Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir de J. Heska

"J'ai cette sensation au creux de mes entrailles de ne pas appartenir à ce monde, que l'espèce humaine n'a rien à voir avec moi... Je suis si différent, si anonyme, si incompréhensible pour des êtres qui me sont pourtant semblable sur le plan physique : deux yeux, deux ras, deux jambes, un cœur, deux poumons, un cerveau...  ."
(P39)

Ce livre est un livre voyageur, qui m'a été prêté par l'auteur... et que j'ai envoyé à un autre lecteur.

L'auteur

J Heska est né dans le Sud de la France en 1983.

Titulaire d'un Master d'Urbanisme, il a choisi de faire de l'écriture un plaisir en ayant un métier où il s'accomplit aussi pleinement.

Il a publié d'autres textes que l'on peut trouver sur son blog, les Fanzines ayant disparus au fil du temps...

Et, aléatoirement, il aime les chats ^^

Résumé officiel


Jérôme est un jeune informaticien plutôt gauche et mal dans sa peau qui a du mal à s’intégrer à la société. Comme il le dit lui-même, il est invisible pour son entourage, insipide pour ses collègues, insignifiant pour sa petite amie.

Un jour, il tombe sur un article dans un magazine de psychologie bon marché censé aider les gens à régler un certain nombre de problèmes dans leur vie. Dans son cas, la thérapie préconisée va le conduire beaucoup plus loin que prévu. Jérôme va en effet jeter les bases d’une véritable théorie pour contrer la méchanceté humaine et devenir malgré lui le chef de file d’un mouvement philosophique, le « cimondisme », qui va prendre une ampleur inattendue et finir par révolutionner le monde.


Le site

L'histoire

En ouvrant le livre, j'ai eu un léger doute ! Ce bouquin serait finalement de la SF ? avec un truc appelé Cimondisme ? car dès les premières pages, il semble évident que nous sommes dans le futur... et que l'on revient sur des évènements passés durant les cents dernières années... avec comme point de départ, notre époque, ou plutôt celle de Jérôme...  créateur du mouvement.

J'ai tournée les pages, un peu déroutée, mais déjà piquée par la curiosité. Et l'histoire s'est imposée, Jérôme, un jeune homme que l'on peut qualifier de Gentil garçon (sans connotation, parce que par chez moi, c'est pas vraiment un compliment) qui se fait un peu marcher sur les pieds par les autres. Il bosse dans un bureau où parfois, il a la sensation que les autres l'ignorent, parlent en se détournant, sourient sur son passage... Pourtant il ne semble pas être paranoïaque. Non, il est juste comme vous, comme moi, avec ce sentiment d'appartenir à un autre monde. C'est bien simple, j'ai eu la sensation d'être à sa place...

L'auteur nous entraine avec Jérôme dans une descente au fin fond des réflexions, avec des observations du monde, des gens et l'intime conviction que les autres sont parfois complétement sociopathes ! J Heska utilisera le terme de Antipathe, avec une définition assez probante : "L’antipathe est un individu autoccentré qui commet, consciemment ou non, des actions nuisant à autrui dans le souci de répondre à ses propres besoins, ceux-ci pouvant être de nature variées." et une pyramide de degré, un peu comme celle de Maslow pour la motivation, sauf qu'ici, en montant les degrés, on ne s'accomplit pas, on devient une bête noire pour les autres, pour la société...

Toutefois, l'auteur n'a pas voulu créer un nouveau mouvement, et ce livre n'est pas un outil de propagande, il a juste voulu nous divertir avec au fond une jolie réflexion sur la société, sur les représentations...  : Le Cimondisme repose sur trois axes : " le réalisme moral, le fait que tout n’est pas fondamentalement bon ou mauvais, et la responsabilité de l’individu" et tout le livre démontre clairement les limites de cette nouvelle pensée, avec un personnage principal qui s'avère être lui même antipathe !

Bref, au delà d'une théorie sur les antipathes et les gentils, J Heska nous offre un bon moment de lecture, où l'on peut aisément s'identifier au personnage principal...

Le style

L'auteur écrit simplement, avec des phrases courtes et efficaces, sauf lors des réflexions "philosophiques" où il prend le temps de poser des phrases complexes, quasiment incompréhensibles à la première lecture, comme dans tous les livres philosophiques, en fait... cela doit être un critère de qualité ! Le seul micro bémol est la trace de quelques coquilles orthographiques... mais je suis tatillon. C'est donc une lecture aisée, rapide et souvent émaillée d'humour. Quelques scènes un peu triste, toutefois, surtout lorsque l'on réalise le mal que peut faire une réflexion, quelques mots dit parfois "innocemment" mais qui percutent.


La construction globale avec l'introduction laissant penser que l'on entre dans de la SF est vraiment bien pensée ainsi que la composition du livre en grandes parties rappelant les phases de Deuil : Déni... 

Les descriptions sont assez simples, vivantes et laissent part à l’imaginaire. Jérôme cela pourrait être vous, cela pourrait être moi ! Et par conséquent, les aspects physiques des autres personnages n'ont guère d'importance... si ce n'est qu'au travers les jugements que nous impose la société ! Jérôme parvient à dépasser ces critères, jusqu'à ce que l'Antipathie le rattrape... mais chut, lisez, cela vaut le coup.

Les personnages secondaires sont sympathiques ou très antipathiques ! Ou les deux à la fois. Et je n'en dirai pas plus sur ce sujet. J'ai juste trouvé bien mené l'évolution de relation entre les deux amoureux.

Le temps de l'histoire est assez court, quelques mois, mais le livre débute un siècle plus tard, et comme vous pouvez le voir dans l'extrait glissé plus haut, nous lisons le journal de Jérôme.

Au final 

Un grand merci à J. Heska pour cette initiative fort intéressante, qui consiste à faire découvrir son livre, en le faisant voyager. J'avais trouvé l'article sur un blog-ami, et je suis bien contente d'avoir participé à cette aventure. Le livre est déjà reparti...

Si vous croisez son chemin, n'hésitez pas ! C'est un vrai bon livre qui en plus fait réfléchir.-

11 commentaires :

J. Heska a dit…

Merci beaucoup Nanet pour cette critique très fouillée de mon roman !

Effectivement, pas mal de lecteurs ont été déroutés par le premier aspect "SF" du livre (des éditeurs ont même refusé mon manuscrit sur ce prétexte). Il faut passer le cap.
De même, le livre est effectivement construit comme les étapes du deuil, tu es la première à en faire mention ;-) Pour la pyramide de Maslow, pareil, c'est bien d'elle dont je me suis inspiré pour faire mon échelle antipathe.

Par contre pour les coquilles, je suis étonné, est-ce que tu aurais un exemple ou deux que je puisse me jeter violemment contre un mur en râlant qu'il y ait des fautes d'orthographe dans mon bouquin ?

Ravi en tout cas si tu as passé à bon moment à le lire !

nanet a dit…

Coucou, et merci pour ton petit message.

Pour Maslow et le Deuil, tu tapes dans mes domaines de prédilection ^^ donc il m'était facile de les repérer.

Pour les coquilles, je te mailles... mais je n'ai pas noté les pages.

Bisous

Kitsune-hdromans a dit…

♠ Newsletter Histoires de Romans ♠


Bonsoir !
Je viens t'annoncer toutes les dernières nouveauté du blog ! Tu pourras découvrir :

- Le tome 1 des chroniques Arvennes : "Bronius" de Phoebe
http://kitsune-hdromans.skyrock.com/3012303223-Les-chroniques-Arvennes-I-de-Ph-be.html

- "A minuit les chiens cessent d'aboyer" de Michaël Moslonka
http://kitsune-hdromans.skyrock.com/3023705236-A-minuit-les-chiens-cessent-d-aboyer-de-Michael-Moslonka.html

- Le tome de Coeur de Jade, Lame du Dragon : Le Secret des Masques" de Kristoff Valla
http://kitsune-hdromans.skyrock.com/3023730060-Coeur-de-Jade-Lame-du-Dragon-I-de-Kristoff-Valla.html


Voila !
Bonne découverte !

Véro a dit…

C'est noté ... à voir s'il finira par passer par ici ...

laeti (histoires-de-livres) a dit…

Je suis en train de le lire et j'aime beaucoup! Je reviendrai plus tard pour donner à mon tour mon avis :)

Nathalie a dit…

Je n'avais pas pensé à ce côté SF, j'ai vu dès le départ les petits passages introductifs comme un espèce de "teaser", qui marche d'ailleurs du tonnerre ! Pour le reste, entièrement d'accord avec ta chronique magnifiquement détaillée :)

nanet a dit…

Je te le souhaite, il est vraiment sympa

nanet a dit…

Ravie de voir que tu l'as reçu et que tu aimes.... Biz

nanet a dit…

Merci ! Le petit côté SF m'a dérouté, mais effectivement on peut aussi le voir comme un prologue (ou teaser). C'est un vrai bon roman que j'ai lu avec plaisir et qui reste très présent en ma mémoire.

Biz

Froggy a dit…

Contente de voir un avis... je viens de le recevoir en partenariat avec Dark Ambiance et j,ai bien hâte de le lire !!! Tu m'as vraiment piqué ma curiosité ....
bisous xxx

Luna a dit…

J'ai passé un agréable moment avec ce livre :)

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)