Le Portail de la Sor'cière de James Clemens




Éditeur : Milady

Nb de pages : 760

Série : Les Bannis et les Proscrits. 

Traducteur : isabelle Troin. 

***
  Catégorie : Fantasy

***
Partenariat : / 

Challenge : challenge  ABC option E imaginaire 2015.


Elena et son armée de hors-la-loi ont vaincu les suppôts du mal qui occupaient l'île de Val'loa et déverrouillé les secrets mystiques du Journal Sanglant.
Mais durant la bataille, l'infâme Seigneur Noir a mis en place les portails du Weir auxquels il puise l'essentiel de son pouvoir. Pour les trouver et les détruire, les alliés d'Elena embarquent pour de dangereuses destinations à bord de vaisseaux aériens. Sur la route, les jumeaux Mogweed et Fardale espèrent briser la malédiction qui les a privés de leur don de métamorphose, et Joach, le frère d'Elena, doit échapper aux requins des sables pour devenir maître de son pouvoir élémental, tandis que d'autres compagnons filent vers le fabuleux royaume elfique de Fort Tempête.
Aucun des rebelles ne reviendra indemne, certains n'en reviendront même pas du tout. Elena elle-même, dans l'antre de son ennemi juré, parviendra-t-elle à découvrir l'identité du Seigneur Noir ?

Tome précédent - Série - Tome suivant


L'histoire

  • Elena et ses amis, séparés en trois groupes, vont devoir détruire les portails disposés aux quatre coins de la Terre, où le Seigneur Noir puise son énergie  

Mon avis


Des quatre tomes lus, je dirai que celui-ci est le meilleur. L'histoire découpée en plusieurs parties suit trois équipes, après un rassemblement autour d'Elena.

La magie, les personnages, tout monte en puissance, et l'on sent que l'auteur s'amuse avec son histoire, son intrigue qu'il maîtrise parfaitement. Certes, cela reste un tantinet prévisible, mais c'est de la bonne fantasy qui se lit sans faim, alliant amour, combat, magie et ce petit rien qui fait d'une histoire un bon roman, l'écriture de l'auteur, envoûtante en restant simple.

Je ne vais pas vous dévoiler l'intrigue, ce serait dommage, je préciserai juste que James Clemens n'hésite pas à sacrifier quelques-uns de ses personnages, fort heureusement nombreux. Le groupe se resserre à la fin du roman, certains blessés dans l'âme plus que dans le corps, ou les deux, et le dernier tome promet une fin en panache. Les prophéties évoquées dans le tome 3 trouvent leur réponse ou signification, et parfois celle-ci s’avère légèrement différente de ce qu'espéraient les personnages.

Je mettrais un petit bémol, et c'est très rare, donc à souligner, sur la qualité d'édition du roman. J'ai noté plusieurs coquilles au fil des pages. Ce n'est pas la première fois que cette maison d'édition me déçoit sur ce point, il me fallait le signaler enfin. Cela n'ôte rien à la qualité du texte et du livre, c'est juste dommage qu'une maison de cette envergure ne face pas relire plus correctement ses ouvrages.

Au final

Les mots pour : humour, description, évolution des personnages,

Les mots contre : /

Style : 4.5/5
Intrigue : 3.5/4
Personnages  : 3.5/4
Écriture : 2.5 Crédibilité : 1.5
P principal(aux) : 2.5/3
Narration : 1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 1
Temps et espaces : 2/2
Sensation générale : 2.5./3
Rythme général : 2/2
Total : 18/20

En bref : ce tome 4 est, à mon goût le meilleur de la saga (pour l'instant), avec une intrigue particulièrement bien menée, même si l’ensemble reste toujours un peu prévisible. 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)