Les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett [série]

Huit, quel chiffre abominable pour le héros de ce roman, la huitième couleur, premier roman de la longue saga du Disque-Monde de Terry Pratchett.



Éditeur: Pocket

Nb de pages : 250 à 350 pages par livre

Série : Le disque monde. 

Catégorie : Humour - fantasy

Traducteur : Patrick Coouton.

Pourquoi ce livre ? 

Ce livre entre dans mon ABC imaginaire 2016 


Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue...Oui, c'est le Disque-monde... 

Les habitants de la cité d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque. Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste...


La série comporte 41 tomes (roman et nouvelles qui peuvent se lire dans le désordre, chacun abordant la vie sur le Disque-Monde, avec des personnages récurrents. auxquels on peut ajouter 5 livres enfants (l'Hiverrier, parfois classé dans la série) et une dizaine de livres annexes comme la série Science du disque monde (4 volumes).



Sir Terry Pratchett, (Terence David John Pratchett) est né en 1948 à Beaconsfield (Angleterre) et est décédé en 2015.

Il est connu pour ses romans de fantasy humoristique (série du Disque-monde), où il transpose la société moderne sous forme satirique. 

Auteur prolifique de fantasy, il a été anobli par la reine en 2008, et a reçu de nombreuses récompenses pour son œuvre.



L'histoire

  •  Sur un disque planète, un homme aux mœurs particuliers, venant de l'autre côté, vient visiter une région peuplée de Trolls et autres guerriers. Son coffre, muni de jambes, le suit partout et créé la panique...  

Mon avis

Si ma première tentative de lecture de cet auteur s'est soldée par un avis mitigé, les livres découverts depuis m'ont amusés. Même si je n'ai pas eu de véritable coup de coeur avant de lire ce roman.

Ici, tout m'a fait sourire, depuis l'aventure vécue, le monde créé, les personnages burlesques, les rebondissements. Un vrai bon moment de lecture !

Le monde satirique.

Car l'intrigue de ce roman, découpée en 4 grande partie, est surtout un prétexte pour se moquer gentiment et avec talent de la fantasy et des aventures épiques. Tout y passe, la magie, les déplacements burlesques, le bestiaire. Et pourtant, on suit l'histoire avec engouement et passion.

L'écriture fluide, le rythme soutenu par des phrases courtes avec des mots simples, entrecoupé de passages assez courts de description, donne une lecture rapide et pourtant dense. Pas de perte de temps, pas de longueurs, mais un savant mélange de texte et dialogue, eux-même croustillants et amusants.

Le risque d'un premier épisode, en posant les bases de toute la saga - mais Pratchett se doutait-il qu'il écrirait plus de 40 ouvrages sur ce monde ? - est de pécher par des longueurs explicatives. Pourtant, malgré les données géographiques, historiques et humaines, le roman se lit avec entrain.

Bref, une base fructueuse, des aventures épiques et drôles, un style avenant...

Et des nouveautés.


Quelques rares néologismes viennent soutenir l'intrigue et, surtout, la mythologie, très inventive avec la tortue A'tuin et les quatre éléphants qui portent le disque monde et les dieux vivant tout en haut d'une montagne inaccessible et s'amusant des vies des hommes à coup de dés.

La principale invention, si j'ose, est la huitième couleur : l'Octarine, une sorte de jaune-pourpre verdâtre fluorescent. D'ailleurs, cette huitième couleur est elle même magique, tout comme le chiffre huit. J'ai adoré, a ce sujet, le temple où tout est construit en forme de huit...

enfin, et c'est surement le plus difficile à concevoir, Terry Pratchett invente une cinquième dimensions, celle de l'imaginaire. Cette dimension peut interagir avec notre monde et les humains, comme lors d'un passage un peu bizarre dans un avion...

Les personnages.


Les personnages principaux de ce premier opus sont le mage Rincevent, Deuxfleurs le touriste et le Bagage.

Je préciserai que ce "personnage" est un coffre en bois magique qui se déplace sur de nombreuses pattes et suit son maître, partout, quels que soient les obstacles, ce qui donne des scènes très drôles pour le lecteur mais un peu dangereuse pour ceux qui croisent son passage.

Le mage hyper nul et antihéros permet d’accéder à toute la magie de la fantasy revisitée, alors que le touriste donne accès au monde lui-même en le visitant.  

Trois autres personnages sont mis en exergue, La Mort, Hurn le barbare et le Patricien. si les deux derniers sont typiques de la fantasy - même si leurs caractères sont caricaturaux au possible, ce qui est totalement volontaire de la part de l'auteur - , le premier est une belle trouvaille et apporte un effet comique des plus intéressants.



Au final

Les mots pour : humour, intrigue, La Mort, le bagage.

Les mots contre : /

Style : 4.5/5
Intrigue : 3.5/4
Personnages  : 4/4
Écriture : 2 Crédibilité : 2
P principal(aux) : 3/3
Narration : 1.5 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 0.5
Temps et espaces : 2/2
Sensation générale : 3/3
Rythme général : 2/2
Total : 19/20

En bref : La notation est claire, c'est un véritable coup de coeur et je n'ai trouvé aucun point faible à ce roman, si ce n'est sa taille : vraiment trop court ! Bref, je poursuivrai la découverte.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)