Uglies de Scott Westerfeld [série]

"La nature n’avait pas besoin d’une opération pour être belle. Elle l’était, tout simplement."


L'auteur

Scott Westerfeld est né au Texas en 1963.


Compositeur de musique électronique pour la scène, concepteur multimédia et critique littéraire, il vit entre New York et Sydney où il à écrit plusieurs romans SF.


Véritable phénomène aux États-Unis, ce premier tome de la série Uglies a reçu plus de vingt récompenses, dont celle du Meilleur livre pour jeunes adultes 2006 de l'American Library Association

Résumé officiel

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection? 


La série

 
Il s'agit d'une trilogie avec deux livres additionnels :
  • Uglies
  • Pretties
  • Specials 
Extras : raconte l'histoire d'Aya Fuse dans le monde profondément modifié qui s'est mis en place quelques années après la série Uglies.

 Secrets : Après la série culte Uglies, ce guide indispensable de Scott Westerfeld vous dévoilera, entre autres : tous les secrets des Pretties, des Specials, des Extras et de leurs bandes ; tous les accessoires ultra-sophistiqués de Tally et de ses amis ; ainsi que l'histoire de leur monde et de l'étrange maladie du pétrole qui ravagea l'humanité... 


Le film

Une adaptation "serait" prévue en 2011 (?), aux Etats-unis... par la Twentieth Century Fox (source Evène), mais je n'ai pas pu glaner plus d'infos... Le projet est-il toujours d'actualité ?

L'histoire

Uglies
(mai 2011)
Ce livre a eu un grand succès chez les blogueurs, et je le vois un peu partout depuis quelques temps avec d'assez bons échos. Aussi lorsque le Book-club de Mai l'a choisi... j'ai décidé de tenter l'expérience, malgré ma réticence face aux livres de SF.

Ici, nous suivons la vie d'une jeune Uglie, Tally, dans ces derniers jours sous cette forme physique. Dans cet univers du XXIV° ou XXV° siècle (le XXI° étant considéré vieux de trois siècles) les jeunes gens de 16 ans (ou 18 suivant la ville où ils vivent) subissent une opération les rendant Pretties : un beau visage sur un corps parfait, bannissant ainsi toutes les différences considérées comme l'une des causes de crises et autres conflits.

J'avoue que si cette présentation m'a intéressée, le début de cette histoire m'a un peu déçu par trop de temps morts, de langueur, et de plaintes de la part de Tally. L'auteur nous dévoile ses doutes, ses envies et montre un caractère un peu têtu chez cette demoiselle, pourtant, on sent en elle une seule et unique obsession : devenir comme les autres, alors qu'elle se démarque par sa prestance.

C'est effectivement le but de l'auteur, puisque ce livre se veut une dystopie. Il tente de nous montrer que bannir les différences ne rendrait pas le monde meilleur... Le souhait de Tally, devenir belle est ancré en elle depuis son enfance, et elle ne se sent laide que parce que les autres Uglies n'ont cessé de le lui répéter a grands coups de sobriquets ravageurs : gros pif, bigleuse... Dans ce monde, tous les jeunes se voient affublés de ces pseudo moqueurs afin de vouloir s'en échapper. C'est du bourrage de crâne, une sorte de conditionnement "Pavlovien".

Bien sûr l'histoire ne se résume pas à ce petit passage. Pour bien comprendre que ce monde est une dystopie, l'auteur va nous montrer ce qu'aurait pu être le monde autrement. Tally rencontre une autre Uglie et ensemble elles vont faire des bêtises. C'est le lot des jeunes : ils peuvent expérimenter toutes sortes de choses, avant de devenir Pretties. Ils ont surtout leur libre choix, car nous le verrons plus tard, les autres, ceux qui ont été opéré ne l'ont plus ! Ce point va permettre à Shay de choisir la fuite, l'aventure plutôt que de devenir "Belle". Tally pourtant n'hésitera pas. Sa liberté passe par l'opération et par le choix de l'intégration.

Sauf que le livre n'existerait pas sans un petit grain de sable... en l'occurrence, pour Tally, un recul de la date fatidique et un drôle de marché. J'ai commencé à accrocher à ce moment là. Le livre devenait vraiment prenant, avec les doutes de la jeune femme, même si j'aurais aimé voir un peu plus de culpabilité. Tally va devenir une véritable héroïne (jusqu'à ce moment, l'auteur a surtout présenté leur monde), l'histoire s'accélère et prend une tournure très intéressante avec l'émergence d'une solution et surtout la compréhension par la jeune femme que la beauté est autre chose qu'une plastique dite parfaite. Les Pretties sont constitué à partir de critères standardisés, ils sont la moyenne, l'acceptable, et n'ont plus de défauts.

La vision du futur donnée par Scott Westerfeld est troublante. Non seulement, il pense aux êtres et les façonne mais il a touché aussi à un point particulier, l'écologie avec une véritable explication du passé, (notre présent) de la crise politique et économique qui a mené à une restructuration du monde en Villes utilisant les force magnétique. La façon dont il explique la destruction des infrastructures actuelle par un virus ayant touché le pétrole m'a fait sourire et m'a rappelé un livre lu il y a presque un an : La théorie des Dominos de Alex Scarrow. Dans ces deux livres, les hommes vont tenter de survivre sans pétrole... et il est intéressant de voir que les deux auteurs ont pensé à des communautés similaires.

Je terminerai cette présentation par un dernier point accrocheur, l'auteur a su insuffler à toute sont œuvre une ambiance particulière. On est dans la confidence, on a la sensation de violer les pensées de Tally, de lire des choses qui auraient dû rester secrètes. C'est bizarre et sûrement ce qui m'a dérangé au départ car je ne parvenais pas à entrer dans ce monde, à croire en cette jeune femme.

Pretties
(octobre 2011)
Lorsque une Lc sur ce livre s'est annoncée, j'ai fait le choix de le lire en Anglais, afin de découvrir l'écriture de Scott Westerfeld directement, puisque je trouvais la traduction un peu légère... Il s’avère au final que c'est l'écriture de cet auteur qui est fort simple, j'en reparlerai dans l'item Style.

J'ai retrouvé Tally avec plaisir. Cette demoiselle qui doute toujours autant, nous entraîne avec elle dans New City Town et l'on constate que devenir Pretty ne l'a pas vraiment assagie. Elle reste un brin téméraire et pousse ses nouveaux muscles vers leurs limites. Le seul risque est la mort, puisque son organisme est blindé contre a peu près tout le reste et elle va oser des défis incroyable, comme grimper une tour sans filet.

Car, nos jeune héroïne veut devenir une Crim. Ce qui donnerait en traduction "criminelle" bien que les délits soient en fait de se mettre en avant, d'être les plus en vu... Elle y retrouve Perry, son ami et surtout Shay.

L'histoire démarre bien plus vite que dans le premier tome, mais nous connaissons déjà l'univers où gravitent les personnages. Du coup l'auteur a focalisé sur l'intrigue, enfin, sur les trois intrigues. Ce livre pourrait se découper en trois parties distinctes... Tally dans la ville, Tally à l'extérieur, puis Tally avec les Smokes à la nouvelle-fumée. Ce découpage est pratiquement le même que dans le premier tome ! C'est déroutant, même si c'est efficace.

Fort heureusement le livre en se veut pas un simple réécriture du premier et l'auteur nous a donné une étude des meurs des "hommes" vivant hors de la ville intéressante. Il s'appuie surs les bases et constats qui ont mené à la création de Pretties, à savoir, détruire toute forme de violence entre les êtres, même si pour cela, la solution revient à corriger un tantinet leur cerveau, mettre dans une réserve les derniers êtres humains encore non opérés et éradiquer les "smokes" pour chasser l'éventualité d'une recrudescence d'esprit de liberté. Cette micro étude au centre du livre lui donne un souffle, un intérêt qui sans cela aurait été bien moindre. Tally est confronté à la réalité des hommes avec leur violence, leurs choix parfois bizarre, leur mémoire, leurs rites. Elle comprend rapidement que ce sont les Spécials Circumstance qui règnent en "maîtres" sur ce monde clos... cette réserve pour Ethnologue !

Les même spécials qui poussent dans cet épisode aussi un des personnages à "trahir". C'est redondant, dommage.

La fin m'a surprise, bien que quelques éléments le laissent surement à penser, mais ayant lu en Anglais, et surtout en plusieurs fois (ma vie est un peu mouvementée, en ce moment) j'ai du laisser filer les indices.

Lu dans le cadre d’une Lc sur Livraddict avec : Frankie, Luna, Gr3nouille, Lyla, Iani

Le style

L'auteur utilise une narration extérieure et suit Tally tout le long de son livre. Cela donne un unique point de vu qui permet en théorie d'entrer dans l'histoire, de ne suivre qu'un seul point de vu et de découvrir les évènements en même temps que le principal acteur. Ici l'auteur ne déroge pas à cette donne et nous suivons l'aventure pas à pas, sans savoir ce qu'il va advenir, ce qui sera derrière la colline, ce qui se passera demain...

Les descriptions faites par Scott Westerfeld sont d'une grande simplicité et très claires. Il reste sobre mais efficace, surtout dans les ruines de l'ancien monde où il déplie de belles phrases pour montrer l'horreur de la destruction : des tranchants, des débris agressifs... de la noirceur. Tout est montré de façon à rendre l'évidence encore plus morbide : ce monde est mort mais il n'était pas destiné à survivre, car trop blessant, trop agressif pour la nature environnante. Un autre détail troublant est la beauté sauvage et assassine des plantes (Orchidées blanches). Leur éclat, leur blancheur n'a de pendant que le mal qu'elles causent puisqu'elle détruisent tout le reste. Ici, l'auteur a fait une magnifique allégorie avec les Pretties...

Dans le second tome j'ai été gênée par les nombreuses répétitions des mots "Bubbly" et "Bogus" que l'on peut traduire par pétillant, intense, et respectivement par faux, foireux. Tally veut être Bubbly, et trouve les Spécials et leur monde Bogus... Alors certes, notre vocabulaire français permet de varier les plaisir et changer à tous moment pour des synonymes. Sauf qu'il existe aussi de nombreux mots en Anglais ! A vouloir faire simple et jeune, l’auteur a surtout crée un texte répétitif.

Les personnages sont touchants et crédibles, sauf comme je l'ai déjà dit, Tally au début de l'histoire qui n'a pas su me convaincre. J'ai bien aimé Shay, j'ai été touchée par la grâce des rebelles (Surtout David) mais l'ensemble des personnages sonne un peu creux, ils sont survolés, mis à part Tally que l'on suit du début à la fin et que l'on finit pas connaitre un peu. Les autres, la plus part des adolescent m'ont laissé un peu de marbre, surtout par leur côté révolutionnaire non réfléchi. Ils ont foncé dans la Fumée pour vivre une aventure sans mesurer ce qu'était réellement ce monde...

Dans le deuxième tome, Zane est un personnage difficile à cerner. J'ai dès le début craint qu'il ne soit une sorte d'agent double. Son amour pour Tally le rend de plus en plus appréciable, et l'intrigue est bien sentie. chut, je ne vais pas tout dévoiler...

Le temps est linéraire, et nous découvrons les évènements en même temps que Tally. Juste quelques flash-back avec l'évocation du passé par les parents de David.

Au final 


Je n'irai pas jusqu'au coup de cœur car Tally ne m'a pas convaincue. Mais je lirai la suite, j'ai bien aimé la vision futuriste de Scott Westereld et je voudrais savoir ce qu'il a concocté. 

28 commentaires :

  1. Une bonne surprise pour moi aussi. Sinon, ton avis est très bon et complet. :D

    RépondreSupprimer
  2. Waouh, quelle article superbe ! Je l'adore ! Bon sinon, je suis globalement d'accord avec toi ! Pour ce qui est des jeunes qui foncent tête baissée dans la rébellion, c'est un peu le propre des ados, non ? :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci. Un livre touchant par certains côtés mais qui déplait par d'autres.. ravie de l'avoir lu !

    RépondreSupprimer
  4. @ Frankie : Merci ^^ C'est vrai que c'est très adolescent de se rebeller (le mien a du le lire qq part... pffff) mais je me demandais, ils ont fait quoi ceux qui sont repartis de la Fumée ? ils peuvent pas repartir ainsi et risquer de trahir les rebelles ?

    RépondreSupprimer
  5. On le saura peut-être dans le prochain tome ! Et Blogger avait mis mon prénom en pseudo, n'importe quoi !

    RépondreSupprimer
  6. Ah, oui, j'avais même pas remarqué ^^

    Ca en fait des choses à découvrir dans le prochain !

    J'attendrais que la suite sorte en poche ! c'est même pas la peine de penser la trouver à la biblio...

    Biz

    RépondreSupprimer
  7. En VO ils sont à 5-6€, presque pas la peine de s'en priver ! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Well, but are you sure i can read it in english ? My level is still very basic, and out of the words "practical", I sometimes have a little trouble ...
    I read the last two HP and the last Twilight! what do you think?

    RépondreSupprimer
  9. C'est une série qui me tente mais je n'ai pas franchi le cap de sa lecture. Je crois que je tenterai le T1 à ma prochaine sortie médiathèque (entre ça et Oscar Pill, je vais être service. T'arrête de me tenter ! :P )

    RépondreSupprimer
  10. @ Belledenuit : Désolée ^^ Ce sont deux livres fort différents mais que j'ai bien aimé. Les deux ont toutefois le même défaut, la qualité du texte est légère... ce qui est un peu plus gênant dans ce dernier, car l'action et l'intrigue de Oscar compensent bien plus qu'ici.

    A lire, c'est pourtant une évidence..

    RépondreSupprimer
  11. If you read HP and Twilight in English and had no problem with understanding them, you might easily read Pretties. It's not that hard !

    RépondreSupprimer
  12. Uglies est dans le baby challenge SF et c'est également avec un peu d'appréhension que je me suis plongée dans cette lecture, mais comme toi, j'ai été rapidement emballée par l'univers que Scott Westerfeld a su créer.

    RépondreSupprimer
  13. @ Frankie : well, then I'll try! I just ordered (? on dit ordered, non ? )

    Biz

    RépondreSupprimer
  14. @ Livrons-nous : faut que je le regarde ce challenge SF, parce qu'a force d'en lire... je vais le faire sans même le savoir !

    Et, comme tu peux le lire juste au dessus, je vais tenter la suite en english ^^

    Biz

    RépondreSupprimer
  15. Yes, Ordered is right ! :)

    RépondreSupprimer
  16. Un film? Je serais curieuse de voir ce que ça donnerait...J'ai bien aimé cette série, surtout le premier tome, mais comme pour toi, ça n'a pas été un coup de coeur.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai prévu de lire la suite cet été, j'avais lu le premier tome pour une RDV le lecture, j'ai bien accroché. Faut-il lire "Secrets" ??? Tu l'as fait toi ???

    RépondreSupprimer
  18. @ Wellreadkid : Je n'ai pas pu obtenir plus d'infos que celles-là ! P-ê que ce projet est tombé à l'eau ? En tout cas, comme toi, j'aimerai bien voir ce qu'ils feront de cette histoire.
    Biz

    RépondreSupprimer
  19. @ Flo : j'ai prévu de lire la suite en anglais (livre commandé) mais pour l'instant, je n'ai pas encore décidé si je lirai Secrets.

    Biz

    RépondreSupprimer
  20. J'ai bien aimé l'univers créé par l'auteur, mais je trouve que la réflexion n'était pas assez approfondie. J'ai pas accroché non plus au personnage de Tally.
    J'ai tout de même très envie de lire le tome 2. ^^

    RépondreSupprimer
  21. @ Aidoku : j'ai justement reçu hier le tome 2 en Anglais ! je pense d'ailleurs le lire sous peu, p-ê en changeant mon W de mon challenge ABC ? A voir...

    RépondreSupprimer
  22. J'aime beaucoup ce livre : ça fait du bien de lire qu'on est pas seulement un physique mais surtout une personnalité. sans compter que nos petits défauts on du charme. Après un livre comme celui-ci on se sent tout de suite mieux !

    Sans compter sur le fait que c'est d'abord un livre d'aventure qui nous emmène très très loin de chez nous, et ce pour mon plus grand plaisir !

    RépondreSupprimer
  23. @ Luna : je regrette juste le manque de style... mais c'est apparemment du à la traduction, je lirai le tome 2 en Anglais.

    Biz

    RépondreSupprimer
  24. Ah j'aime bien le nom en anglais pour les habitants de La Nouvelle Fumée ! Je ne me rappelle plus s'il y a réellement un nom pour la version française mais en tout cas ce n'est pas ça lol

    J'espère qu'il y aura plus de nouveautés dans le tome 3, je m'attends à beaucoup..

    Merci d'avoir participé =)

    RépondreSupprimer
  25. @ Gr3nouille : je ne sais plus non plus s'il y a un nom français ... et c'est un point négatif de plus, car je me souviens uniquement des très bon livres ^^

    Merci a toi pour l'organisation de cette Lc. Biz

    RépondreSupprimer
  26. Ah, on a pensé pareil pour Zane ! :) Je suis en grande partie d'accord avec toi sur ce tome 2, qui ressemble pas mal au premier. L'abus de Bubbly et Bogus m'a donné envie de grincer des dents.
    J'ai aussi beaucoup aimé toute la partie "ethnologique". Contrairement à toi, j'ai très envie de lire la suite pour savoir ce qu'il advient de Tally et de sa bande. Il faut dire que j'ai déjà le tome 3 dans ma Pal !

    RépondreSupprimer
  27. @ Frankie : Voilà qui aide ^^ je verrais l'an prochain pour une éventuelle lecture, d'autant que c'est une lettre intéressante le W... pour mes challenges.

    La partie Ethno est vraiment la seule que j'ai trouvé "passionnante" dans ce bouquin. Or, c'est moins d'1/4. Par contre le cliché "God" m'a fait sourire.

    Biz

    RépondreSupprimer
  28. à mon avis les répétitions des termes "intense" et "foireux" servent à marquer les limites intellectuelles des ados devenus pretties, et ça correspond bien également aux tics de langage propres à cet âge, ainsi qu'à leurs deux obsessions: sortir du brouillard mental dans lequel l'opération les a fourrés et être à la mode car les ados sont très grégaires.
    Les deux autres bouquins extra et spécial renouvellent l'intrigue et vous ne parlez pas des supers cascades, j'espère qu'il y aura un film spectaculaire!

    RépondreSupprimer

Merci de laisser des commentaires constructifs, afin que nous puissions échanger sur les lectures présentées.

Les commentaires anonymes ne seront pas publiés.

Bonne journée, merci de vos petits mots, Biz, nanet.

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)