Ne jamais tomber amoureuse de Melissa Marr [série]


Ces êtres magiques, normalement cachés à notre vue, que feriez vous pour les voir ? Aislinn, elle, préférerait ignorer leur existence et Ne jamais tomber amoureuse. C'est ce que nous conte Melissa Marr dans ce roman fantastique.


Éditeur: Le livre de poche

Nb de pages : 379

Série : Wicked Lovely  

Catégorie : Fantastique, jeunesse.

Traducteur : Blandine Longre.

Pourquoi ce livre ? 

Ce livre hantait ma PAL !
je l'ai intégré au challenge ABC imaginaire 2016 

Ne pas lui parler.
Ne pas le toucher.
Ne jamais lui révéler que je peux le voir.

Elle est fragile et mortelle. Il est cruel et séduisant. Ainsi commence la bouleversante histoire d'amour de Keenan et d'Aislinn.

La série Wicked Lovely se compose, actuellement de 5 tomes, 3 en français :


  • Ne jamais tomber amoureuse [lu]
  • Ne jamais te croire
  • Ne jamais t'embrasser 
  • Wicked Lovely, tome 4 :Radiant Shadows
  • Wicked Lovely, tome 5 : Darkest Mercy



Biographie

Melissa MARR est née en 1972, aux États-Unis 


Auteure américaine de fantasy, elle a enseigné la littérature dans un lycée.

Ne jamais tomber amoureuse (Wicked Lovely) est le premier volet d'une série très remarquée. 



L'histoire

  •  Une jeune femme, doté du pouvoirs particulier de voir les fés, ces êtres censés n'exister que dans les légendes, va voir sa vie bouleversée par l'un d'eux, alors qu'elle tente de rester anonyme. 

Mon avis

Lors de sa sortie, ce live a effrayé les chroniques par sa différence (en 2010, nous étions en plein essor des vampires). Aussi, l'ai-je ajouté à ma PAL lors d'une occasion dont je n'ai pas gardé le souvenir. Or, depuis, il y dormait, coincé entre d'autres romans  - que je finirai par lire un jour... ou pas - et, cette année encore, je l'ai choisi puis reposé au profit d'un autre roman en M, avant de me décider pour l'ABC imaginaire.

Bref, si ce roman était entré dans ma PAL, il ne faisait vraiment pas partie des livres qui me tentaient au point de les lire immédiatement.

Une mythologie bien argumentée.

Si l'histoire n'a pas su me plaire, les recherches effectuées par l'auteure sur le petit monde, sur les fées, sur toute la littérature abordant ces sujets est à souligner. Chaque chapitre évoque un livre par le biais d'une citation, et donne de nombreux renseignements sur ces personnages légendaires. J'ai d'ailleurs noté quelques références encore inconnues.

De ses recherches, Melissa Marr a tiré la substance de son roman et les créatures que nous rencontrons sont tout sauf d'adorables lutins enjoués. Ici les Fés (nom masculin des fées, néologisme) sont tour à tour cruelles, sauvages, joueurs, aussi, et  certains œuvrent de maints complots pour rester, par exemple, reine...

Cette face des êtres magiques est ce que j'ai le plus apprécié. C'est aguicheur, avec ces fées qui s'amusent à bousculer les humains, alors qu'ils restent totalement invisibles de la plus part des mortels.

J'ai trouvé aussi très instructif les diverses recherches effectuées par les personnages eux-même, même si elles sont des transcriptions des citations en entête de chapitre, pour trouver des parades à l'invisibilité des Fés, par exemple.

Le style et la narration.  

Le style employé par l'auteur est très agréable. Sa simplicité me fait regretter de ne pas l'avoir lu en anglais. J'aurais peut-être plus accroché ? Car, dans ce livre, l'action immédiate prime, avec les dialogues - par moments un brin insipide.

Peu ou pas de descriptions, peu de réflexions, car même si l’héroïne se pose quelques questions, elles ne sont pas approfondies.

Les chapitres sont très courts, ce qui aide à une lecture rapide, facilité par les rares longs paragraphes. Enfin, la narration alterne, passe d'un personnage à l'autre, avec une priorité pour Aislinn.

Tous ces points font que cette lecture a été expédié en peu de temps, ralenti uniquement par le manque d'intérêt pou l'intrigue.

Des personnages à foison.

Ce titre rassemble à lui seul un des principaux bémols de ce roman. Car, si l'on repère rapidement cinq personnages importants, de nombreux autres viennent graviter autour de la cour royale et entraver l'intrigue. Des Fés apparaissent pour quelques lignes mais l'auteure leur donne une identité, laissant imaginer qu'ils interviendront à nouveau. Or, la majeure partie est là pour créer une saynète, permettre à l'un ou l'autre des principaux de réagir : jalousie, colère...

J'avoue que ce surnombre de personnages m'a chagriné. J'ai eu du mal à comprendre qui était qui et ce qu'il allait faire.

Par contre, les personnages principaux sont assez bien croqués. Je n'ai rien ressenti pour eux, même pas pour Aislinn. Elle est confrontée à un choix, voit des créatures magiques et vit cette aventure en gardant la tête, relativement, froide.

Seth m'a paru d'un grand potentiel, mais devient rapidement inconsistant. De lui, d'ailleurs, nous ne savons que très peu, mis à part son train et ses piercings, et c'est dommage.

L'intrigue amoureuse.


L'intrigue, si elle semble complexe, se limite à une histoire d'amour, comme l'évoque le titre. Plusieurs protagonistes entrent en jeu dans cet imbroglio, mais au final, chacun repart avec celui ou celle qu'il aime vraiment. Bref, j'oserai dire : tout ça pour ça ?

Heureusement que le livre apporte des informations intéressantes sur les fées...

Au final

Les mots pour : Style, apports et citations

Les mots contre : intrigue plate, personnages nombreux

Style : 2.5/5
Intrigue : 3/4
Personnages  : 2.5/4
Écriture : 1.5 Crédibilité : 1.5
P principal(aux) : 2/3
Narration : 0.5 Action : 1
P secondaires : 0.5/1
Description : 0.5 Violence/Tendresse : 0.5
Temps et espaces : 1.5/2
Sensation générale : 1.5/3
Rythme général : 1.5/2
Total : 12.5/20

En bref : Sensation mitigée pour cette lecture. Je ne suis pas parvenue à entrer complètement dans le livre, soupirant souvent pour des détails, des points qui me laissaient de marbre. L'histoire innove sur des bases connues (reine d'hiver - roi d'été) avec quelques apports intéressants et une grande richesse sur les bases des légendes, mais les personnages sont froids et sans profondeur.  Aucun ne m'a fait vibrer, ni agacé, ce qui aurait été une réaction. 

3 commentaires :

  1. Je crois que ce livre avait été également une lecture mitigée... L'histoire n'est pas "géniale" et les personnages pas très attachants... Mais comme tu le dis si bien, l'auteur a fait beaucoup de recherches sur les fés et c'était super intéressant !^^ Un des seuls points qui m'a plu dans ce livre x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les recherches m'ont intriguée. Je n'ai pas l'intention d'écrire sur ce sujet, mais, c'est une mine d'informations...

      Merci d'être passée, bises

      Supprimer
  2. J'ai un peu de mal avec le côté romance en règle générale, c'est tellement souvent cliché et plat que ça peut me faire refermer un livre sans aucun scrupule, donc je pense que ce ne sera pas pour moi du tout.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)