L'Assassin Royal, tome 03 : La Nef du crépuscule de Robin Hobb


L'un des meilleurs tome de la série l'Assassin Royal de la talentueuse Robin Hobb.


Éditeur : France Loisirs

Nb de pages : 497

Série : L'Assassin Royal 

Catégorie : fantasy.

Traducteur : A. Mousnier-Lompré.

Pourquoi ce livre ? 

Ce Tome 3 a été lu dans le cadre des challenges ABC 2013
et ABC de l'imaginaire 2013, ainsi que du Baby challenge Fantasy 2013. 

Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l'envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l'ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n'est plus qu'un théâtre d'intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d'entreprendre une quête insensée : aller trouver les anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres...




Biographie


Voir l'article sur la série.


L'histoire

  •  Je peux difficilement raconter l'histoire. Il se passe pas mal d'événements ! Je me contenterai de dire que Fitz va se battre contre un complot, visant à mettre Royal, son « oncle », sur le trône en lieu et place de Vérité (son autre oncle).

Mon avis


J'aurais aimé lire ce tome plus tôt, mais l'an dernier était chargé de découvertes et lorsque j'ai procédé au tirage au sort des premiers livres de 2013 et vu qu'il y apparaissait, j'ai laissé ma liste du challenge ABC 2013 en état, au lieu d'y mettre le tome 4. Toutefois, au vu de ce que je viens de lire, je ne tarderais plus autant pour replonger...

Vérité, après avoir Artisé (sorte de pouvoir mental qui permet d'entrer dans les pensées des gens, eux-mêmes détenteurs du pouvoir, et de communiquer à distance) pour défendre les côtes du Royaume des six-duchés, décide de partir en quête des Anciens. Nous n'en apprenons que peu sur eux, dans ce tome, mais les précédents laissent à penser qu'ils étaient de grands Artiseurs, et leur aide serait précieuse. 

Dès l'homme parti, le complot se fait plus évident. Fitz et Kettricken (autant j'aime ce personnage autant ce nom me laisse pantoise...) vont combattre ensemble devant l'évidence de la situation : Royal fait mourir son père à grand coup de tisanes et autres drogues, désireux de se faire élire Roi-Servant à la place de son demi-frère. Au retour d'un combat acharné contre les pirates rouges, ils apprennent la mort de Vérité ! Cette triste nouvelle plonge le royaume dans une situation critique et Royal se sert de ce subterfuge pour prendre enfin place sur le trône. 

Tout au long du livre, l'intrigue prend forme, puis des bouleversements arrivent. Robin Hobb signe là un tome majestueux, peut-être aussi bon que le premier, en tous cas bien meilleur, à mon goût que le deuxième. Elle a conservé ces points forts avec des descriptions souples, une narration entrecoupée de petites introductions, et nous entraîne, encore et toujours dans l'esprit de Fitz

Les personnages sont approfondis, forcément, puisque nous les connaissons maintenant depuis trois livres, et si le Fou garde une petite attirance, en ce qui me concerne, j'ai trouvé Burrich intéressant. La partie concernant Molly m'a fait à nouveau sourire. Fitz ne sait comment gérer cette relation, et j'avoue que le départ de la demoiselle m'invite à lire rapidement la suite, afin de confirmer mes doutes à son sujet...

Enfin, Kettricken ! Où est-elle ? Fitz narrant l'histoire et n'ayant pas d'informations, nous n'en savons guère plus, à la fin du livre, ce qui est vraiment très bien trouvé de la part de Robin Hobb. Cette ombre, cette partie de son intrigue laissée volontairement sans réponse, ne peut que nous pousser vers la lecture de la suite. C'est brillant.



Au final

Les mots pour : Un style indéniable, intrigue, Vif, Art, magie, Personnages

Les mots contre : Le bateau blanc ?

Style : 4.5/5
Intrigue : ./4
Personnages  : 3.5/4
Écriture : 2.5 Crédibilité :2
P principal(aux) : 2.5/3
Narration :1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description :1 Violence/Tendresse :1
Temps et espaces : 1.75/2
Sensation générale : 2.5/3
Rythme général : 1.75/2
Total : 18/20

En bref : Quel plaisir ! impossible de lâcher ce livre (comme tous ceux de la série) tant l'histoire est prenante, et le devenir de Fitz intriguant. Je ne suis pas sûre de résister bien longtemps avant de lire la suite... seul petit bémol (tout petit), on n'entend finalement peu parler du Bateau blanc !

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)