La vallée de la peur de Sir A. Conan Doyle

"C'était un spectacle étonnant que d'observer le visage de Cecil Barker durant l'exposé du grand détective. La colère, la stupeur, la consternation, l'indécision y avaient tour à tour transparu. En fin de compte , il opta pour une ironie quelque peu acide."
(P97)


L'auteur

Sir Arthur Conan Doyle est né en 1859 en Ecosse et est décédé en 1930.un auteur d'origine ecossaise
 
Ecrivain et médecin écossais, il doit sa célébrité à ses romans mettant en scène le détective Sherlock Holmes, considérés comme une innovation majeure du roman policier, et les aventures du professeur Challenger. 
 
Cet écrivain prolifique a également été l'auteur de livres de science-fiction, de romans historiques, de pièces de théâtre, de poésies et d'œuvres historiques.
 
Résumé officiel

Sherlock Holmes vient à peine de déchiffrer un message codé le prévenant qu?un certain Douglas, de Birlstone Manor House, est en danger, qu'il apprend par l'inspecteur MacDonald de Scotland Yard que Douglas vient d'être sauvagement assassiné. Grâce au signataire du message, Sherlock Holmes sait que, derrière cette affaire, se trouve son ennemi juré : le professeur Moriarty, criminel génial et machiavélique. Accompagné de son fidèle Watson, Holmes se précipite à Birlstone. 

Par la richesse de son intrigue et de son action, La Vallée de la peur, où l'on voit Sherlock Holmes se mesurer avec Moriarty, adversaire en tous points à sa hauteur, est sans doute le meilleur roman de Conan Doyle. 
La BD

La Vallée de la peur,  est aussi une BD Sortie en mai 2011, par I.N.J. Culbard et Ian Edington chez Akileos.


Le petit plus 

Le livre en format PDF téléchargeable : ici

L'histoire

Qui ne connait pas Sherlock Holmes ? Cet homme imbu de lui même, accro aux opiacés mais doté d'un esprit d'analyse incroyable. capable à partir de trois fois rien de démonter une intrigue, d'en donner les tenant et les aboutissants... Bref, le génie à l'état pu mis au service des policiers Anglais.

Du coup, lorsque j'ai ouvert ce petit livre, je me suis mis au défi de trouver les rouages, de savourer la prouesse de la raison face aux arguments et autres preuves que ce brave homme allait se mettre en joie d'accumuler puis de clarifier. Et j'ai donc été grandement déçue.

La partie concernant Sherlock tient en moins de 100 pages ! certes le livre n'en fait que 213, mais toute la seconde partie est consacrée à la "victime" et a son passé mouvementé en Amérique.

Du coup, une fois l'intrigue première découverte, avec brio c'est vrai, mais elle n'était pas des plus difficiles, j'avoue que mon engouement pour le livre est un peu retombé.


Revenons toutefois sur l'histoire. Un homme, Douglas, est retrouvé mort dans son salon et il est évident que l'assassin a sauté par la fenêtre pour s'enfuir, puisque le pont-levis du château (construit sur les bases d'un ancien château fort) était relevé... Sherlock, égal à lui même écoutera chacun des protagonistes témoins de cette scène, ou du moins présents au chateau avant de s'enfermer une nuit dans le fameux salon. Et c'est tout.

Il ne lui faudra guère qu'une nuit pour comprendre cette énigme. Bon, adepte du genre, j'avais aussi compris rapidement... et c'est un autre de mes griefs contre ce petit livre. Trop facile.

La suite est intéressante, avec un histoire bien menée, mais point de Sherlock, point de Docteur Watson... et la volonté de l'auteur de rattacher cette histoire à Moriarty ne prend pas.

Le style

Fort heureusement le style presque impeccable de l'auteur sauve un peu cette histoire. les mots soulent, les dialogues sont rythmés et les mises en scènes très imagées. L'histoire est comme toujours narrée par Watson dans la première partie, puis par Douglas dans la seconde, sans toutefois de changement se style... ce qui est bien dommage. Je n’imagine pas Douglas avoir un style aussi courtois que notre bon docteur.

Sherlock est comme on l'aime : imbuvable, moqueur et supérieur. Le docteur Watson se cache derrière son personnage préféré... Les autres protagonistes ne m'ont pas vraiment marqué.

L'histoire se passe en deux temps, ici en Angleterre dans les années 1890, comme toutes les affaires de Sherlock, et en Amérique 15 ans plus tôt. Les deux parties sont distinctes.

Au final 


Je suis déçue par cette lecture qui ne correspond pas aux souvenirs que j'avais des livres de Sir Conan Doyle.

10 commentaires :

  1. Je l'ai lu adolescente mais il ne m'a pas laissé un grand souvenir...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ... je commence à avoir un peu de temps pour passer sur les blogs amis ! Je pense à ton tag mais pas avant une ou deux semaines...
    Quand à Sherlock, je crois n'avoir jaùais lu un livre et jamais vu un film ... parfois, je me fais l'effet d'une extra-terrestre: il va quand même falloir que je remédie à cela !

    RépondreSupprimer
  3. @ Us . les autres sont bien meilleurs... Biz

    RépondreSupprimer
  4. @ Veto : Oui, c'est extraordinnaire... ne pas connaitre notre cher Holmes !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai souvenir de quelques lectures étant petit. Mais jamais je suis tombé sur le célèbre "élémentaire, mon cher Watson !" Et pour preuve, il paraît qu'il n'apparaît dans aucun livre de la série... au moins une trouvaille que Sherlock n'avait pas prévu !
    Quant à celui-ci, je ne le connaissais pas. Merci pour ce billet :)

    RépondreSupprimer
  6. Elémentaire mon cher ... est lié aux films, effectivement. Je l'ai appris il y a peu de temps. C'est drôle comme les infos tournent...

    Biz

    RépondreSupprimer
  7. Sympa le lien pour télécharger gratuitement! Je viens de le charger mais je ne sais pas si ça va être agréable de le lire sur l'ordi et comme je n'ai pas envie de "tuer" un arbre pour l'imprimer...

    RépondreSupprimer
  8. NEWSLETTER !

    Mes avis p 79 à 80

    L’héritage Jenna Fox de Mary E. Pearson
    Le mage de la Montagne d’Or d’Alexandre Lévine
    Le crépuscule des vampires de Rachel Caine
    Vampire et complexée de MaryJanice Davidson
    Frissons d’outre-tombe de Charlaine Harris
    Promesse de sang de Richelle Mead
    Traquée de Cassandra O’Donnell
    Isabelle d’Angèle Delaunois

    En cours de lecture : Le baiser de l’araignée de Jennifer Estep

    Bonne soirée/journée

    Accrocdeslivres

    RépondreSupprimer
  9. ♠ Newsletter Histoires de Romans ♠

    Coucou petite Grenouille !
    Comment vas-tu ? que racontes-tu ?
    As tu eu des exmamens à passer ? si oui comment cela s'est-il passé ?


    Je suis heureuse de t'annoncer la mise en ligne de nouvelles chronique de livre !

    A bientôt j’espère.

    -

    RépondreSupprimer
  10. @ Laeti : je ne lis que rarement sur écran... comme tu dis, cela fait mal aux yeux ^^

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)