Le prix de la magie de Kathleen Duey [série]

" Je me contentais donc de ces réserves pendant quelque temps.Je pensais constamment à ceux qui mourraient de faim, mais au moins n'étais-je pas obligé de les voir, ce qui était un soulagement bien égoïste. Texte"
(P224)





L'auteur


Kathleen Duey est née aux états unis.

Elle a écrit plus de 50 livres dans un large éventail de genres, y compris historique, fantastique et sur les poney, sa passion !

Résumé officiel


Dans un monde où la magie est une rareté, la maîtriser a un prix... Et son apprentissage est terrible. À l'école de magie, le jeune Hahp, comme tous les autres élèves, risque la mort à chaque instant. Autrefois, la magie était interdite. Jusqu'à ce que la jolie Sadima la ressuscite, et change le destin du monde. Mais pourquoi, pour la perpétuer, des jeunes élèves sont-ils affamés et enfermés dans le noir ?

La série 

La série le Prix de la magie est composée de deux tomes

  • L’épreuve
  • Le Choix
L'histoire

Sadima est une enfant née dans la douleur. Sa mère est morte en lui donnant naissance, et son père la pleure depuis ce jour. Elle a été sauvée par son frère qui toute son enfance la protégera... sans pourtant la comprendre. Elle a des dons ! Mais, dans cette triste famille, ils ne sont pas bien vus, ramenant sur elle l'ombre de cette sorcière, qui a lieu de sauver sa mère, leur a volé leurs maigres économies...

Hahp, lui a eu une enfance gâtée, même s'il n'était pas le favori, venant derrière un frère adulé. Son père finira par le confier à la dernière école encore possible, celle de la magie. Enfant habitué au luxe, sa descente dans le monde noir et cruel du dénouement va le pousser à déployer des qualité jusque là insoupçonnées...

Mon avis

Cette histoire écrite en deux temps, et jouant en permanence sur l’alternance entre Sadima et Hahp est une vraie trouvaille. L'auteure a su conserver d'un bout à l'autre cette construction, et c'est au fil des pages que l’évidence s'installe, l'histoire de ces deux êtres ne se déroule pas dans la même période !

Sadima, enfant douée d'un talent particulier, celui de comprendre les pensées, les sens des animaux, va, à dix-sept ans, après la mort de son père, tenter de retrouver Franklin, seule personne ayant compris ces dons.

Ce jeune homme est un personnage difficile à cerner. Lorsqu'on le rencontre la première fois, on a la sensation qu'il s'agit d'une sorte de sorcier-prêtre, tourné vers la nature et les êtres. Plus tard, dans l'appartement où il vit avec Soniss, on comprend qu'il appartient à cet homme, et qu'il est surtout un étudiant, un chercheur... vivant pauvrement, dans un appartement vétuste.

Sadima va devenir leur bonne à tout faire, commençant par le ménage. L'auteur a ainsi montré la situation d'une pauvre fille dans ce monde réécrit. Elle ne change pas les valeurs communes. Son but n'était pas de montrer la suprématie de Sadima, mais juste ses énormes capacités à s'intégrer, à avancer, apprendre. Ainsi, dans chaque situation, elle tire le meilleur pour elle-même. Lorsque Somiss lui donne les pages d'écriture à recopier, elle se sert de sa mémoire, et de sa connaissance des textes oralement pour accéder à la lecture. Fille du peuple, elle n'a pas le droit d'apprendre... Mais, nouvelle trouvaille de l'auteure, elle amène cette loi de façon détournée, comme de nombreuses informations sur le monde vécu par les personnages. Ces petites annotations tout au long du livre le rendent très riche sans l'alourdir de longs paragraphes explicatifs des us et coutumes en cours dans cette sorte d'ucrhonie. Ainsi le comportement de Sadima, en retrait et obéissante aux ordres des deux hommes, est lié tant a sa condition de femme que de celle de fille du peuple. Elle sent, en plus que la colère de Somiss serait néfaste, cruelle...

Soniss. C'est lui aussi un jeune homme, lorsque nous le rencontrons, mais rapidement, nous apprenons qu'il vit caché de son père, membre de la royauté. Son caractère dur en fait un personnage difficile à apprécier et de ce fait rend les autres sympathiques. L'auteure tente d'excuser son comportement parfois violent par une abnégation personnelle, et une quête dépassant les plaisirs et devoirs de la vie. Soniss a choisi d'étudier les textes anciens sur la magie.

Sa quête est de retrouver cette magie à présent disparue. Les magiciens anciens ont laissé peu de traces... à nouveau l'auteur amène une part de l'histoire de ce monde, son fonctionnement par touches légères. Soniss lui ne fait pas dans la légèreté, et le prix de la magie prend toute sa force dans ce qu'il endure et fait endurer aux autres.

Vous constaterez que je n'ai pas du tout abordé le devenir de Hahp. Je préfère vous le laisser découvrir, c'est pour mi, la meilleure partie du livre ! Cet enfant va, lui aussi, payer son tribut à la magie...

Je regrette juste quelques longueurs et répétitions au fil du texte. Certes le but est d'appuyer sur certains points de les enfoncer en notre mémoire. Mais c'est là le seul défaut que je soulignerai.

Trois mots

Deux mots pour :  approche de la magie intéressante, bivalence bien pensée.

Un mot contre : rares longueurs (parties)

Au final 



Une découverte passionnante, qui m'entraîne vers la suite.

Lu dans le cadre des challenge ABC 2012 et abc de l'imaginaire. 

6 commentaires :

Sita a dit…

Je suis très contente de lire que tu as aimé !
Il est vrai que le livre a ses longueurs, notamment quand arrivé au bout, on fait le bilan de ce qui s'est déroulé pour finalement se rendre compte qu'il n'y a pas eu tant d'avancées. Mais il y a vraiment cette étincelle d'intérêt d'un bout à l'autre qui nous fait tourner les pages.

Tu vas voir, le second tome est moins avare en révélations et bouleversements, et moi qui n'accrochait pas bien à ce qui se déroulait du côté de Sadima, je dois avouer que dans le second tome, sa partie m'a tout autant scotchée que celle d'Hahp !

basset a dit…

je rejoins sita, le seuxième permet une meilleure approche et accroche sur sadima, et j'ai trouvé qu'il y avait moins de longueurs.
Et il est tout aussi prenant que le un avec toujours ce plaisir de suivre les deux histoires en parrallèle.
Très contente que ce premier tome t'ais plû :)

BlackWolf a dit…

Il m'attend bien gentiment dans ma PAL et ton avis me rassure sur la qualité de ce livre. Par contre j'attends un peu avant de le lire car j'ai entendu dire que ça finissait sur des cliffangher assez intenses.

nanet a dit…

Je l'ai commandé, la lecture par contre sera sûrement dans quelques mois, car entre la sortie de mon propre bouquin et les challenges à terminer... je n'ai pas vraiment de temps à moi !

en tout cas, je suis content d'apprendre que Sadima apparaît plus dans le 2° tome.

nanet a dit…

Merci ! j'avoue que j'ai été vraiment surprise par ce livre, qui m'a emporté, malgré les quelques longueurs.

La suite sera sous peu chez moi... mais, j'ai bien peur de la faire attendre.

Biz

nanet a dit…

C'est vrai, il est conçu, à la fin, pour lire la suite ! du coup, j'ai craqué et acheté le second ^^

Biz

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)