Les pierres qui pleurent Danielle Martinigol [série]


Méfiez-vous des pierres qui pleurent, elles sont peut-être le reflet d’anciens malheurs. Découvrez dans ce court roman jeunesse l’aventure de celles du Château de Guédelon, raconté par Danielle Martinigol.   


Éditeur : Éditions ActuSF

Nb de pages : 160

Série : Aventures à Guedelon.
  
Traducteur : /.
***
Catégorie : Jeunesse Historique SF

***
Partenariat : Babelio et actuSF 

Challenge : /.


Dans le cadre réel du château de Guédelon, des personnages imaginaires…
… et l’aventure commence.

Les jumeaux Pierrel et Tim vivent de nos jours au chantier médiéval de Guédelon. Avec leur amie Najoie, ils rencontrent Tessa et Wally dont la mère est historienne. Un phénomène étrange se produit : des larmes semblent couler de certaines pierres du château.
Brusquement projetés au 13e siècle, les adolescents doivent aider Pacqueline, servante du Roi Saint Louis, à sauver l’honneur de son père, un tailleur de pierre.
Qui pourra les conseiller ? Sûrement pas l’homme inquiétant venu du passé qui espionne à notre époque la construction du château fort de Guédelon…

Ce livre est le premier tome des Aventures à Guedelon. Je remercie le site Babelio et son opération masse critique pour ce livre, que j’ai pu enfin découvrir, après quelques tracas postaux.


Biographie

Danielle Martinigol est née en 1949.

À côté de son métier d’enseignante, elle a publié des dossiers pédagogiques chez Hachette et pour le Centre National de Documentation Pédagogique et participé à la formation d’enseignants et de bibliothécaires sur la lecture de la science-fiction.
Elle a aussi publié sous pseudo : Kim ALDANY (Les Mange-forêts) et dernièrement : Dan ALPAC.

Son site.

L’histoire

  •  Un groupe d’adolescent se retrouve, par magie, au XIIIe siècle...

Mon avis

J’avais été attirée par le résumé de ce livre, lors d’une masse critique de Babelio. Sélectionnée, j’ai dû patienter de longs mois pour recevoir ce livre, égaré par les services postaux. C’est donc avec joie que je l’ai réceptionné la semaine dernière, comme un cadeau de Noël supplémentaire.


Aventure et histoire.


C’est une aventure bien sympathique qui attend nos jeunes héros. Le petit groupe, rapidement constitué, se compose de jumeaux et leur amie Najoie experte en tout ce qui concerne l’histoire et le château, d’un jeune garçon dynamique et un brin cascadeur et de sa sœur.

Alors qu’ils arpentent les coursives du château en construction, ce groupe va se trouver confronté à un phénomène troublant, les pierres suintent.

À travers leur cheminement, l’auteure présente le bâtiment et sa construction. Entre détails croustillants et anecdotes, elle nous entraîne dans cet édifice et ajoute à son texte quelques mots bien placés, toujours agrémentés de leur petite note explicative. Très loin de l’effet catalogue, cet artifice permet d’apprendre en lisant.


Un brin de SF.


Mais pour pimenter cette histoire et renforcer les apports historiques, quoi de mieux qu’une plongée dans le XIIIe ? C’est ce que vont vivre nos jeunes héros.

Le vecteur spatio-temporel est aisément identifié — le livre s’adresse à un jeune public — et les personnages acceptent facilement cette situation. Dans un livre pour un public plus averti, je pointerai cela comme un défaut, mais ici, ce n'est absolument pas le propos. L'auteur prend la peine, toutefois ,de préciser que ce n'est pas normal avec la part de secret que s'imposent les adolescents. Comme quoi, sans approfondir les sentiments et une donnée, on peut la rendre crédible.

Par contre, j'ai trouvé bizarre qu'un des personnages puisse rester hors de l'équilibre temporel, mais c'est un premier tome...


Style et langage.


Je terminerai cette courte présentation - pour un livre très court, lui aussi - par un mot sur le langage du XIIIe mis dans les dialogues. Souvent, je trouve dommage que les dialogues, dans les livres, ne correspondent pas à l'époque ou au lieu. Ainsi, des personnages étrangers perlent correctement français ... Ici, Danielle Martinigol a placé dans son texte des mots d'antan, des expressions. Ainsi, les bessons, ancien terme pour les jumeaux. La structure même des phrases est modelée. L'effet est parfait.  

Au final

Les mots pour : aventure, personnages, style et histoire

Les mots contre : /

(explication de la grille de notation)
Style : 4/5
Intrigue : 3.5/4
Personnages  : 2.5/4
Écriture : 2 Crédibilité : 2
P principal(aux) : 2/3
Narration : 1 Action : 1
P secondaires : 0.5/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 0.5
Temps et espaces : 1.5/2
Sensation générale : 2/3
Rythme général : 1.5/2
Total : 15/20

En bref : un court roman d'aventure jeunesse, avec de bons apports historiques et un brin de SF. À faire lire à de jeunes lecteurs sans modération ! 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)