce jeune prodige de l'écriture... et voulant le vendre comme un auteur remarquable. C'est un vrai coup de pub, et c'est a eux d'assumer les retombées négatives ! franchement, il est loin du style de JRR Tolkien, qui a du se retrouner dans sa tombe.

Après, c'est un livre assez sympathique, mais qui a de nombreux défauts. Il lance bien l'histoire, les personnages manquent de profondeur, mais c'est entrainant.

Je reste très mitigé, et j'espère que le dernier tome saura me convaincre.

Biz

Ahérée a dit…

Cette fois, je ne partage pas du tout ton avis!! Cette saga est superbe, autant en ce qui concerne l'histoire, les personnages et le style, très mature et complexe (surtout pour un si jeune auteur!! J'aimerais en faire autant!)
J'ai vraiment hâte au dénouement du dernier tome, riche, encore, de rebondissements, j'en suis sûre!

nanet a dit…

à Ahérée : cet article est vraiment celui qui déroute, mais je ne le reprendrais pas, car je l'ai écrit avec le coeur. Ce livre a des qualités, mais tellement de défaut, à mon gout, tellement de choses qui auraient pu être maturées ! Je n'ai pas encore lu le 3°... j'espère que ce tome adoucira un peu mon ressenti ?

Biz

(je serai en congés la semaine prochaine, je ferais le tour des blogs... en ce moment, j'ai vraiment pas de temps à moi !)

Vepug a dit…

J'ai lu le tome 1 il y a très longtemps, et j'en garde un très bon souvenir. J'ai lu le deux dans lequel je m'étais plongée de façon plus laborieuse. J'ai essayé le 3 lorsqu'il est sorti et je n'ai pas du dépasser la première centaine de pages.
J'ai été déçue par cette série dont on disait (et on dit encore) beaucoup de bien.

nanet a dit…

100 pages ! je pense que l'on peut condenser ce livre en ce nombre de pages... Il y a de bonnes choses dedans, mais c'est tellement délayé que cela perd de sa saveur !

La P'tite Poucette a dit…

Il est clair que pour quelqu'un ayant lu les grands classiques du Fantasy, le cycle de l'héritage peut être une véritable déception mais je pense que pour les très jeunes lecteurs de fantasy qui débutent dans le genre, cela peut-être un bon point de départ. Moi qui ais commencé à lire la série lorsque que je devais avoir 9/10 ans, j'en garde un très très bon souvenir ! Le style est simple, les personnages sont attachants et évolues au fil de l'histoire, l'intrigue n'est pas trop difficile à suivre...mais ce n'est après tout que mon avis. Je trouve simplement dommage que tu n'est pas lu le quatrième tome car le style d'écriture devient plus mature et les personnages s'étoffent... bien qu'Eragon garde un côté Gary-sue. S'il faut lire la suite de cette saga, ce n'est pas pour le personnage principal mais plutôt pour les personnages secondaires comme Roran, Nasuada, Angela (surtout Angela !).

nanet a dit…

Mon 'grand' a aussi lu ce livre lors de son 'enfance' et garde un bon souvenir du premier tome. Il a voulu lire la suite et a calé ! Trop gnangnan à son gout.

Cette série fait couler de l'encre, ce n'est jamais anodin, et elle comporte de bonnes bases, une intrigue sympa, je regrette juste le volume global, conçu pour "sortir du livre" et augmenter le nombre de livres (donc de ventes)

Je ne lirais certainement pas la suite, mais je suis contente de voir que cela s'améliore ^^

Au final : très bon livre jeunesse, bonne approche de la Fantasy, mais il existe bien mieux !

Effy Mathers a dit…

Coucou,
Comme je vois que tu as lu Eragon, et que tu en as rédigé la chronique, je voulais te proposer de la répertorier sur mon blog, afin que tout le monde puisse y accéder. Le lien est ici :
http://leschroniquesdeffy.blogspot.fr/2013/08/chronique-eragon-de-christopher-paolini.html
Il te suffit de rentrer le lien vers ta chronique de Eragon après avoir cliqué sur add your link. J’ai eu cette idée récemment, c’était un de mes projets, et je me suis dit que ça pouvait être super de réunir toutes les chroniques pour que les autres y accèdent =D
J’espère que tu passeras !
Bisous, Effy ♥

Felix Helligsoe-Dubost a dit…

je trouve que se livre est un des meilleurs livre jamais créé et que le film est une honte totale et que pour ca il aurait pu en faire un autre qui n'est pas le meme nom parce que le livre et le film ne sont pas du tout la meme chose.

nanet a dit…

Cher Félix, cette saga est bien jolie, mais tu verras, en grandissant, que d'autres auteurs ont écrits des livres bien plus attrayants. Toutefois, c'est une belle histoire, et je suis d'accord, le film n'est pas à la hauteur des livres.

Bonne journée, Biz, nanet

Florian Barroux a dit…

Cher Nanet, bonjour/bonsoir

Je suis tombé sur ta critique de la saga par hasard, en cherchant des renseignements sur l'auteur qu'est C. Paolini.
Je te trouve en effet très dure.
Nous ne pouvons pas dire que cette saga soit mieux ou moins bien que les autres du même genre, je la trouve d'un style et d'une écriture différente.

Personnellement, j'ai commencé par regarder le film Eragon, et je dois avouer que à l'époque; il m'a plu.
J'ai donc cherché sur internet pour savoir quand allait sortir le deuxième tome. Je suis tombé sur des forums de fans qui disaient que le film était une calamité, qu'il ne suivait pas du tout le livre.

Par curiosité, je me suis procuré le premier tome de la saga et je ne l'ai pas vraiment lu: je l'ai dévoré.
Entre ce livre et moi, la mayonnaise a tout de suite pris. Je me suis identifié au héros sur de nombreux points, j'ai aimé l'écriture à la fois simple et complexe que Paolini a utilisée.
Une fois le premier tome terminé, je me suis jeté sur les trois autres et je les ai lu de la même façon que le premier: avec un plaisir inouï.
Chaque fois que je me posais pour lire cette merveille, j'étais comme absorbé. Ma vie se trouvais dans l'Alagaesia, rien n'avait plus d'importance.
Au bout de 3 semaines de lecture et des 4 livres, j'en venais même à être attristé du fait que j'en étais venu à bout.

Tout pour dire: je pense que si tu t'étais installé confortablement, si tu t'étais totalement extériorisé, si tu avais lu cette saga en cessant tes comparaisons avec les autres fantaisies du même genre; tu aurais apprécié ;)
Personnellement, j'ai lu tous les livres relatant de la Terre du Milieu de ce très cher Tolkien, j'en suis également un grand fan, mais je ne pense pas que l'une (saga) soit meilleure que l'autre.

Cordialement, Florian

nanet a dit…

Merci pour ce magnifique commentaire !

J'ai lu ces livres en étant bien reposée, et installée dans un confortable canapé ^^ comme pour tous les autres.

Je sais que je sus dure dans cette chronique, un jour peut-être que je l'adoucirai... mais elle est un ressenti profond, et, ayant lu de nombreux romans fantasy, elle reste très moyenne dans le classement personnel de ce genre de livres.

Après tout, c'est ce qui fait la richesse des bibliothèques, cette possibilité d'aimer, ou non, un livre et de pouvoir en découvrir d'autres.

Encore merci pour ce beau commentaire bien construit.

Biz, nanet

Florian Barroux a dit…

Merci beaucoup pour ta réponse !

Je suis d'accord avec toi lorsque tu parles de la possibilité, ou non, d'aimer un livre et je te remercie pour ta réponse instructive.

Peut être connais-tu de nombreux livres fantasy du même genre que Tolkien ou Paolini qui mériteraient une lecture ? Je serais plus que ravi d'en connaître d'avantage :)

Cordialement, Florian

nanet a dit…

Voilà une question qui me pose souci. Voyons ce que je peux te proposer

Je dirais qu'il existe des tas de livres jouant sur les mêmes schémas, avec une aventure épique et un groupe de héros, bref, de la High fantasy. Je te conseillerai :

- La Belgariade de Eddings (5 volumes) qui est une épopée sympathique, avec un humour tranchant, mais un peu longuette par moment, surtout qu'elle est montée comme un road movie (bcp de déplacements)
- L'épée de vérité de Goodking, avec une série un peu en dent de scie suivant les volumes, mais les deux premiers sont vraiment bons. Le héros est plus âgé, au départ.
- Les chroniques de Krondor de Feist qui sont une pure merveille, avec un héros qui grandit rapidement, et un peu de SF, en plus de la fantasy.

Un peu plus adultes, et moins typés, mais avec des intrigues complexes :

- Le roue du temps de Jordan, bien que je n'ai pas accroché, cette saga est très bien classée dans ce genre
- Le trône de fer de Martin, avec une étude politique très bien montée. Mais là on s'éloigne un peu.

Dans le genre Héroïc fantasy (un seul héros)

- Walander de Gemmell : plus violent, plus mature, mais une écriture incroyable pour les combats. Du même auteur tu as Légende...

- L'assassin royal de Hobb : une perle, juste magnifique, avec des intrigues renouvelées à chaque épisode et un héros, complexe. Une magie particulière, aussi. Bon, 13 volumes, de quoi refroidir un peu.

- Les chevaliers d'Emeraude de Robillard, bien que ce soit beaucoup plus facile à lire, plus simple, et parfois un peu naïf. Il me serait impossible de ne pas le citer, c'est vraiment une saga intéressante. Mais bon, si tu dois en éliminer une, commence par celle-ci...

Je glisserai deux français :

- L'agent de l'ombre de Michel Robert. J'ai eu un avis un peu mitigé, sur le moment, mais après quelques mois, ce livre m’apparaît bien meilleur. Très noir, violent parfois, il a pourtant une superbe trame, et une idéologie prenante.

- Duide d'O Peru, une vrai belle découverte, avec une plume travaillée et efficace.

Enfin, je ne peux pas terminer cette liste dans citer Sanderson et ses Fils-des-brumes.

Voilà, un petit panel dans lequel tu trouveras peut-être un coup de coeur ^^ Tous les livres cités ont un article sur ce blog, si cela peut t'aider.

Biz

Florian Barroux a dit…

Très bien, j'irai voir tout ça !

Merci beaucoup pour tes réponses, c'est très aimable à toi :)

Bonne continuation et peut être à la prochaine sur ton forum.

Cordialement, Florian

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)